Partager

Les différents types de nuages

Par Juliette Caprais. Actualisé: 16 janvier 2017
Les différents types de nuages

Passons ici en revue les différents types de nuages. Pour savoir quels sont les types de nuages et leurs caractéristiques nous devons être attentifs à la forme, la hauteur, la couleur et formation des nuages pour savoir de quel type de nuage il s'agit. La formation des différents types de nuages dépend de la vitesse du courant d'air ascendant. Les nuages peuvent être classés par nuages de formation basse, moyenne, haute et de formation verticale.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi le ciel est bleu

Classement des nuages

Les nuages se classent en cumuliformes (cumulus) et stratiformes (stratus). Les nuages de type cumuliformes se forment lors de forts courants d'air ascendant. La surface de leur base est plane et la partie supérieure prend la forme caractéristique semblable à une boule de coton. Les stratus ou nuages stratiformes se forment lorsque le courant d'air ascendant est très faible. Ils s'étendent de façon uniforme tout le long du ciel, sans prendre de forme définie.

Les différents types de nuages - Classement des nuages

Types de nuages selon leur forme

Si nous connaissons la forme des masses de nuages, leur taille et la couche atmosphérique où ils se trouvent, nous pouvons avoir une idée du type de précipitations qui se produira, ainsi que leur intensité.

Nuages bas

Nimbostratus: Ils ont l'aspect d'une couche régulière de couleur gris foncé avec différents degrés d'opacité. Souvent, il est possible de remarquer un aspect légèrement strié qui correspond aux différents degrés d'opacité et aux variations de la couleur grise. Ce sont des nuages typiques de pluie de printemps et d'été, et de neige pendant l'hiver.

Stratocumulus: Ils présentent des ondulations amples semblables à des cylindres allongés, pouvant se présenter comme des bancs de grande extension. Ces nuages présentent des zones avec différentes intensités de gris. Les stratocumulus apportent rarement des pluies, sauf lorsqu'ils se transforment en Nimbostratus.

Stratus: Ils ont l'apparence d'un banc de brouillard gris sans qu'on puisse remarquer une structure définie ou régulière. Ils présentent des taches de différent degré d'opacité et des variations de la coloration grise. En automne et hiver, les Stratus peuvent demeurer dans le ciel toute la journée donnant un aspect triste au ciel. Au printemps et débuts de l'été, ils apparaissent le matin et se dispersent dans la journée, ce qui indique le beau temps.

Les différents types de nuages - Nuages bas

Nuages moyens

ALTOCUMULUS Abréviation : AC.

Description : Manteaux nuageux de grande extension horizontale, composé de nuages individuels de peu de développement vertical, qui peuvent couvrir le ciel dans sa totalité, bien qu'ils laissent des ouvertures par lesquelles on peut voir le ciel, le Soleil ou la Lune. Les nuages qui forment cette couche sont généralement gris, bien que parfois ils alternent avec une couleur blanchâtre et sont séparés les uns des autres, mais disposés régulièrement comme un « mur en briques ».

La plupart des petits éléments qui forment l'altocumulus ont une longueur apparente comprise entre 1 et 5º. Ils reçoivent le nom populaire de « ciels moutonneux ». Ils peuvent produire des irisations et surtout une « couronne solaire ou lunaire », qui nous aide à les différencier des stratocumulus.

Hauteur de formation : Leur base se trouve habituellement à environ 3.000 mètres de hauteur, bien qu'elle puisse osciller entre les 2.000 et les 6.000 mètres.

Constitution : Ils sont constitués de gouttes d'eau, bien qu'à très basses températures ils peuvent cacher dans leur cœur des cristaux de gel. Situation météorologique : Ils ne produisent pas de précipitations, mais indiquent un clair changement de temps, l'arrivée d'une perturbation, s'ils augmentent ou apparaissent avec des altostratus. Revenez au menu rapide des nuages

ALTOSTRATUS Abréviation : AS

Description : Manteau uniforme, de grande extension horizontale et un certain développement vertical ; de couleur gris ou bleuté, d'aspect fibreux, il peut couvrir la totalité du ciel et présente parfois des parties suffisamment fines pour laisser voir le Soleil ou la Lune, au moins vaguement, comme à travers un verre terne. Il ne provoque pas de phénomènes de halo, ce qui le différencie d'un cirrostratus.

La caractéristique de l'AS est l'uniformité de sa surface inférieure donnant la sensation d'un immense drap ou bâchage étendu d'horizon à horizon. Il présente rarement des trous, bien qu'il offre toujours des différences d'épaisseur ; lorsqu'il ne couvre pas le ciel complètement, il a pour habitude de terminer d'un côté en bord rectiligne proprement découpé, sous lequel peuvent se trouver quelques petits nuages, la plupart du temps des cumulus.

Hauteur de formation : Sa base se trouve entre 3 et 4 kilomètres de hauteur, arrivant même jusqu'aux 7.000 m. Son épaisseur peut être de plusieurs kilomètres.

