menu
Partager

Comment peut réagir votre enfant à votre séparation

 
Par Juliette Caprais. Actualisé: 2 janvier 2020
Comment peut réagir votre enfant à votre séparation

Confrontés à une séparation avec votre conjoint, les enfants sentent qu'ils sont en train de perdre leurs points de repère et que leur conception de la famille se brouille : ils ont besoin d'être rassuré car ils ne sentent plus protégés. Vous devez seulement leur dire qu'ils auront toujours une mère et un père qui les aiment, et qu'ils pourront vous voir tous les deux même si vous avez cessé de vivre ensemble. Un divorce bien mené et bien géré par les adultes, sans impliquer vos enfants, n'est pas forcément traumatisant pour les enfants et peut même être plus sain que si vos enfants sont témoins de disputes constantes. Pourtant, même si vous leur avez bien expliqué l'idée de séparation, parfois, des petits problèmes peuvent survenir selon l'âge de votre enfant. Pour être capable de bien les gérer, nous allons vous expliquer Comment peut réagir votre enfant à votre séparation.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment expliquer le divorce aux enfants

Les moins de cinq ans

Pas besoin d'explications très longues ou très détaillées. C'est à partir de cet âge que les enfants commencent à considérer les parents comme des piliers inébranlables de leur vie. Il faut leur expliquer simplement que maman et papa, vont vivre chacun de leur côté et qu'il n'arrivera rien de mal à celui ou à celle qui quitte la maison. Parlez-lui aussi de son nouveau lieu de vie. Il faut que les parents éliminent toute idée de culpabilité chez l'enfant car ils se sentent généralement responsables de la séparation de leurs parents. À cet âge là, on peut observer des comportements régressifs chez l'enfant, comme par exemple, le retour à la tétine ou le pipi au lit. Ces comportements sont temporaires et disparaissent à nouveau une fois que vos enfants auront constater que tout ce que vous avez dit s'avère vrai et une fois qu'ils se sentent à nouveau en sécurité.

Entre cinq et huit ans

À cet âge là, l'enfant est plus intéressé par ce qui va lui arriver. En quoi le divorce va affecter son quotidien? Savoir si ses parents continueront de s'occuper de lui, etc. Ce sont donc sur ces questions que vous devriez davantage vous concentrer. Faire un calendrier avec votre enfant pour qu'il sache quand il sera avec chaque parent est une bonne idée. Il est très important que vos enfants n'aient pas peur d'exprimer leurs sentiments concernant votre ex-conjoint devant vous. Laissez-les donc librement parler de papa ou maman, sans les blâmer, indépendamment de ce que vous pensez de votre ancien partenaire. De cette manière, vous renforcerez sa relation de confiance avec ses parents, s'il voit qu'il peut s'exprimer librement. Si les mots viennent à vous manquer à l'heure d'avoir cette discussion avec votre enfant, nous vous conseillons de lire cet article Comment expliquer le divorce aux enfants.

Entre neuf et douze ans

À cet âge là, on retrouve le même type de préoccupation que pour les enfants qui ont entre 5 et 8 ans, mais un nouveau facteur rentre en compte. Les enfants ont tendance à penser à cet âge de façon dichotomique, tout est noir ou blanc, bien ou mal etc... Ils finiront par blâmer un des parents pour la rupture. Ils le font car ils pensent qu'ils sont invités à prendre parti, ils peuvent demander des explications sur les raisons de la rupture, etc. Vous ne devez jamais entrer dans ce jeu, leur donner des explications ou commencer à critiquer votre ex-conjoint ne pourra avoir que des conséquences néfastes chez l'enfant. Ce qui peut ressembler à de la maturité de la part de l'enfant - poser des questions et vouloir comprendre la situation, - ne l'est en fait pas vraiment : il s'agit uniquement de la manière de penser caractéristique d'un enfant de cet l'âge, rien de plus. Pour éviter d'autres problèmes scolaires et émotionnels, n'entrez pas dans ce jeu. En outre, c'est à cette période qu'il se créé un lien fort avec le parent du même sexe et que vos enfants peuvent développer ainsi leur identité sexuelle. Il est donc important d'assurer la continuité de leurs relations avec ses deux parents.

Entre douze et dix-huit ans

Les plus âgés se sentent plus souvent soulagés de voir les souffrances des deux parents prendre fin, et prennent généralement mieux la nouvelle de la séparation. Après les premières larmes, vos enfants s'adaptent généralement facilement et reçoivent ce changement avec une certaine normalité. En outre, à l'adolescence, vos enfants partageront leur temps entre le parent avec lequel ils ne vivent pas et leurs amis. C'est pour cette raison que vous allez devoir essayer d'être flexibles en vous adaptant à la situation, afin d'éviter les confrontations directes avec votre enfant.

En tout cas, comme toujours, des limites sont nécessaires et doivent être mises en place.

Comme on sait que ces situations peuvent être vraiment compliquées et que les histoires varient quand on parle du thème Comment peut réagir votre enfant à votre séparation nous vous rappelons que cet article a juste un but informatif et que parfois il est essentiel d'accepter de l'aide d'un spécialiste qui sera plus à même d'aider votre enfant.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment peut réagir votre enfant à votre séparation, nous vous recommandons de consulter la catégorie Relations Familiales.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment peut réagir votre enfant à votre séparation
Comment peut réagir votre enfant à votre séparation

Retour en haut