Partager

La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie

Par Rafadam. Actualisé: 20 janvier 2017
La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie

Voici la méthode de la dissertation en philosophie. Depuis la seconde, l'élève apprend à faire des dissertations : en français, en histoire, en économie... mais comment faire une dissertation de philo ? La dissertation de philosophie qu'on enseigne en terminale s'inscrit dans le même esprit que toutes ces dissertations : répondre de manière argumentée et structurée à une problématique imposée. Pour réussir sa dissertation de philo, il vous faudra avoir suivi et révisé tout au long de l'année ET acquérir une méthodologie.

Cela pourrait aussi vous intéresser : La méthode pour réussir son commentaire composé
Étapes à suivre:
1

Comprendre le sujet de la dissertation de philosophie. Commencez par définir les mots clefs du sujet posé. Chacun renvoie à une notion enseignée au cours de l'année et l'objectif de l'épreuve sera de mobiliser ses connaissances. Déterminez les rapports que ces notions ont entre elles.

IMPORTANT : ne vous perdez pas dans les notions philosophiques. Ayez en tête la problématique globale du sujet quand vous puisez dans vos connaissances et définissez les termes. Le sujet délimite en lui-même le champ de votre réflexion.

EXEMPLE : L'esprit a-t-il accès aux choses ?

Ici, vous devez aborder les notions suivantes :

  • Esprit : est-ce la raison ? Le cerveau ? L'âme ? L'intelligence ? Quelle type d’intelligence (logique, émotionnelle...)
  • Choses : parle-t-on de la nature ? de la vie ? de la vérité?
  • Une fois que vous avez défini ces termes, demandez-vous en quoi l'homme, par son esprit, accède à l'essence des choses.

Nota Bene : parfois le sujet n'est pas posé sous forme de question et vous devez aborder tous leurs rapports. Exemple : Éthique et Déontologie

2

Le plan de la dissertation de philo. Le plan vous permet d'éviter les digressions et d'organiser les connaissances mobilisées à l'étape précédente.

IMPORTANT : chaque partie doit apporter des éléments de réponse à la problématique. Il existe deux grands types de plans au moins, que nous détaillons par la suite.

La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie - Étape 2
3

Le plan dialectique se décline en trois parties :

  • THÈSE : vous exposez dans cette partie la réponse spontanée à la question ou problématique, celle qui nous vient naturellement à l'esprit.
  • ANTITHÈSE : vous nuancez la vision simplificateur exposé en première partie (la thèse) et démontrez ses points faibles, ses failles.
  • SYNTHÈSE : vous apportez une meilleure réponse à la question de départ, plus personnelle, plus réfléchie, moins spontanée.

IMPORTANT : la synthèse n'est jamais un résumé des 2 premières parties : elle apporte de nouveaux éléments de réponses. Votre examinateur vous pénaliserait si vous ne faisiez que résumer. Gardez donc vos meilleurs arguments pour la synthèse. Sachez aussi que le plan dialectique n'est pas toujours le meilleur.

4

La plan progressif. Si vous n'avez pas de quoi former une thèse véritable et une antithèse, optez pour ce plan :

  • Partie I : réponse directe qui relève du sens commun
  • Partie II : affinage. Je mets en avant tous les points faibles de la réponse commune
  • Partie III : fin de la réflexion. J'apporte une réponse mûrement réfléchie, la plus juste possible

IMPORTANT : à la fin de la partie II, vous avez fait avancer la réflexion, mais le lecteur reste sur sa fin, insatisfait car vous avez suscité en lui le doute. Vient alors la dernière partie qui apporte la "vraie réponse".

