On écrit cher ou chère

On écrit cher ou chère

Mes chers chéris et mes chères chéries, je vous chérie charitablement dans la chaleur de ma jeune chair installé confortablement sur ma chaire chère. Oh peuchère ! Sachez mes chers que ma très chère chair qui me rembourre me permet d'être cher bien sur ma chaire pour déguster de la bonne chère peu chère.

Ah ! mon Dieu... le français, ses allitérations, ses homonymes rimant à la pointe de leurs voyelles bien affûtées, réfute en floutant le "flûte" de nos erreurs orthographiques commises à la pointe de nos claviers rouillés. Vous aussi vous faites partie des personnes qui font des erreurs orthographiques ? On est tous dans le même bateau, celui qui vogue sur les flots des règles et des exceptions, et on rame tous ensemble. Une des erreurs les plus fréquentes surgit de la confusion apportée par les homonymes cher, chère, chair et chaire. Quand est-ce qu'on écrit cher ou chère ?

Chers lecteurs, chères lectrices, nous espérons que cette confusion qui vous est chère ne soit plus grâce à ce nouvel article de toutCOMMENT dans lequel nous vous expliquerons si on écrit cher ou chère !

Cher ou chère ?

Ne tournons pas autour du pot trop longtemps, car à quoi servent les tours si c'est pour rester au même endroit ? A rien, nous sommes bien d'accord. Alors... où se trouve la faute, on écrit cher ou chère ? L'erreur et la confusion entre ces deux termes est courante, car l'orthographe de ces deux mots est correcte, toutefois... attention ! car l'emploi d'un pour l'autre constitue une grave erreur d'accord. Pour ne plus que vous fassiez l'erreur à l'heure d'écrire cher ou chère, vous devez donc absolument connaître la signification de ces deux termes.

Cher : définition

Qui est l'objet d'un grand attachement ou qui occupe une place privilégiée : Des formules chères aux hommes politiques. Il nous était plus cher qu'un frère.

Pour qui on éprouve une vive tendresse, un grand attachement : Elle retrouva ses chères habitudes.

S'emploie dans les formules de politesse avec ou sans l'adjectif possessif : Mon cher ami.


Le féminin de cher est, vous l'aurez compris, chère. Il faut toutefois que vous fassiez attention car le mot chère a une autre signification que celle du féminin de cher. Voyons la de suite !

Chère : définition

La chère est une nourriture de bonne qualité. Ce terme littéraire désigne tout ce qui se rapporte à la délicatesse, la quantité, mais aussi la qualité d'un mets. La chère qualifie aussi la présentation de ces plats cuisinés.

Synonyme : gastronomie

Mais les homonymes de cher et chère ne s'arrêtent pas en si bon chemin et comme nous ne voulons en aucun cas vous laisser avec des doutes, nous allons prendre le temps de vous parler d'eux.

Cher, chère, chair et chaire

La facétieuse langue française nous a fait le don généreux de pouvoir mal nous exprimer de très nombreuses manières, ses nombreux homonymes sont l'une des erreurs écrites les plus communes et la confusion entre cher, chère, chair et chaire est extrêmement courante.

Nous avons vu dans l'encadré précédent la définition des deux premiers termes, voyons de suite la signification de chair et de chaire.

Chair : définition

Nom féminin

Tissu musculaire et conjonctif du corps humain et animal que recouvre la peau : Chair ferme, molle. Le chirurgien taille dans la chair.

Partie charnue, parfois comestible, des végétaux (fruits, champignons, etc.) : Une prune à la chair juteuse.

Partie musculaire du corps des animaux considérée comme aliment. (On distingue la chair blanche [veau, volaille], la chair rouge [bœuf, mouton, chèvre], la chair noire [gibier].)

Dans la langue de la religion ou de la morale, le corps, les appétits physiques par opposition à l'esprit, à l'âme : Les plaisirs de la chair.

Voyons maintenant la définition d'un autre homonyme, chaire.

Chaire : définition

Nom féminin

Tribune ou siège élevé d'où parle le professeur.

Poste de professeur titulaire dans l'enseignement supérieur.

Synonyme de cathèdre.

