Partager

On écrit "si il" ou "s'il" ?

Par Rafadam. Actualisé: 5 juillet 2019
On écrit "si il" ou "s'il" ?

On écrit si il ou s'il ? Personnellement, j'ai souvent fait la faute par inadvertance, alors que je connaissais la règle : si s'élide devant il(s). Avoir une bonne orthographe n'a pourtant rien de sorcier, même si la langue française présente quelques subtilités. Ces fautes proviennent le plus souvent d'une méconnaissance de la règle d'écriture ou d'un manque d'attention. Si vous avez une lettre importante à écrire (lettre de motivation, lettre formelle, lettre à un juge...), mieux vaut relire deux fois, car une erreur d'orthographe, même minime, fait tache.

Ainsi, si vous aussi vous doutez à l'heure d'écrire si il ou s'il, ne loupez sous aucun prétexte notre article On écrit "si il" ou "s'il" car nous résoudrons tous vos doutes !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : On écrit "amitié" ou "amitiés" ?

Si il ou s'il : académie française

Attaquons-nous au problème le plus vite possible, on écrit si il ou s'il ? voyons-le ensemble ! Voyons ensemble ce que dit l'académie française au sujet de ce doute orthographie :

"Si, devant le pronom il, perd son i, mais il ne le perd devant aucun autre mot, par quelque voyelle qu’il commence, quand mesme ce serait par un i".

Exemples d'élisions

  • On élidera le " a " de la devant une voyelle (e.g l’anémone) ou un h muet (e.g l'habitation).
  • Les pronoms ce et cela peuvent s'élider devant en (e.g c'en devient ennuyant) mais pas devant y (cela y contribue).
  • Autre élision connue : l'élision du e de je, me, te, se, le, de, ne, que, jusque, s'ils sont suivis d'une voyelle ou d'un h muet (certaines exceptions existent comme par exemple : suis-je endormi ?).

Un début de réponse nous ait offert par l'académie française, continuons ensemble notre réflexion pour ne plus jamais faire la faute si on écrit si il ou s'il !

Si il : orthographe

Pour clarifier les règles de l'académie française, qui peuvent s'avérer, parfois incompréhensible, nous vous proposons ce petit paragraphe dans lequel nous résumons ce que nous venons de voir plus haut.

Si suivi de il est difficile à prononcer en raison des deux " i "consécutifs. Pour faciliter la prononciation, on élidera "si". C'est-à-dire qu'on le coupe et on lui ajoute une apostrophe afin d'éviter l’assonance du son "i".

On comprend donc que l'orthographe correcte est s'il et non s'il ! voyons dans le prochain encadré quelques exemples concrets !

On écrit s'il et non si il

Si s'élide uniquement devant il ou ils.

Exemples :

  • s'il le faut, je prendrai la voiture
  • s'ils sautent ainsi, ils vont casser le banc
  • s'il vous plait ou s'il te plait
  • s'il s'agit (et non si il s'agit)
  • s'il y a lieu (et non si il y a lieu)
  • s'il en est (et non si il en est)
  • s'il est possible ou s'il serait possible (et non si il est ou si il serait possible)
  • s'il faut ou s'il le faut

Mais on écrira par exemple : "si Icare était resté à bonne distance du soleil..."

Eh oui, car Itaque est un nom propre, et dans ce cas, la règle de s'applique pas.

On écrit si il ou s'il : exercices

Maintenant que vous connaissez la règle à suivre, à vous de jouer en repérant les fautes, s'il y en a, dans les phrases suivantes :

  • Si il s'agit d'un rendez-vous important, tu ne dois pas le manquer !
  • Comment peux-tu savoir si il existe ?
  • Même s'il ne répond pas, il viendra, c'est sûr !
  • Si et si seulement si il existe, ce que je doute fortement, il pourrait avoir des épines !
  • Si il manque encore une fois ses heures de conduite, ses parents vont l'engueuler !
  • Si il y a lieu de s'interroger sur les raisons de son innocence, c'est que ça craint...

On écrit si il ou s'il : correction de l'exercice

Passons maintenant au corrigé du petit exercice que nous vous avons proposé dans l'encadré précédent :

  • Si il s'agit d'un rendez-vous important, tu ne dois pas le manquer ! : FAUX
  • Comment peux-tu savoir si il existe ? : FAUX
  • Même s'il ne répond pas, il viendra, c'est sûr ! : CORRECT
  • Si et si seulement si il existe, ce que je doute fortement, il pourrait avoir des épines ! : FAUX
  • Si il manque encore une fois ses heures de conduite, ses parents vont l'engueuler ! : FAUX
  • Si il y a lieu de s'interroger sur les raisons de son innocence, c'est que ça craint... : FAUX

Nous le répétons, à partir du moment où si et suivi d'un i, il perd son i et une apostrophe se greffe afin d'éviter la répétition du son I.

S'il : traduction

Concluons notre article en vous proposant quelques traductions de S'il :

  • S'il en anglais : if it/he
  • S'il en italien : se
  • S'il en allemand : si el
  • S'il en arabe : hadha هذا
  • S'il polonais : jeżeli
  • S'il en portugais : se el

Si notre article On écrit "si il" ou "s'il" vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à On écrit "si il" ou "s'il" ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Références

Écrire un commentaire sur On écrit "si il" ou "s'il" ?

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
serge
dit-on je l'aime car même où je l'aime quand même

On écrit "si il" ou "s'il" ?
On écrit "si il" ou "s'il" ?

Retour en haut