La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie - Étape 4
5

Quel que soit le plan choisi, préparez trois ou quatre arguments ou références solides pour illustrer chaque partie. Ces points de référence vous aideront à rédiger sans vous perdre dans la réflexion (les digressions vous feront perdre beaucoup de points) :

PARTIE I : titre

  • argument 1 + notion théorique + exemple
  • argument 2
  • argument 3
  • ...

transition : synthèse de la partie et annonce de la suivante

PARTIE II : titre

  • argument 1+ notion théorique + exemple
  • argument 2
  • argument 3
  • ...

transition

PARTIE III : titre

  • argument 1+ notion théorique + exemple
  • argument 2
  • argument 3
  • ...

(environ 2 pages par partie, soit 6 pages au total)

IMPORTANT : ces arguments ou références doivent être à la fois tirés des textes étudiés ET de votre vie quotidienne. Vous aurez toujours matière à argumenter si vous puisez dans vos expériences, mêmes les plus banales.

6

L'introduction de la dissertation philo. Celle-ci s'articule en 3 étapes :

  • Justifier l'intérêt du sujet par rapport à l'actualité ou votre vie quotidienne. En quoi le sujet importe vraiment ? Pourquoi ça vaut le coup d'y réfléchir ?
  • Formuler la problématique. Reformuler les termes du sujet de manière plus simple et explicite.
  • Annoncer le plan. On guide ici le lecteur, en révélant notre démarche.

EXEMPLE : L'esprit a-t-il accès aux choses ? (ATTENTION ceci n'est qu'un exemple)

Les anthropologues présente homo sapiens comme un être intelligent, capable de découvrir la vérité par la seul force de son esprit. Mais si c'était faux ? du moins erroné ? Il y a ici un véritable enjeu à savoir si notre esprits accède aux choses, car il en va de notre condition.

La question est de savoir si notre esprit, notre raison, notre intelligence est capable de cerner le monde qui nous entoure. Et si non, de quoi est-il capable alors ?

Nous aborderons la question en 3 mouvements, en disant d'abord que l'homme est capable de raisonner (I), mais que sa raison* n'est pas parfaite (II) et que seul l'expérimentation** lui amène à terme la vérité (III)

* raison trompée par les sens et les émotions

** expérimentations scientifiques, philosophiques, empiriques...

La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie - Étape 6
7

Le développement de la dissertation de philo. Nous vous recommandons contre-balancer les points théoriques par des exemples concrets. Votre dissertation n'en sera que plus forte, ni trop conceptuelle, ni trop superficielle, dans le ton juste.

Quelques conseils importants :

  • Rédigez doucement, sans rature, sans fautes d'orthographe (majeure du moins), d'une seule couleur (bleue ou noire)
  • Sautez des lignes entre l'introduction, les parties, la conclusion
  • Faites des paragraphes de quelques lignes pour aérer la dissertation
  • N'affichez pas les titres des parties (vous les annoncez en introduction et dans les transitions entre parties).
8

La conclusion de la dissertation de philo. Rappelez le problème initial et l'évolution de votre réflexion. Vous pouvez ouvrir sur un sujet connexe, un problème parallèle que vous avez ressenti au cours de la rédaction mais qui sortait trop du cadre de votre plan.

Article recommandé : Quelle est l'origine de la philosophie

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie, nous vous recommandons de consulter la catégorie Études universitaires.

Conseils
  • La dissertation n'a pas pour but d'apporter une réponse absolue et vraie sur un sujet. L'exercice consiste à exercer son jugement critique, à apporter une réponse plus juste. La vérité, elle, reste toujours en partie insaisissable, surtout si on la cherche en quelques heures de dissertation. Mais vous aurez une excellente note si vous jouez honnêtement le jeu de la réflexion. La conclusion sert à laisser ouvert le champ de la réflexion.
  • La dissertation est un exercice plus utile et ludique qu'il n'y paraît : elle forge l'esprit critique, caractéristique fondamental de la femme ou de l'homme libre.

Écrire un commentaire sur La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie

Qu'avez-vous pensé de notre article?

La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie
1 sur 4
La méthode pour réussir sa dissertation de philosophie

Retour en haut