menu
Partager

Phénomène météorologique - Définition et exemples

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 28 septembre 2021
Phénomène météorologique - Définition et exemples

Nuages, vent, neige, tempêtes, canicules... autant de phénomènes météorologiques qui, à tout moment, peuvent se produire partout sur la planète. Certains, comme la pluie, sont essentiels à notre survie, et d'autres, comme un arc-en-ciel spectaculaire, nous offrent de beaux effets optiques. Il y a aussi ceux qui démontrent le pouvoir dévastateur de la nature en provoquant de graves catastrophes naturelles.

Si vous voulez savoir quels sont les phénomènes météorologiques les plus courants et aussi voir de plus près les phénomènes météorologiques les plus extrêmes, dans cet article de ToutCOMMENT, "Phénomène météorologique - Définition et exemples", nous vous expliquons ce que sont les phénomènes météorologiques et vous donnons quelques exemples des plus connus d'entre eux !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les glandes salivaires - Fonction et définition

Qu'est-ce qu'un phénomène météorologique ?

Un phénomène météorologique est tout événement ou circonstance observable qui se produit naturellement dans l'atmosphère terrestre, plus précisément dans la troposphère, la couche de l'atmosphère la plus proche de la surface de la Terre.

Ces phénomènes atmosphériques sont dus à divers facteurs qui affectent la troposphère. Il s'agit notamment de la circulation de l'air lui-même, qui se déplace constamment sous la forme de courants et de masses d'air à différentes températures. Il en existe également d'autres, comme le rayonnement solaire, la pression atmosphérique, les facteurs géographiques (latitude), les courants marins, le relief ou la végétation d'une zone donnée. Tous ces facteurs interagissent et produisent des changements qui se traduisent par différents phénomènes météorologiques.

Il est important de savoir comment les phénomènes météorologiques se produisent, non seulement pour mieux comprendre les règles cachées de la nature qui nous entoure, mais aussi pour prendre conscience de l'importance de prendre soin de l'environnement, car le changement climatique est à l'origine de l'augmentation de certains phénomènes climatiques extrêmes.

Exemples des phénomènes météorologiques les plus courants

Il existe différents types de phénomènes météorologiques, compte tenu de leurs caractéristiques (optiques, hydriques et atmosphériques), ainsi que de leur intensité et de leurs répercussions sur la nature et l'activité humaine. Dans une classification très élémentaire, on trouve les phénomènes considérés comme normaux, qui se produisent régulièrement et ne causent généralement pas de dommages, et les phénomènes défavorables ou extrêmes, qui sont inhabituels et peuvent causer des dommages matériels, voire mettre en danger la vie humaine et animale.

La présence plus ou moins importante de nuages dans le ciel (nébulosité) est probablement l'un des phénomènes météorologiques les plus courants. Le rayonnement de la terre provoque le réchauffement de l'air et l'évaporation progressive de l'eau des rivières et des mers. Cette vapeur d'eau s'élève jusqu'à atteindre les couches plus froides de la troposphère, où elle se condense en minuscules gouttelettes qui forment les nuages. Ces derniers se déplacent librement et donnent lieu à d'autres phénomènes météorologiques courants tels que :

  • La pluie : elle se produit lorsque les gouttes formées par la condensation de la vapeur d'eau deviennent trop volumineuses et finissent par retomber sur le sol.
  • Les chutes de neige : il s'agit de la même pluie qui se solidifie lorsqu'elle tombe lorsque les températures sont inférieures au point de congélation.
  • Le brouillard : la combinaison de la température et de la pression atmosphérique, ainsi que le poids insuffisant des minuscules gouttelettes d'eau elles-mêmes, font qu'elles ne tombent pas et restent flottantes dans les couches les plus proches de la Terre.
  • Le vent : un phénomène météorologique courant causé par la différence de température et de pression entre différentes masses d'air. L'air chaud "pèse" moins et a tendance à s'élever, tandis que l'air froid a tendance à descendre. Cela génère un mouvement constant qui donne lieu à des vents plus ou moins intenses.
  • La tempête : en principe, une tempête ne doit pas être un phénomène défavorable, sauf si elle acquiert une forte intensité. Elle trouve son origine dans un type spécifique de nuages, les cumulonimbus, qui, dans certaines circonstances de changements soudains de pression et de température, finissent par décharger toute la pluie qui y est concentrée, produisant, en outre, d'autres phénomènes comme les éclairs et le tonnerre.
Phénomène météorologique - Définition et exemples - Exemples des phénomènes météorologiques les plus courants

Exemples de phénomènes météorologiques extrêmes

Les phénomènes météorologiques extrinsèques ou extrêmes sont ceux qui se produisent moins fréquemment. Dans celles-ci, les températures, les précipitations ou la force du vent génèrent des situations qui impliquent un certain degré de danger pour les personnes et leur environnement. Nous pouvons en subir certains et ils ont pris de l'importance ces dernières années en raison du changement climatique :

  • Goutte froide : il s'agit d'une dépression atmosphérique qui se produit lorsqu'une masse d'air très froid se détache et entre en collision avec une masse d'air chaud, provoquant une grave perturbation atmosphérique. Des pluies torrentielles, de la grêle et des vents violents lui sont associés.
  • Ouragans, typhons et tornades : Un ouragan est un cyclone, c'est-à-dire un vent puissant qui dépasse 120 km par heure et se déplace en spirale. Plus la pression atmosphérique est faible dans l'œil du cyclone, plus son pouvoir destructeur est important. S'ils prennent naissance dans les océans (généralement dans le Pacifique), ils sont appelés typhons. Une tornade, en revanche, est une colonne d'air qui tourne à grande vitesse (elle peut dépasser 400 km/h) et dont l'extrémité est en contact avec le sol.
  • Vagues de froid ou de chaleur : elles sont malheureusement de plus en plus fréquentes et se caractérisent par la présence de températures extrêmement élevées ou basses. On considère qu'il s'agit d'une vague lorsque la période de températures anormales dure 7 jours ou plus.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les phénomènes météorologiques extrêmes et sur la façon dont ils se produisent, nous vous encourageons à lire Qu'est-ce que l'effet de serre.

Phénomène météorologique - Définition et exemples - Exemples de phénomènes météorologiques extrêmes

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Phénomène météorologique - Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Phénomène météorologique - Définition et exemples
1 sur 3
Phénomène météorologique - Définition et exemples

Retour en haut