Partager

Le chemin critique dans la gestion de projet

 
Par Juliette Caprais. Actualisé: 16 janvier 2017
Le chemin critique dans la gestion de projet

Le chemin critique est un élément très utile dans la panoplie d'outils que possède un chef de projet. Cette méthode aide les chefs de projets à analyser les activités qui devront être réalisées au cours d'un projet et montre clairement l'ordre dans lequel ces activités devront être réalisées.

En utilisant la méthode du chemin critique, un chef de projet peut déterminer les activités qui sont essentielles à la réussite du projet et les activités qui ne peuvent pas être commencées avant que d'autres soient achevées. Cette méthode peut aussi être utilisée pour estimer la durée du projet. Elle permet d'identifier les activités qui peuvent nécessiter des ressources supplémentaires pour pouvoir respecter les délais.

Étapes à suivre:
1

Créez un tableau à trois colonnes. Intitulez la première colonne « Activité du projet ». Intitulez la deuxième colonne « Prédécesseurs » et la troisième « Durée de l'activité ». Enfin, nommez chaque rangée avec une lettre de l'alphabet.

2

Inscrivez dans chaque ligne du tableau chaque activité devant être réalisée, depuis le lancement du projet jusqu'à sa finalisation. Cette tâche peut être réalisée par le chef de projet seul ou en équipe.

Dans la colonne « Prédécesseurs », inscrivez, pour chaque activité, la liste de toutes les activités du projet qui doivent avoir commencé ou être achevées avant de pouvoir commencer cette activité en question.

Écrivez « aucune » si l'activité peut commencer tout de suite. Dans la colonne « Prédécesseurs », faites correspondre à chaque activité la lettre de l'alphabet correspondante à la ligne.

Remplissez le tableau en faisant, pour chaque activité, une estimation du temps mis pour mener à bien cette activité. L'unité peut être les heures, les semaines ou les mois, en fonction de votre projet. Assurez-vous que l'unité choisie convienne à toutes les activités.

3

Commencez votre diagramme des activités en utilisant un crayon et une feuille en papier. Sur le côté gauche de la page, écrivez un petit 1 et entourez-le. Voici la première cellule du diagramme.

Les activités du projet qui n'ont pas de prédécesseurs ne sont rattachées qu'à des activités postérieures. Ajoutez autant de lignes que nécessaire depuis un nœud.

Utilisez les lettres de l'alphabet correspondantes à chaque activité pour nommer chaque ligne du diagramme. Chaque ligne se termine par un nœud numéroté correspondant à l'ordre dans lequel les activités sont complétées.

4

Dessinez votre diagramme en utilisant le reste du tableau. Regardez les activités qui unissent deux nœuds.

Posez-vous ces questions : quelles activités ont besoin que cette activité soit complétée pour pouvoir démarrer ? Est-ce que la réalisation de cette activité crée de nouveaux nœuds ?

Tous les nœuds doivent être connectés à d'autres nœuds. Le dernier nœud dans le schéma doit être la dernière activité du projet.

5

Calculer le chemin critique en déterminant quel chemin, dans le diagramme des activités, est le plus long à réaliser. Le calcul du chemin critique nécessite souvent d'analyser plusieurs chemins du diagramme.

6

Reportez-vous à la colonne « Durée de l'activité » du tableau, en même temps que vous tracez le chemin sur le diagramme, pour pouvoir estimer la durée de ce chemin.

Nota Bene : il existe des logiciels informatiques qui peuvent vous aider dans cette tâche si vous ne voulez pas le faire à la main.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le chemin critique dans la gestion de projet, nous vous recommandons de consulter la catégorie Études universitaires.

Écrire un commentaire sur Le chemin critique dans la gestion de projet

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le chemin critique dans la gestion de projet
Le chemin critique dans la gestion de projet

Retour en haut