Partager

Comment identifier l'accent tonique en espagnol

 
Par Juliette Caprais. Actualisé: 9 juin 2017
Comment identifier l'accent tonique en espagnol

Apprendre à détecter l'accent tonique nous permet de prononcer correctement les mots d'une langue et d'écrire sans fautes d'orthographes. Cet accent peut varier en fonction de l'accentuation et, selon s'il s'agit d'un mot accentué sur la dernière syllabe, sur l'avant-dernière syllabe ou sur l'avant-avant dernière syllabe, la règle peut imposer l'utilisation d'un accent pour un emploi linguistique correct. Dans cet article de toutCOMMENT, nous vous expliquons comment identifier l'accent tonique pour mieux comprendre cette langue et éviter les fautes d'orthographe à l'écrit.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment faire une description de vous-même

L'accent tonique

Pour pouvoir identifier l'accent tonique, il est essentiel de comprendre le concept. Il s'agit de la syllabe tonique, c'est-à-dire, de la partie du mot que nous prononçons avec plus de force. Cela correspond à la partie du mot qui comporte l'accent tonique, même si elle ne porte pas d'accent graphique. Il faut entendre par « accent graphique » le signe que nous mettons sur les mots et par « accent tonique » la force que nous donnons à la syllabe, qu'elle porte un accent graphique ou non.

Ainsi, un mot peut simplement contenir un accent tonique, qui indique la façon de prononcer le mot. Sans cette distinction, il serait très compliqué de se comprendre pour communiquer en espagnol, puisque chacun prononcerait les mots d'une certaine façon et personne ne comprendrait leur signification.

Exercice pour identifier l'accent tonique

Comment s'identifie l'accent tonique ? Il existe une astuce très simple pour vous aider à déterminer l'accent orthographique d'un mot. Pour cela, nous vous proposons de choisir n'importe quel mot en espagnol, par exemple, « pizarra » (tableau). Il s'agit d'un mot qui ne contient pas d'accent graphique : on peut donc penser qu'il sera plus compliqué de savoir où est l'accent tonique.

Avec le mot choisi, séparez les syllabes : /pi-za-rra/. Il vous suffit alors d'accentuer la prononciation sur chaque syllabe, et celle qui sonnera le mieux sera celle qui contient l'accent tonique. Par exemple :

  • Si vous prononcez /PI-za-rra/ en accentuant la syllabe « pi », vous remarquerez qu'il ne s'agit pas de la prononciation correcte du mot.
  • Si vous prononcez /pi-za-RRA/ en accentuant la syllabe « rra » vous remarquerez qu'il ne s'agit pas non plus de la prononciation correcte du mot.
  • Si vous prononcez /pi-ZA-rra/ en accentuant la syllabe « za » vous remarquerez qu'il s'agit bien de la prononciation exacte mot et que cette syllabe contient l'accent tonique.

 

Comment identifier l'accent tonique en espagnol - Exercice pour identifier l'accent tonique

L'accent orthographique

Comme nous l'avons remarqué, l'accent tonique du mot « pizarra » se trouve sur le « za » mais pourtant, il ne contient pas d'accent graphique. En effet, la grammaire de la langue espagnole spécifie que, selon l'emplacement de l'accent tonique et la terminaison du mot, l'accent graphique pourra être nécessaire ou non.

Il existe en effet trois types de mots qui dépendent de l'emplacement de l'accent tonique :

Mots accentués sur la dernière syllabe

Il s'agit des mots dont l'accent tonique se trouve sur la dernière syllabe. Ces mots s'accentuent de forme graphique (avec l'accent) s'ils se terminent par :

  • /-s/
  • /-n/
  • voyelle

Par exemple, « corazón » (coeur) s'accentue puisqu'il s'agit d'un mot accentué sur la dernière syllabe qui se termine en /n/, mais un autre mot comme par exemple « caminar » (marcher) ne s'accentue pas, car il se termine en /r/ et, selon la réglementation, il ne doit pas être accentué.

Mots accentués sur l'avant-dernière syllabe

Il s'agit des mots dont la force (l'accent tonique) se fait sur l'avant-dernière syllabe du mot. Dans ce cas, ils ne s'accentuent pas lorsqu'ils se terminent par :

  • /-s/
  • /-n/
  • voyelle

Il s'agit donc du contraire des mots accentués sur la dernière syllabe. Par exemple, l'accent tonique du mot « ventana » (fenêtre) se trouve sur le « ta », c'est-à-dire sur l'avant-dernière syllabe, mais ne porte pas d'accent graphique car il se termine par une voyelle. Cependant, un mot comme « lápiz » (crayon) porte l'accent car il ne finit par aucune des terminaisons mentionnées et son accent tonique se fait sur le « lá », l'avant-dernière syllabe.

Mots accentués sur l'avant-avant-dernière syllabe

Il s'agit des mots dont l'accent tonique se fait sur l'avant-avant-dernière syllabe. Dans ce cas, il est très facile de les accentuer puisqu'ils portent toujours un accent graphique. Par exemple, « brújula » (boussole) porte l'accent graphique car l'avant-avant-dernière syllabe est tonique et doit s'accentuer. Il en va de même pour le mot « lágrima » (larme), la tonique est sur l'avant-avant-dernière syllabe et doit s'accentuer.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment identifier l'accent tonique en espagnol, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Comment identifier l'accent tonique en espagnol

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment identifier l'accent tonique en espagnol
1 sur 2
Comment identifier l'accent tonique en espagnol

Retour en haut