Partager

Comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol

Par Juliette Caprais. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol

Le point d'interrogation est un signe de ponctuation pour indiquer le ton interrogatif à une partie du discours écrit. Il se compose de deux éléments : le point d'interrogation inversé (¿) au début de la question, et le point d'interrogation classique (?), à la fin. Apprenez ici comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Différence entre POR et PARA en espagnol
Étapes à suivre:
1

En théorie il faudrait toujours utiliser les deux points d'interrogation : celui d'ouverture et celui de fermeture. L'influence des autres langues en a pourtant habitué beaucoup à ne se servir que de celui de fermeture. C'est une erreur en espagnol, qui doit être évitée.

2

N'oubliez pas qu'après le point d'interrogation de fermeture, vous ne devez utiliser aucun autre signe de ponctuation en guise de fermeture comme, par exemple, le point. Le point d'interrogation de fermeture sert déjà à clôturer la proposition.

3

Lorsqu'il s'agit d'une séquence de plusieurs questions à la suite, en rapport les unes avec les autres, il n'est pas nécessaire d'utiliser des majuscules au début de chaque question : il faut mieux mettre des virgules entre elles et commencer chaque question par une minuscule.

4

Ils s'utilisent pour des questions commençant par les particules interrogatives suivantes : Qué, cuándo, cómo, dónde, cuál, quién, parfois précédées par des prépositions.

5

Les points d'interrogation s'emploient lorsque nous voulons poser une question à quelqu'un de façon directe.

Exemple : Perdone, ¿qué hora es? (Pardonnez-moi, quelle heure est-il ?)

6

Les points d'interrogation sont utilisés pour poser des questions auxquelles aucune réponse n'est attendue.

Exemple : ¿Sabes? (Tu sais ?)

7

Un point interrogation classique entre parenthèses faisant suite à une certaine phrase exprime le doute, la surprise voire l'ironie.

8

Dans beaucoup de tableaux de données, quand il y en a une qui n'est pas connue, on met aussi un point d'interrogation classique.

9

C'est également le cas dans des livres, biographies ou écrits dans lesquels on indique des dates de naissance et de décès et quand une des dates est incertaine. Avec le point d'interrogation, nous exprimons le doute.

10

Aux échecs, le point d'interrogation classique, après un coup, indique un mauvais coup.

Exemple : D x CR ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Conseils
  • Dans le « diccionario de dudas » de la Real Academia Española, vous trouverez encore plus d'information quant à l'emploi des points d'interrogation.

Écrire un commentaire sur Comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol
Comment s'utilisent les points d'interrogation en espagnol

Retour en haut