Partager

Solstice d'été : définition et symbolique

Solstice d'été : définition et symbolique

Est-ce que vous connaissez la définition de solstice d'été ? Savez-vous quand est-ce que le soleil est à son zénith annuel ? Est-ce que vous savez quel est le jour le plus long de l'année ? Toutes ces questions ont en commun leur réponse car lorsque l’hémisphère nord connait son solstice, c'est aussi le jour où le soleil se trouve le plus haut et c'est aussi le jour le plus long de l'année et c'est en date du 21 ou 22 juin de chaque année. Oui, c'est aussi le jour de la fête de la musique, coïncidence ? Certainement pas ! Le solstice d'été a toujours été témoin de diverses célébrations baignées dans des rituels magiques ancestraux et notre société moderne est construite sur son vécu et sur son histoire.

Si vous souhaitez tout savoir sur le solstice d'été de sa définition, ses origines à sa symbolique, vous êtes tombés sur la bonne page Web car dans ce nouvel article Solstice d'été : définition et symbolique de toutCOMMENT nous vous expliquerons tout ce qu'il y a à savoir sur le solstice d'été !

Allez, bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Arbre de vie - Signification, symbole

Solstice d'été : définition

N'y allons pas par quatre chemins et ne faisons pas de détour car le chemin le plus court est bien souvent la ligne droite !

Solstice d'été : définition

"Nom masculin (latin solstitium, de sol, soleil, et status, de stare, s'arrêter)

  • Époque de l'année où le Soleil, dans son mouvement apparent sur l'écliptique, atteint sa plus forte déclinaison boréale ou australe et qui correspond à une durée du jour maximale ou minimale.
  • Point correspondant de la trajectoire apparente du Soleil sur l'écliptique. (Le passage du Soleil en ces points, le 21 ou le 22 juin et le 21 ou le 22 décembre, marque respectivement le début de l'été et celui de l'hiver dans l'hémisphère Nord. La situation est inverse dans l'hémisphère Sud.)"

Décryptons cette définition du terme solstice du Larousse en ligne et répondons ensemble à la question : C'est quoi le solstice d'été ?

Qu'est-ce qu'un solstice ?

Il convient de commencer par dire que chaque année deux solstices se produisent, le solstice d'été qui a lieu le 21 ou 22 juin et le solstice d'hiver qui a lieu le 21 ou 22 décembre. Mais que sont-ils exactement ? Afin d'expliquer ce qu'est un solstice il faut reprendre les bases, la Terre tourne sur elle-même tout en tournant autour du soleil (en y réfléchissant ça peut finir par donner le tournis, oui). Lorsqu'elle tourne autour du soleil elle est plus ou moins inclinée vers notre étoile ce qui a pour conséquence que les rayons du soleil touchent de plus ou moins plein fouet la partie la plus inclinée vers le soleil.

Le terme solstice, provient du latin et signifie "le soleil s'arrête", pendant les solstices, le soleil semble arrêter son activité et rester immobile. Le jour de l'équinoxe, le Soleil atteint son point le plus haut par rapport à l'Équateur, les rayons solaires tombent perpendiculairement sur le Tropique du Cancer ou du tropique du Capricorne (en fonction du solstice).

Durant l'été, l'hémisphère nord est le plus incliné vers le soleil et c'est pour cette raison qu'il fait plus chaud et que les journées sont plus longues. C'est exactement la même logique pour l'hiver, à cette époque l'hémisphère nord est plus éloigné du soleil, les rayons solaires la percutent moins de plein fouet et c'est pour ça qu'il fait plus froid. Le solstice d'été qui a lieu le 21 ou 22 juin est le jour où notre hémisphère est le plus incliné vers le soleil ce qui en pratique nous donne le jour le plus long de l'année. En suivant la même logique, le solstice d'hiver qui a lieu le 21 ou 22 décembre est le jour où l'hémisphère nord est le plus éloigné du soleil et c'est pour cette raison que c'est le jour le plus court de l'année.

Et dans l'hémisphère sud ?