Constitution : En raison du fait qu'ils ont un vrai développement vertical, ils sont constitués par différentes zones, la partie basse est formée par des gouttes d'eau, la zone moyenne aura également des gouttes d'eau, mais déjà accompagnées de cristaux de gel et flocons de neige ; alors que la partie la plus haute sera composée de cristaux de gel. Situation météorologique : Ils produisent des précipitations, sous forme d'eau ou de neige, normalement continues, mais pas très intenses. Revenez au menu rapide des nuages

NIMBOSTRATUS Abréviation : NS

Description : Ce sont les nuages pluvieux par excellence, étant une couche continue de grand développement horizontal et de croissance verticale modérée, de couleur gris foncé avec aspect voilé, ils peuvent occuper tout le ciel et cachent complètement le soleil. Ils couvrent habituellement la totalité du ciel, lui donnent un aspect triste et sombre ; ils n'ont ni contours ni reliefs, soit il pleut soit la pluie est imminente, et dans un cas comme dans l'autre, la surface inférieure du nuage est tellement mal définie qu'on peut dire qu'elle n'existe pas.

Ce type de nuages est lié aux altostratus, s'en différenciant par le fait qu'ils sont plus épais et parce que leur base a tendance à être descendante, ce que leur donne un aspect plus menaçant. Il est le plus gros des nuages stratiformes, s'étendant en réalité depuis la base des nuages bas jusqu'en haut des nuages moyens. En plus, lorsqu'ils couvrent le ciel complètement, il ne peut exister simultanément aucun autre genre de nuages moyens, tandis que la plupart du temps ils cohabitent avec des nuages bas.

Hauteur de formation : La formation de sa base se produit à des hauteurs très diverses.

Les différents types de nuages - Nuages moyens

Grands nuages

Cirrus (Ci) : Nuages séparés en forme de filaments blancs et délicats, ou en bancs, ou franges étroites, totalement blanches ou en grandes partie. Ces nuages ont un aspect délicat, soyeux ou fibreux et brillant. Les cirros de la partie supérieure de l'atmosphère révèlent la présence d'humidité et peuvent indiquer l'arrivée d'un front tourmenté ou chaud. Hauteur max : 10 -11 Km.

Cirrocumulus (Cc) : Banc, manteau ou couche fine de nuages blancs, sans ombres propres, composée d'éléments très petits en forme de globules, d'ondes, etc., unis ou pas, et disposés plus ou moins régulièrement ; la plupart des éléments ont un diamètre apparent inférieur à un degré. Ils sont signe de courants en jet et turbulence. Ces nuages indiquent une instabilité atmosphérique et peuvent être signe de l'approche d'une tempête. Hauteur max : 9 -10Km.

Cirrostratus (Cs) : Voile nuageux transparent, fin et blanchâtre, d'aspect fibreux (comme le cheveu) ou lisse, qui couvre en totalité ou partiellement le ciel, laissant passer la lumière du soleil et de la lune. Ils n'entraînent pas de pluie et produisent généralement des phénomènes de halo (solaire ou lunaire). Cependant, leur présence indique l'arrivée d'un front tourmenté ou chaud. Hauteur max : 9-11 Km.

Altoestratus (As) : Manteau ou couche nuageuse grise ou bleutée, d'aspect strié, fibreux ou uniforme, qui couvre en totalité ou partiellement le ciel et présente des parties suffisamment fines pour laisser voir le soleil, au moins vaguement, comme à travers un verre terne. Ils sont composés de gouttes super froides et de cristaux de glace ; ils ne forment pas halos et parfois ces nuages produisent de légères chutes de neige ou bruine, bien qu'en général ils soient tellement hauts que leurs précipitations s'évaporent avant d'atteindre le sol. Hauteur max : 8-9 Km.

Altocumulus (Ac) : Banc, manteau ou couche de nuages blancs ou gris, ou à la fois blancs et gris, qui ont généralement des ombres propres, en forme cotonneuse, composés de carreaux, cailloux, rouleaux, etc., d'aspect, parfois partiellement fibreux ou diffus, agglomérés ou pas. Ils forment le populaire « ciel pommelé ». Bien qu'ils n'indiquent pas nécessairement des précipitations imminentes, ces nuages indiquent une instabilité atmosphérique et de possibles légères chutes de neige et de bruine. Hauteur max : 7-9 Km.

Les différents types de nuages - Grands nuages

Nuages à développement vertical

Cumulus : ils présentent une grande taille et un aspect massif avec des ombres très marquées lorsqu'ils se trouvent entre le Soleil et l'observateur, c'est-à-dire que ce sont des nuages gris. Ils présentent une base horizontale et sur la partie supérieure des protubérances verticales de grande taille qui se déforment constamment, présentant un aspect semblable à un chou-fleur de grande taille.

Les cumulus correspondent au beau temps lorsqu'il y a peu d'humidité environnementale et peu de mouvement vertical de l'air. S'il y a une grande humidité et de forts courants ascendants, les Cumulus peuvent acquérir une grande taille arrivant à causer des tempêtes et des averses intenses.

Cumulonimbus : de grande taille et d'apparence massive avec un développement vertical très marqué qui donne l'impression de stacks montagneux et dont le sommet peut avoir la forme d'un champignon de grandes tailles ; ils présentent une structure lisse ou légèrement fibreuse où se remarquent les différentes intensités de la couleur grise ou céruléenne.

Ces nuages peuvent contenir dans leur partie supérieure, des cristaux de glace de grande taille. Les cumulonimbus sont les nuages typiques des tempêtes intenses pouvant arriver à provoquer la grêle.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les différents types de nuages, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Les différents types de nuages

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Les différents types de nuages
1 sur 5
Les différents types de nuages

Retour en haut