Partager

L'origine de la philosophie : le passage du mythe au logos

L'origine de la philosophie : le passage du mythe au logos
Image: definicionabc.com

L'origine de la philosophie est un sujet passionnant pour celle ou celui qui s'interroge sur la vie et part en quête de sens. Au VIe siècle avant J.-C., à Milet, en Asie Mineure (Grèce Antique), commence à se développer des courants de pensée rationnelle. La civilisation grecque, qui aura une grande influence sur la culture occidentale à venir, entre en contact avec de nouvelles cultures et donc de nouvelles façons de penser le monde. S'en suit une crise profonde de ses valeurs. Les Grecs étaient alors les premiers à s'interroger sur le sens de toute chose, sur la véracité des lieux communs jusqu'alors admis et sur la question suivante : « comment saisir la réalité ? ». La Grèce commence à se lancer de nouveaux défis, à émettre des hypothèses et oser incarner de nouveaux modes de vie. Ce moment crucial de l'histoire est connu comme étant le passage du mythos au logos. Ici, sur toutComment.com, nous vous l'expliquons.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelle est l'origine de la philosophie

Mythe

Le « mythos », le récit, était jusque-là l'unique moyen que les Grecs employaient pour justifier tout ce qui les entourait. Il s'agissait de narrations, d'histoires. Les poètes (les aèdes et les rhapsodes) allaient de par les chemins de campagne raconter comment les dieux donnaient un sens au monde. Les dieux étaient les protagonistes principaux des récits fondateurs, responsables de tout ce qui fut, ce qui est et ce qui sera.

La parole

Les Grecs de l'époque commencent à communiquer avec les cultures avoisinantes, jusqu'alors inaccessibles. Le commerce de marchandises s'accompagne d'un échange d'idées neuves. Grâce au dialogue, la pensée critique naît.

La parole et le logos

Le contact des Grecs avec d'autres cultures change radicalement leur façon de voir le monde. Ils prennent conscience que les mythes n'expliquent rien : c'est pour eux une vraie révolution et un choc métaphysique de grande envergure. Maintenant, la parole, qui doit expliquer le pourquoi de toute chose, sera imprégné de raison : de logos. L'homme pense, recherche et décide par lui-même comment expliquer la réalité. Il n'a plus recours à des dieux.

La polis

C'est le moyen qu'ont les Anciens de se regrouper, au XIIIe siècle avant J.-C. : il s'agit de petites cités repliées sur elles-mêmes, avec une économie agricole et une hiérarchie politique marquée (cf. commentaires d'Aristote sur les conditions de travail dans ces cités-États), complètement autonomes et indépendantes. Au VIIIe siècle avant J.-C., le commerce entraîne un accroissement trop important de la population et provoque de fortes colonisations, muant les anciennes polis en villes ouvertes, ce qui permet le dialogue, le partage des connaissances, l'évolution de la pensée et de la culture.

La physis ou nature

L'homme commence à prendre conscience de sa place dans l'univers et à observer l'origine et la disparition du vivant. Cela l'amène à se poser des questions rationnelles et à créer les premières théories physiques qui expliqueront l'origine de la nature et son changement perpétuel.

Homère et Hésiode

Lisez les poètes grecs, car ils nous parlent des mythes anciens, explications religieuses du monde. Ce sont des oeuvres d'une beauté inégalable, antérieures à la pensée rationnelle. Elles quelque chose d'impérissable, malgré le triomphe de la raison, dont notre siècle semble être l'apogée.

Retrouvez tous nos articles sur les sciences humaines en cliquant ici.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à L'origine de la philosophie : le passage du mythe au logos, nous vous recommandons de consulter la catégorie Études universitaires.

Conseils
  • Gardez à l'esprit les conditions sociales et politiques à l'origine de ce changement radical, de ce passage du mythos au logos.
  • Prenez en compte le lent passage du mythe à la raison : c'est une évolution qui a mis des siècles à se réaliser.
  • La physique provient de la philosophie, mère de toutes les sciences : les penseurs grecs (dont Aristote) sont considérés les premiers physiciens de l'humanité.

Écrire un commentaire sur L'origine de la philosophie : le passage du mythe au logos

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
GOUDJO Gladis
Bonjour à tous. L'origine de la philosophie telle que vous la présenter me paraît satisfaisant. Mais j'aimerais savoir si, en dehors de Aristote et de Georges GUSDORF, d'autres auteurs en ont parlé.

L'origine de la philosophie : le passage du mythe au logos
Image: definicionabc.com
L'origine de la philosophie : le passage du mythe au logos

Retour en haut