Dans l'hémisphère sud les solstices et les saisons sont inversés, c'est à dire que le solstice d'été a lieu en décembre et que le solstice d'hiver a lieu en juin !

Voyons maintenant ensemble dans la suite de notre article Solstice d'été : définition et symboliquece qu'est une équinoxe !

Qu'est-ce qu'un équinoxe ?

Voyons ce que nous en dit le Larousse :

  • "Époque de l'année (20 ou 21 mars, 22 ou 23 septembre) où le Soleil, dans son mouvement propre apparent sur l'écliptique, traverse l'équateur céleste et qui correspond à l'égalité de durée du jour et de la nuit (terminateur passant par les deux pôles terrestres)."

Décryptons cette définition ensemble ! Comme c'est le cas pour les solstices, deux équinoxes se produisent chaque année sur notre belle Terre, le premier connu sous le nom d'équinoxe de printemps se produit soit le 20 ou le 21 mars, le second connu sous le nom d'équinoxe d'automne se produit soit le 22 ou le 23 septembre. Les équinoxes sont les jours où la déclinaison apparente du soleil s'avère être nulle, c'est à dire que ce sont des jours durant lesquels il y a autant de nuit que de jour !

Quelle est la différence entre un solstice et une équinoxe ?

Pour résumer tout en simplifiant les différences entre un solstice et une équinoxe on pourrait dire qu'un solstice d'été ou d'hiver représente soit le jour le plus long soit le jour le plus court de l'année alors que les solstices sont des jours où le temps d'ensoleillement et de nuit sont théoriquement égaux.

Solstice d'été : définition et symbolique - Solstice d'été : définition

Solstice d'été : origine

Les fêtes honorant le solstice d'été remontent au début de l'humanité. Effectuons ensemble un rapide voyage dans l'histoire de la civilisation humaine :

  • En Égypte antique, le solstice d'été représentait le gonflement des eaux du Nil. Le jour du solstice d'été était donc célébré donc la nocta ou nuit de la goutte qui marquait la nouvelle année
  • Certaines tribus amérindiennes célébraient le solstice d'été en effectuant la danse du soleil
  • D'un point de vue chrétien on célèbre la saint-Jean pour le solstice d'été et Noël pour le Solstice d'hiver
  • Des milliers de personnes se réunissaient à Stonehenge pour célébrer le solstice d'été

Comme on peut le voir grâce à ces quelques exemples, les célébrations du solstice d'été sont vieilles de plusieurs milliers d'années et sont à caractère universel.

Voyons dans la suite de cet article Solstice d'été : définition et symbolique le symbolisme du solstice d'été !

Symbolisme du solstice d'été

La célébration du solstice d'été est aussi ancienne que l'est l'humanité, cette journée est chargée de pouvoir, de magie et de superstition. Selon les croyances originaires du paganisme des temps passés, des fées et divinités de la nature se promenaient en liberté dans les champs. Traditionnellement, les agriculteurs remerciaient l'été, les récoltes, les fruits et pour disposer de plus d'heures pour accomplir leurs tâches et profiter de la vie en s'amusant. C'est également le bon moment pour demander la fécondité de la terre et mêmes des hommes. Flambées et rites de feu débutaient la veille du plein été pour symboliser le pouvoir du Dieu Père Soleil et l'aider à renouveler son énergie. Ainsi, il s'agissait de rituels pour se purifier et assurer la renaissance du Soleil. Voici dans les grandes lignes quelle était la symbolique du solstice d'été, intéressons-nous de plus près à quelque cas précis !

Symbolique du solstice d'été chez les incas

Le soleil avait une place si importante chez les incas que nous ne pouvions pas parler de la symbolique du solstice d'été sans parler de ce que cela représentait pour les incas. La civilisation Inca était une civilisation incroyablement développée sur l'agriculture et l'astronomie (manière de comprendre le monde qui permettait d'avoir une agriculture efficace) et cette dernière garantissait une bonne santé et un bon développement de la société. C'est pour cette raison que le soleil avait une place très importante dans la société Inca et en son honneur, les dirigeants incas ont fait construire de nombreux temples du soleil dans les plus grosses villes de leur empire.

