menu
Partager

Comment persévérer dans ses études

 
Par Rafadam. Actualisé: 19 septembre 2017
Comment persévérer dans ses études

Nous parlerons ici de persévérance scolaire et nous vous expliquerons comment être un bon élève. Si vous vous êtes fixé un objectif dans la vie, la constance sera la seule véritable clef pour l'atteindre. Si vous voulez réussir dans vos études, la persévérance sera toujours votre meilleur atout.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelle différence entre Master, Mastère, MBA et Magistère

Un objectif réellement motivant

La première chose dont vous avez besoin pour persévérer c'est d'une bonne raison. Écrivez noir sur blanc l'objectif que vous vous fixez et que vous voulez vraiment atteindre. Si vous avez de bonnes raisons pour l'atteindre, vous serez plus motivé(e) et vous garderez votre motivation au fil du temps. Pour trouver un objectif motivant et inspirant.

Ce qui veut dire qu'il faut faire un travail d'introspection :

  • Qu'est-ce que j'aimerais faire de ma vie ?
  • Quel métier m'inspire ?
  • Quelle activité ferais-je facilement et gratuitement ?
  • Où est-ce que je me vois dans 5 ans, 10 ans, 20 ans... ?
  • Dans quels secteurs j'aimerais travailler : primaire, secondaire, tertiaire ?
  • Dans quelles industries ? Dans quelle genre d'entreprise ?
  • ...

Voilà les questions auxquelles il faut réfléchir. Soyez précis dans les réponses et vous saurez quelles études faire, pourquoi vous les faites.

Un environnement favorable à l'apprentissage

Si l'environnement autour de vous est négatif, il est très difficile de persévérer. Deux points essentiels : tout d'abord, vous devez pouvoir compter sur le soutien de vos proches, de quelqu'un qui est toujours là pour vous donner des bons conseils, vous reprendre ou vous encourager dans les moments de doute. Il est donc important de s'entourer d'amis motivés et studieux et de s'éloigner des autres, surtout pour les travaux de groupe.

D'autre part, vous aurez besoin d'un cadre propice à la persévérance scolaire : une salle au calme, que ce soit votre chambre ou la bibliothèque municipale. Il est recommandé de travailler seul(e) pour éviter les distractions.

La récompense de la persévérance scolaire

Pour persévérer, vous devez vous souvenir de la récompense qui vous attend. Si vous persévérez dans vos études, vous aurez une formation solide, vous aurez un diplôme et les employeurs seront intéressés par votre profil, vos parents seront fiers et par dessus tout, vous vous accomplirez (à condition de choisir les études qui vous correspondent, ce dont nous parlions en début d'article).

Si vous écrivez sur un carnet tous ces bienfaits, dans les moments difficiles, vous aurez une raison de continuer et de ne pas abandonner. Trouvez ces récompenses qui motivent et écrivez-les avec vos propres mots. Un journal est un bon outil pour pouvoir suivre vos progrès et avoir l'impression d'avancer dans la bonne voie.

Étudier en s'amusant

Persévérer et s'amuser n'est pas incompatible. Mais pour ça, il faut faire des études qui vous intéressent un minimum : avec l'âge, on peut d'ailleurs développer sa curiosité et cherchez à savoir et comprendre. Ne vous contentez pas d'apprendre ce que le professeur vous impose : cherchez plutôt à lire de long en large les manuels et à faire vos propres recherches. Si vous confondez études et loisirs, vous serez toujours motivé, vous n'aurez jamais l'impression d'étudier et vous serez toujours persévérant.

Si vous vous ennuyez lorsque vous étudiez seul(e), rapproche-vous de quelqu'un qui sera prêt à vous aider et à étudier avec vous. Vous pouvez également essayer d'autres endroits pour casser la routine. Les nouvelles habitudes que vous intégrerez à votre routine devront être amusantes. Elles doivent vous plaire. Sinon, vous aurez du mal à persévérer.

En cours, il faut écouter et participer, deux conditions pour bien retenir les leçons et éviter l'ennui. On s’ennuie moins en écoutant attentivement un cours, même ennuyant, qu'en essayant de tuer le temps (en dessinant, en bavardant, en tchatant sur WhatsApp etc.).

Faites l'expérience : passez une heure de classe à écouter, à participer, à vous intéresser au cours et passez ensuite une heure à essayer de vous distraire. Vous vous en rendrez compte vous-même. Dans la première heure de l'expérience vous apprendrez des choses et vous solliciterez votre cerveau, dans la deuxième vous bougerez la jambe, vous soupirerez, vous vous ferez sans doute mal remarquer par le professeur, vous n'apprendrez rien ...

Des fausses excuses

Il n'y a pas d'excuses qui tiennent. Pendant les coups de mou, de nombreuses personnes ont tendance à craquer en se justifiant avec des excuses qui ne mènent nulle part. L'une des clés de la persévérance scolaire est de ne pas chercher d'excuses et de vous concentrer sur votre objectif. Le manque de temps, la fatigue, le froid n'excusent rien : un peu de labeur ne fait de mal à personne et derrière l'effort vient toujours le réconfort. En revanche, la fausse excuse amène toujours un sentiment de culpabilité.

Dernier conseil : ne faites pas des études seulement pour satisfaire vos parents et pour avoir un diplôme. Faites des études pour inventer votre vie. Mieux vaut arrêter ses études en cours et se réorienter que de persévérer dans une voie qui n'est pas la sienne.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment persévérer dans ses études, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment persévérer dans ses études
Comment persévérer dans ses études

Retour en haut