Partager

Le mythe de l'Eldorado résumé

Par Rafadam. Actualisé: 16 janvier 2017
Le mythe de l'Eldorado résumé

Qu'est-ce que le mythe de l'Eldorado ? Voici le résumé court de ce que l'on sait sur lui... Au 15e siècle, les conquistadors européens découvrent le "Nouveau Monde", une terre vierge où tout recommencer et objet de tous les fantasmes. L'Eldorado, une expression née du regroupement de deux mots espagnols (el + dorado, qui signifie "le doré"), désigne une région légendaire d'Amérique du Sud, dans laquelle l'or abonderait encore. Le mythe a pris un réel essor après une expédition en Colombie, en 1536 ; il n'a cessé de stimuler l'imaginaire collectif, bien que son existence ait été sérieusement remise en question au 18ème siècle.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le mythe du Bon Sauvage : résumé & origine
Étapes à suivre:
1

Tout commence avec Christophe Colomb. En posant le pied en Amérique, il croit découvrir les Indes. Or il lit les récits de Marco Polo, qui font état de monuments gigantesques recouverts d'or : les pagodes Shwedagon, dans l'actuelle Birmanie.

Dès lors, les conquistadors espagnols recherchent en Amérique, ce qui existait en Asie. Mais à force d'y croire, ils trouvent matière à alimenter le mythe.

2

L'allemand Ambrosius Ehinger (1500 - 1533) entreprend une expédition au Venezuela, tant les rumeurs sur l'Eldorado sont grandes. Il découvre le lac Maracaibo, fonde la ville du même nom, va jusqu'en Colombie (et meurt d'une flèche empoisonnée).

Au cours de ses expéditions, il entre en contact avec une tribu précolombienne, les Chibchas, qui avait pour coutume de jeter des objets précieux, dont certains en or, dans le lac de Guatavita (près de l'actuelle Bogota). Le chef indien lui-même se recouvrait d'or en poudre, avant de s'y baigner.

Image : Caravelle

3

Deux espagnols, Diego de Ordaz puis Jeronimo de Ortal, tentent leur chance. Mais ils échouent et c'est Gonzalo Jiménez de Quesada* qui conquiert finalement cette région en 1536 et s'approche le plus des Chibchas. Il découvre effectivement des émeraudes et de nombreux objets en or ; certains sont exposés au Musée de l'Or de Bogota (cf. image : le radeau d'or).

* la vie de ce conquistador aurait inspiré le personnage du Don Quichotte de Cervantes. S'il a certes accumulé des richesses au cours de ses explorations, il a terminé sa vie dans des conditions tragiques. Sa dernière expédition dans les Andes colombiennes fut un désastre et il mourut de la lèpre.

4

Au fil des siècles suivant, le mythe de l'Eldorado prospère : la course à l'or tourne à obsession (on parlera plus tard de ruée vers l'or, pour faire référence aux découvertes de filons d'or en Géorgie, États-Unis).

L'Eldorado se situerait entre deux fleuves, l'Orénoque et l'Amazone, un territoire qui s'étend sur différents pays (Brésil, Guyane, Venezuela, Suriname, Guyana).

Plusieurs explorateurs, en quête des cités perdues, ont entretenu la légende par leurs chroniques; et certains européens, restés sur le vieux continent, ont illustrés et propagés ces récits:

  • Gaspar de Carvajal (1500, Espagne - 1584, Pérou), missionnaire qui explora le bassin amazonien et rapporta les expéditions de Francisco de Orellana
  • Gonzalo Fernandez de Oviedo (1478- 1557, Espagne) écrit une Histoire Générale des Indes qui propage le mythe
  • Théodore de Bry (1528, Liège - 1598, Francfort) a illustré les récits des expéditions
  • Walter Raleigh (1554 - 1618, Anglerre) explora la Guyane et rapporta ses aventures
Le mythe de l'Eldorado résumé - Étape 4
5

Certains explorateurs démentiront bien plus tard les récits des premiers explorateurs:

  • Charles Marie de La Condamine (1701 - 1774, Paris) cf. Image
  • Alexandre de Humboldt (1769, Berlin - 1859, Postdam)

La remise en cause des récits de conquistadors se base entre autres sur l'impossibilité d'établir une agriculture dans ces régions d'Amérique. En effet, le sol et le climat empêchent la culture de plants : sans agriculture, pas de cité.

6

Mais en 1993, des scientifiques ont donné un éclairage nouveau au récit de Gaspar de Carvajal et soutenu l'existence d'une cité agricole. Les habitants de ces cités disparues seraient mort des maladies importées par les conquistadors européens.

Ces travaux scientifiques se basent notamment sur des photos aériennes du Mato Grosso, Brésil : on y voit des "îles" forestières, dénudées, vestiges d'anciens villages. Ces villages étaient éloignés entre eux de 3 km et surélevés, pour éviter l'inondation pendant la saison des pluies.

Image : l'Amazone trouve son chemin à travers la jungle

7

L'Eldorado, comme de nombreux mythes, trouve un échos dans la littérature et au cinéma ; à commencer par le Candide de Voltaire (1759).

Quelques livres autour du mythe...

  • Un dernier seigneur pour Eldorado, Keno Don Rosa (1998)
  • Eldorado, Laurent Gaudé (2006)
  • J'aurais de l'or, Olivier Weber (2008)

Films

  • Aguirre, la colère de Dieu, Weber Herzog (1972) cf. Image
  • La route d'Eldorado, film d'animation d'Eric Bergeron (2000)

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le mythe de l'Eldorado résumé, nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Écrire un commentaire sur Le mythe de l'Eldorado résumé

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le mythe de l'Eldorado résumé
1 sur 2
Le mythe de l'Eldorado résumé

Retour en haut