menu
Partager

Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques

 
Par Juliette Caprais. 17 juin 2022
Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques

Sur notre belle planète, fleurissent les religions et s'épanouissent les croyances. Toutefois, le Bouddhisme n'est pas tout à fait considéré comme étant une religion car son sommet se trouve dans la figure d'un individu qui détient la sagesse des textes sacrés. Cette caractéristique spéciale du Bouddhisme n'empêche néanmoins pas le fait qu'il existe différents types, branches et écoles de bouddhisme.

Bien qu'il ne corresponde pas exactement à la définition d'une religion, le bouddhisme est considéré à la fois comme une religion et une doctrine philosophique. Ses croyances, traditions et pratiques sous-tendent le comportement de quelque 365 millions de personnes dans le monde qui se disent bouddhistes. Comme d'autres pratiques orientales, elle a fini par gagner en popularité en Occident. Vous vous demandez " Qu'est-ce que le Bouddhisme ?" ou "Quelles sont les caractéristiques du Bouddhisme ?" , eh bien, il ne vous reste plus qu'à poursuivrez la lecture de cet article Qu'est-ce que le bouddhisme - Définition et caractéristiques de toutCOMMENT !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Qu'est-ce que le tantrisme - Définition et Signification

Qu'est-ce que le Bouddhisme ?

Le Bouddhisme est une religion, mais c'est aussi une doctrine spirituelle et philosophique non théiste, c'est-à-dire qu'elle ne considère pas qu'il existe un créateur spécifique ou un Dieu tout puissant. Appartient à la famille dharmique dont les croyances sont originaires de l'Inde. En tant que philosophie, elle fait référence à la contemplation et à l'ascétisme basés sur d'anciens systèmes de croyance liés aux religions védiques.

Dans le bouddhisme se produisent une série de traditions, rites, croyances et pratiques spirituelles différentes selon la branche de bouddhisme dont il s'agit. Toutes partagent les apprentissages de Siddharta Gautama, un maître et un ascète spirituel qu'on connait populairement sous le nom de Bouddha.

Le bouddhisme n'est pas concentré sur la dévotion ou la vénération d'un Dieu, mais sur la croissance individuelle et spirituelle. Cette élévation est obtenue par la contemplation profonde de la vie, la méditation, la pratique du détachement et la transcendance des désirs et des plaisirs du monde.

Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques - Qu'est-ce que le Bouddhisme ?

Origine du Bouddhisme

Cette doctrine philosophique est apparue entre les VIV et VI ème siècle avant J-C dans le Nord-Est de l'Inde, époque caractérisée par des changements sociaux et religieux très profonds. La religion brahmanique, la plus répandue et celle des castes supérieures, était dans un contexte de crise.

Dans une situation propice aux transformations culturelles, certains érudits ont réinterprété les textes védiques et d'autres ont choisi d'expérimenter de nouvelles formes de mysticisme.

Les enseignements du Bouddha se sont rapidement répandus au 3e siècle avant J.-C., devenant ainsi une religion dominante. Au final, l'empereur indien Asoka a fini par proclamer le bouddhisme comme religion officielle de son gouvernement.

Caractéristiques du Bouddhisme

Le Bouddhisme varie comme doctrine selon le type pratiqué, mais toutes les branches contemplent les mêmes principes philosophiques. Les voici :