Tribune dans une église, dans un temple, destinée à la prédication.

Prédication religieuse.

Siège en bois, à dossier et accotoirs pleins, formant souvent coffre, en usage au Moyen Âge et à la Renaissance.

Dans la suite de notre article, nous allons voir quelques cas spécifiques dans lesquelles des erreurs sont fréquemment commises à l'heure d'écrire cher ou chère.

Cher ou chère à mon cœur

Alors, est-ce que vous écririez cher à mon cœur ou chère à mon cœur ?

C'est tout simple, "cher" s'accordera, s'il fait référence à quelqu'un ou quelque chose de masculin, on écrira cher à mon cœur, si le mot "cher" fait référence à un mot féminin, vous l'accorderez !

Voyons-le en pratique !

  • Ma meuf, ouais de ouf, j'la kiffe grave, elle est grave chère à mes yeux !
  • Mon fils, j'te jure, j'ferai tout pour ce p'tit bout, il est grave cher à mes yeux.

Cher ou chère Docteur

Alors, on écrit cher ou chère Docteur ?

Cette question est légèrement plus polémique car l'académie française ne reconnaît pas officiellement le féminin de docteur, qui est Docteure. Cependant, la féminisation des métiers est de plus en plus accepté, plusieurs options s'offrent à vous pour vous adresser à un docteur féminin.

  • Cher Docteur = peut être utilisé pour un docteur masculin ainsi qu'un docteur féminin.
  • Chère Docteur = cette formule est acceptée si vous vous adressez à un docteure.
  • Chère Docteure = comme nous l'avons avancé plus tôt, le terme Docteure, bien que pas reconnu par l'académie française, est de plus en plus acceptée dans le cadre de la féminisation orthographique des métiers.

Cher ou chère Madame

Alors, on écrit cher ou chère Madame ?

Ce cas de figure est plus simple, comme pour cher à mon cœur, cher s'accordera avec le nom qui suit.

  • Cher Monsieur
  • Chère Madame
  • Chère Mademoiselle

Cher ou chère maître

Alors, quand on s'adresse à une femme, on écrit cher ou chère maître ?

Cette question, comme celle de la Docteure, est une question qui reflète l'évolution de notre société. Il est d'usage commun de dire Cher maître à une avocate, mais si vous accordez et écrivez Chère maître il ne s'agira en aucun cas d'une faute.

Cher, chère, chair ou chaire : exercice

Nous avons souhaité vous proposer de mettre à l'épreuve vos nouvelles connaissances en la matière de cher, chère, chair et chaire.

Des erreurs se sont glissées dans les phrases suivantes, découvrez-les !

Exercice :

  1. Ce bracelet n'est pas si chère, non ?
  2. Ma très cher amie, comment vas-tu ?
  3. Houla, quel petit garçon bien en chaire!
  4. Monsieur le prêtre, si vous voulez bien monter sur votre cher.
  5. Chair Docteur, je vous écris afin de vous demander quand nous pourrions nous voir afin de....

Cher, chère, chair ou chaire : correction

Corrections des exercices :

  1. Ce bracelet n'est pas si chère, non ? FAUX : il faut accorder, bracelet étant masculin, la bonne orthographe est cher.
  2. Ma très cher amie, comment vas-tu ? FAUX : il faut accorder, amie fait référence à une fille, il faut écrire chère.
  3. Houla, quel petit garçon bien en chaire ! FAUX : contre-sens, pour parler d'embonpoint et de matière graisseuse, on doit écrire chair.
  4. Monsieur le prêtre, si vous voulez bien monter sur votre cher. FAUX : il s'agit de chaire.
  5. Chair Docteur, je vous écris afin de vous demander quand nous pourrions nous voir afin de.... FAUX : la formule de politesse est cher ou chère.

Si notre article On écrit cher ou chère vous a plu, c'est par ici :

  • Peut-être ou peut être
  • Certain ou certains
  • On écrit au cas ou ou au cas où

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à On écrit cher ou chère, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Références
  1. Consulté sur : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/cher/15125
  2. Consulté sur : https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/chere/
  3. Consulté sur : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/chair/14450