menu
Partager

Résumé du "Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley

Par Rafadam. Actualisé: 12 février 2017
Résumé du "Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley

Nous ferons ici un court résumé du livre Le Meilleur des mondes, un roman d'anticipation (science-fiction, dystopie) écrit par Aldous Huxley en 1931. Nous ferons un résume court et une analyse de l'oeuvre. L'auteur y décrit une société apocalyptique, une caricature des travers et des maux de son temps ; écrit en 4 mois seulement dans le sud de la France, ce roman sera l'objet d'un commentaire de l'auteur, 25 ans plus tard : Retour au meilleur des mondes.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelle est la morale du Meilleur des mondes d'Aldous Huxley
Étapes à suivre:
1

Le roman s'ouvre sur l'usine de production de nouveaux nés. Suite à une fécondation in-vitro, les embryons grandissent dans des tubes et sont soumis à des traitements, de sorte qu'ils endosseront le rôle qu'on a prévu pour eux.

2

Après leur naissance (décantation), les enfants sont endoctrinés pour accepter leur sort et devenir productifs. Mais Bernard Marx, un enfant sur lequel le traitement a mal pris, est en quête de liberté. Il emmène Lénina Crowne dans une réserve de sauvages, dans laquelle ils rencontrent John, qui est né normalement, sans avoir subi l'endoctrinement.

3

Bernard et Lénina tente de le "civiliser". Bernard, qui tentera de tirer quelques prestiges de sa rencontre avec le sauvage, sera puni et réduit à l'exil. Lénina, qui s'était épris de John, rentrera dans les rangs. John essayera de libérer les citoyens mais n'y arrivant pas, il se suicidera.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Résumé du "Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation:
coucou
Franchement merci j'avait la flemme de faire le résumé et j'avais pas beaucoup compris le livre
Résumé du "Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley
Résumé du "Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley

Retour en haut