  • Trois réalités ou marques : la nature se définit par trois caractéristiques. Fugacité (Anitya), Inconsistance d'un Je (Anattā) et souffrance, mécontentement (Duhkha).
  • Karma : lorsque les circonstances sont réunies, les actions intentionnelles ont un ou plusieurs effets perceptibles après coup. Le karma peut être mauvais ou bon selon la nature de chaque action.
  • Nirvana : c'est l'état d'illumination spirituelle auquel aspirent tous les bouddhistes. On le comprend en terme mystique comme une élévation de la roue éternelle de la naissance, de la souffrance, de la mort et de la réincarnation.
  • Samsara : il est vu comme un temps circulaire, c'est-à-dire qu'il s'agit d'une temporalité qui se répète éternellement en suivant le cycle de naissance, de souffrance et de réincarnation. Ce cycle est connu sous le nom de Samsara.
  • Croyances : La vie est considérée comme comprenant duhkha (imparfait) ; il y a la cessation de duhkha elle-même ; l'origine de la souffrance est trsna (désir, envie, envie provoquée par les sens ou le plaisir sensuel) et le Noble chemin octuple est la méthode pour parvenir à l'extinction de la souffrance (basée sur l'évitement des satisfactions excessives et des mortifications excessives).

Types de bouddhisme

Il y a plusieurs types ou branches de bouddhisme. Les voici :

  • Mahayana : les enseignements appartiennent à un guide plutôt qu'à une doctrine. L'objectif principal est de découvrir la vérité grâce au raisonnement et à la critique afin de remettre en question les théories du passé. En ce sens, elle est similaire à la méthode scientifique.
  • Therevada : l'introspection occupe une place centrale. Afin de se libérer et d'atteindre le Nirvana, le raisonnement critique et l'expérience individuelle s'opposent à l'introspection de la foi aveugle.
  • Vajrayana : également connu sous le nom de bouddhisme tibétain, c'est une branche qui comprend 4 écoles bouddhistes : Kagyu, promouvant la transcendance de l'élaboration conceptuelle ; Nyingma, liée à la purification du corps, de l'esprit et de la parole ; Gelug, l'une des écoles fondamentales du bouddhisme au Tibet et à laquelle appartient le Dalaï Lama ; et Sakya, basée sur l'enseignement Lamdré ou la voie et fruit.

Symboles du Bouddhisme

Pour enseigner ou pratiquer le bouddhisme, il est courant de voir certains symboles utilisés, pour exemple :

  • Le nœud sans fin : appelé srivatsa en sanskrit et utilisé dans le bouddhisme tibétain, il symbolise la sagesse éternelle du Bouddha car il n'a ni début ni fin.
  • La roue du dharma : connue sous le nom de dharma chakra, elle représente le Noble chemin octuple que le Bouddha a enseigné à ses disciples.
  • La fleur de lotus : symbolise la pureté de l'esprit qui flotte au-dessus de la boue de la vie quotidienne. Dans cet autre post, vous pouvez découvrir quelle est la signification de la fleur de lotus.
  • L'arbre Bodhi : c'est l'arbre où le Bouddha s'est assis et a médité à Bodh Gaya jusqu'à atteindre l'illumination.

Découvrez la signification des tatouages bouddhistes !

Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques - Symboles du Bouddhisme

Réincarnation dans le Bouddhisme

La première mention du concept de réincarnation nous vient du Bouddhisme. C'est généralement le concept le plus déroutant pour les personnes étrangères car c'est un concept aussi difficile à expliquer qu'à comprendre.

La réincarnation bouddhiste fait référence au fait qu'il y a quelque chose de vous qui, d'une manière ou d'une autre, reste dans votre environnement. Elle postule une existence autre que la mort, avec un cycle qui englobe jusqu'à six états de l'existence traversés par des êtres dotés d'une sensibilité avec laquelle ils accomplissent la loi du karma, c'est-à-dire des erreurs commises dans le passé.

Les six états sont les dieux, les humains, les asuras (êtres élémentaires), les fantômes, les animaux et les habitants de l'enfer. Ce n'est qu'à l'état humain qu'un individu peut s'éveiller et se libérer de la roue de la réincarnation. Selon la théorie bouddhiste de la réincarnation, une personne a la capacité de décider si elle veut renaître après sa mort..

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques, nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?
Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques
1 sur 3
Qu'est-ce que le Bouddhisme - Définition et caractéristiques

Retour en haut