Lors du solstice d'été les incas célébraient Inti Raymi (célébration du soleil), cette fête durait 9 jours et a été interdite par les espagnols dès qu'ils sont arrivés an Amérique du sud. Cette célébration prenait place sur la place principale de Cusco, trois jours avant que ne commence la fête, la noblesse Inca, le Sapa Inca et l'armée devaient effectuer un jeûne durant lequel il pouvait uniquement s'alimenter de maïs blanc et de chucam. Le jour principal de l'Inti Raymi (24 juin) dans le temple du soleil on allumait le feu sacré, on dansait et on faisait de la musique, les participants se peignaient le visage en jaune (couleur du soleil). Selon Juan Betanzos (explorateur espagnol) pour l'Inti Raymi des enfants de moins de 10 ans étaient sacrifiés ainsi que des lamas noirs à l'aide d'un couteau de cérémonie appelé tumi. Une fois la fête finie, les femmes jetaient des fleurs rouges et des plumes multicolores sur le passage du Sapa Inca.

Symbolique du solstice d'été en Europe

En Europe, c'est la Saint-Jean qui est célébré, en cette occasion on allume des bûchers composés de bouquets de fleurs, la tradition était de faire 9 fois le tour de ces feux dans le sens du soleil ainsi que de sauter au dessus du bûcher main dans la main avec celui ou celle qu'on aime. Jusqu'en 1648 le roi de France avait pour coutume d'allumer les feux de la Saint-Jean.

La veille ou le matin il fallait ramasser les herbes de la Saint-jean à reculons et de la main gauche, ces bouquets étaient ensuite placés sous les lits afin de protéger la maison de la foudre.

Symbolique du solstice d'été en Asie

Dans la Chine antique, le solstice d'été était vu comme le point de l'année le plus influencé par le Yang, la célébration était donc axée sur le besoin de retrouver l'équilibre avec le Yin.

Dans la suite de notre article Solstice d'été : définition et symbolique nous allons voir comment est célébré de nos jours le solstice d'été !

Solstice d'été : définition et symbolique - Symbolisme du solstice d'été

Comment est célébré le solstice d'été de nos jours ?

De nos jours, beaucoup de personnes lient les célébrations du solstice avec celles de la nuit de la Saint Jean du 23 juin (le 24 est le jour que l'Église Catholique a choisi pour célébrer la naissance de Saint Jean Baptiste, comme elle a choisi le 25 décembre pour la naissance de Jésus, pour le solstice d'hiver, bien que ces festivités soient antérieures à la naissance du christianisme).

Ainsi, nous pouvons souligner les fameux bûchers de la Festivité de Saint Jean, qui ont lieu en France et dans d'autres pays de l'hémisphère nord. Pendant la nuit, les gens se réunissent autour du feu, dansant autour ou sautant par-dessus le bûcher. C'est également un jour de célébration et de fête dans les rues de beaucoup de ville, particulièrement en Espagne, en Catalogne ou aux Îles Baléares il s'agit d'une célébration très traditionnelle, tout comme pour la population portugaise de Porto.

Depuis Jack Lang et 1982, le solstice d'été est aussi associé à la fête de la musique qui est une des fêtes populaires françaises les plus suivies dans notre beau pays.

Solstice d'été : définition et symbolique - Comment est célébré le solstice d'été de nos jours ?

Si notre article Solstice d'été : définition et symbolique vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Solstice d'été : définition et symbolique, nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Conseils
  • N'hésitez pas à faire comme nos ancêtres et réunissez-vous autour du feu !
Références
  1. https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/solstice/73353
  2. https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/univers-solstice-hiver-5115/
  3. https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/astronomie-equinoxe-solstice-difference-8599/
  4. https://mythologica.fr/inca/inti.htm

Écrire un commentaire sur Solstice d'été : définition et symbolique

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Joni
très utile

Solstice d'été : définition et symbolique
1 sur 4
Solstice d'été : définition et symbolique

Retour en haut