Partager

L'histoire vraie des trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (1844)

Par Rafadam. Actualisé: 16 janvier 2017
L'histoire vraie des trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (1844)

Les Trois Mousquetaires est un roman feuilleton signé par Alexandre Dumas et publié 1844. Mais des hommes à l'histoire vraie ont inspiré les personnages... Alexandre Maquet à participé à l'écriture de ce roman de cape et d'épée, qui raconte la rencontre d'un jeune de Gascogne nommé d'Artagnan avec trois mousquetaires. Avec eux, d'Artagnan s'oppose au cardinal de Richelieu et son clan (comte de Rochefort, Milady de Winter) et sauve l'honneur de la reine de France, Anne d'Autriche.

Dès sa parution, le roman est un succès, en France et à l'étranger. Il façonne encore l'imaginaire populaire et a fait l'objet de nombreuses adaptations pour la télé et le cinéma. Voyonsquels personnages historiques se cachent derrière les personnages de fiction.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quels sont les plus grands fleuves du monde

Biographie du mousquetaire Athos

Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle (Béarn, 1615 - 1645) était un mousquetaire du roi. Il inspira le personnage d'Athos ou comte de la Fère.

Étant le cadet de la famille, Athos ne pouvait prendre la succession de son père, seigneur des bourgs d'Athos-Aspis et Auteville (région Aquitaine). Par l'intermédiaire d'un cousin, il entre en 1640 dans le régiment des mousquetaires, au même moment que Porthos.

On ne sait pas grand-chose de lui, si ce n'est qu'il est mort jeune, en 1645, selon le registre de l'église Saint-Sulpice (Paris). Le lieu de sa mort, Le Pré au Clercs, était un rendez-vous pour les duellistes : on pense donc qu'il est décédé à la suite d'un duel.

Dumas fait d'Athos un illustre mousquetaire : de naissance noble, le personnage d'Athos a des terres dans le Berry, un château et c'est le plus âgé des trois mousquetaires (27 ans)

Biographie du mousquetaire Porthos

Isaac de Portau (Pau, 1617 - mort à une date inconnue) vient de la même région qu'Athos. Avant de rejoindre les mousquetaires en 1643, Porthos entre dans les Gardes-Françaises. Il sera garde des munitions à la forteresse de Navarrenx (Pyrénées Atlantiques) puis on perd historiquement sa trace : nul ne connaît les circonstances de sa mort.

Alexandre Dumas donne au personnage de Porthos une force prodigieuse, ainsi qu'un caractère bon et une loyauté inébranlable. Son travers est la vanité. Il obtiendra de Mazarin le titre de baron, à la suite de ses aventures avec les mousquetaires.

Biographie du mousquetaire Aramis

Henry d'Aramitz (né vers 1620 dans le Béarn) est d'origine militaire et noble. Son grand-père joue un rôle de premier plan dans les guerres de religion, son père est maréchal des logis et il est cousin du fameux comte de Tréville, capitaine lieutenant des mousquetaires. Aramis devient mousquetaire en 1640. Par la suite, on en sait moins sur lui, si ce n'est qu'il s'est marié en 1650 et qu'il a eu 4 enfants.

Alexandre Dumas fait d'Aramis le roi de l'intrigue : il est toujours fourré dans des affaires sentimentales, politiques et bien sûr militaires. Il comprend l'importance du pouvoir religieux et monte en grade dans les rangs de l'église, ce qui ne l'empêche pas de délaisser son devoir religieux pour dégainer l'épée. Il tentera de détrôner Louis XIV et provoquera la mort de Porthos, en le mêlant à son complot. Aramis se rendra compte de son geste infâme et pleurera pour la première fois de sa vie...

Biographie de d'Artagnan, le 4e mousquetaire

Charles de Batz-Castelmore (1611, Gascogne - 1673, Maastricht) est un personnage historique énigmatique : on a de lui un portrait à l'authenticité douteuse et quelques mémoires rédigées par Gatien de Courtilz de Sandras, à partir des notes de d'Artagnan.

Aux côtés de son frère aîné, d'Artagnan participe dès 1640 aux opérations militaires dirigées par Tréville, avec lequel il a un lien familial. Il entre en 1644 chez les mousquetaires et il est probable qu'il y côtoie Athos, Porthos et Aramis. Louis XIV et Mazarin ont confiance en lui et lui confieront de nombreuses missions, après la dissolution de l'ordre des mousquetaires.

Quand la compagnie des mousquetaires renaît, d'Artagnan accède au grade de sous-lieutenant (1658). Il se mariera à une riche veuve, qui lui donnera deux enfants avant de le quitter, harassée par les infidélités d'un mari en déplacement constant.

En 1661, le roi charge d'Artagnan d'arrêter l'homme d'État de haut rang Nicolas Fouquet, accusé de malversations. Trois ans durant, d'Artagnan s'occupe de son prisonnier, rapporte ses visites et son comportement, tout en nouant avec lui une amitié sincère. Il fera de même avec Lauzun, un colonel général arrêté pour des raisons obscures.

Par la suite, d'Artagnan sera capitaine-lieutenant de la compagnie des mousquetaires, puis gouverneur de Lille (1672).

D'Artagnan meurt au cours de la guerre de Hollande, déclenchée par Louis XIV. Le roi fait célébrer une messe privée en sa mémoire et écrit à la Reine : « J'ai perdu d'Artagnan en qui j'avais la plus grande confiance et qui m'était bon à tout. »

Alexandre Dumas trouve les mémoires de d'Artagnan dans la bibliothèque de son ami Joseph Méry : il se passionne pour le personnage et le fera entrer un peu plus dans la légende. Un pour tous, tous pour un.

Image : illustration de Maurice Leloir (1851-1940)

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à L'histoire vraie des trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (1844), nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur L'histoire vraie des trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (1844)

Qu'avez-vous pensé de notre article?

L'histoire vraie des trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (1844)
L'histoire vraie des trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (1844)

Retour en haut