menu
Partager

Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes

Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes

Les réseaux sociaux représentent une révolution à tous les niveaux, en particulier dans les relations humaines. Si les réseaux sociaux étaient à l'origine considérés comme un outil pour se rapprocher les uns des autres, voire même pour faire des rencontres, il faut aujourd'hui reconnaître que ce phénomène emprisonne les jeunes dans les écrans et cela devient leur principale manière de sociabiliser. ToutComment vous explique comment les réseaux sociaux affectent les jeunes.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment s'excuser auprès de son frère ou de sa soeur
Étapes à suivre:
1

Les réseaux sociaux ont eu un grand impact dans la vie des jeunes et dans leur manière de se sociabiliser, et bien que pour de nombreuses personnes la technologie facilite le rapprochement, la réalité est bien différente. Les jeunes passent leurs journées collés à l'écran de leur téléphone ou de leur ordinateur : nous assistons à une détérioration progressive des relations humaines. Ils sont de plus en plus isolés dans cet immense monde virtuel, se sociabilisant de manière peu personnelle avec le reste du monde, et préfèrent discuter avec des personnes via un réseau plutôt que de profiter du contact de la vie réelle.

Voir des groupes d'amis tous ensemble mais chacun sur leur téléphone est aujourd'hui monnaie courante. Au lieu de profiter de l'instant présent avec des amis, ils préfèrent prendre des photos ce qu'ils font pour les partager sur les réseaux sociaux. Leur priorité est d'être le centre d'attention dans les différents profils des réseaux sociaux, même pour un court instant.

2

Les réseaux sociaux ont changé le quotidien des personnes, en particulier des jeunes. Presque tout le monde possède un compte sur les principaux réseaux comme Facebook, Twitter et Instagram, car en effet, les points positifs de ces moyens de communication sont incontestables : ils sont rapides, efficaces et instantanés. Pourtant, ils se sont aussi convertis en outils nécessaires pour avoir une vie sociale. Autrement dit, les jeunes sont totalement accros aux réseaux sociaux et ressentent un besoin vital d'être constamment connectés. Ils ont besoin de raconter leur vie à travers les réseaux ; même le geste le plus banal comme prendre un café est un moment idéal pour prendre une photo et la publier sur un réseau social.

La réalité de ces publications est généralement « maquillée » par des filtres, des commentaires et des tags, donnant ainsi une image déformée de la vérité pour que ces publications soient suivies, partagées et commentées favorablement. Ce besoin d'exhiber leur vie et de la dénaturer affecte particulièrement leur qualité de vie.

3

La capacité des jeunes à être attentifs à ce que se passe dans leur entourage est également affectée par les réseaux sociaux. La dépendance à ces outils, en plus de nuire à leurs interactions dans leur environnement, affecte négativement leur capacité d'attention et leur concentration, les incitant même à négliger certains aspects importants comme les études. Les réseaux sociaux peuvent nuire gravement à l'état d'esprit des jeunes personnes qui développent une dépendance. Être en permanence connecté entraîne de la nervosité, de l'inattention et tous types de changements du comportement.

4

Les jeunes qui ne savent pas se modérer et qui ne se déconnectent jamais des réseaux sociaux ont un grave problème de dépendance. Rien que l'idée de passer une journée sans aller sur leurs profils leur semble insupportable. Qu'ils étudient, qu'ils soient en classe, avec leurs amis, au cinéma, à la salle de sport, quelle que soit l'activité ou la compagnie, ils ont toujours leurs téléphones à la main pour aller sur les réseaux sociaux. Le problème ? S'ils ne sont pas capables d'y renoncer et de centrer leur attention sur d'autres choses, ils ne peuvent pas réellement profiter de l'instant. L'abus des réseaux sociaux en termes de fréquence et d'intensité change leur vie quotidienne et leur capacité à profiter, générant du stress et de l'anxiété qui peuvent entraîner une dépression.

Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes - Étape 4
5

Les réseaux sociaux sont addictifs parce qu'ils génèrent des émotions très puissantes chez certaines personnes. Ils attirent parce qu'ils projettent du positif, ce qui donne aux jeunes une sensation de bien-être sur l'instant et une grande gratification. Dans le fond, le but n'est pas d'éliminer les réseaux sociaux de la vie des jeunes, seulement de leur apprendre à les modérer parce que ces outils offrent avant tout beaucoup d'aspects positifs.

Grâce à une utilisation modérée des réseaux sociaux, l'attention et la concentration peuvent s'améliorer. Cependant, les parents doivent gérer le temps de connexion de leurs enfants pour qu'ils continuent à profiter de la vie dans toutes ses dimensions.

Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes - Étape 5

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes, nous vous recommandons de consulter la catégorie Relations Familiales.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?
2 commentaires
Valorisation :
Le Tracteur a Gerome
Franchement je m'en tera bas les couilles j'ai acheter un nouveau tracteur sur facebook store et venez pas me casser les couilles je m'en foudroie les testicules de vos baratinage.
Cordialement
Valorisation :
blo
je ne trouve pas cela utile oups.

Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes
1 sur 3
Comment les réseaux sociaux affectent les jeunes

Retour en haut