Partager

Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne

 
Par Melvin. Actualisé: 27 mars 2019
Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne

L'Union européenne compte 24 langues officielles, toutes reconnues dans cet ensemble de pays. Chacune de ces langues est représentée par un modèle normatif qui fixe la langue et son écriture de manière officielle, leur permettant ainsi d'être reconnues en tant que langue de l'Europe. Mais quelles sont les langues officielles de l'Union européenne ? Dans cet article de ToutCOMMENT, nous allons découvrir ensemble les 24 langues qui sont reconnues et parlées au sein de l'UE, pour dans un second temps abordé le sujet des langues régionales, plus particulièrement dans le cas de la France.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelles langues parle t-on en Suisse

Les 24 langues officielles de l'Union Européenne

L'Union européenne est composée de pays qui tous font partie du vieux continent. Actuellement, 28 pays font partie de l'UE et beaucoup d'entre eux ont leur propre langue qui rend leur culture et leurs coutumes uniques et reconnaissables par le reste des États. À l'inverse, vous l'aurez compris, certains pays partagent la même langue c'est pour cela qu'il n'existe pas autant de langues officielles que de pays membres.

L'Union européenne compte 24 langues officielles, ce qui montre que ce groupe dispose d'une politique multilingue conséquente qui vise à protéger et à préserver la diversité linguistique en Europe, ainsi qu'à encourager l'apprentissage de différentes langues.

Vous trouverez ci-dessous la liste des 24 langues officielles de l'Union Européenne :

  1. Allemand
  2. Anglais
  3. Bulgare
  4. Croate
  5. Danois
  6. Espagnol
  7. Estonien
  8. Finnois
  9. Français
  10. Grec
  11. Hongrois
  12. Irlandais
  13. Italien
  14. Letton
  15. Lituanien
  16. Maltais
  17. Néerlandais
  18. Polonais
  19. Portugais
  20. Roumain
  21. Slovaque
  22. Slovène
  23. Suédois
  24. Tchèque

Cela signifie que les citoyens vivant dans l'Union européenne sont en droit d'utiliser ces langues à la fois au niveau privé et institutionnel. D'après les valeurs et objectifs de l'Union Européenne, les pays doivent protéger la richesse linguistique qu'ils possèdent dans leurs États et, par conséquent, doivent mettre en place des politiques de préservation et de diffusion pour éviter que les langues ne deviennent obsolètes ou que leurs locuteurs ne se retrouvent dans une situation d'exclusion.

C'est pourquoi les réglementations et les documents officiels de l'UE sont toujours publiés dans les 24 langues qui font partie de ce conglomérat. De même, les hommes et les femmes politiques représentant leur pays au Parlement européen et dans toutes les instances européennes ont le droit d'utiliser leur langue lors de leurs interventions. Pour une compréhension globale, il existe des traducteurs qui facilitent la communication entre chaque homologue.

Langues minoritaires de l'Union Européenne

Toutefois, outre ces langues officielles, l'Union Européenne reconnait des langues ayant le statut de "langues minoritaires". Ce sont généralement des langues qui sont parlées par une minorité de la population d'un ou plusieurs pays. L'UE classe ces langues selon 3 catégories :

  1. Les langues régionales : elles sont parlées surtout dans une région précise de leur pays respectif. Citons par exemple le gallois, le breton ou le catalan.
  2. Les langues étrangères au pays dont il est question mais qui sont parlées par une minorité de la population et qui ont le statut de langues officielles : tout est dans le titre. Cela concerne souvent des langues majeures répandues sur le continent, mentionnons par exemple l'allemand au Danemark ou le slovène en Autriche.
  3. Les langues des communautés non territoriales : il s'agit là des langues des peuples qui n'ont pas vraiment de territoire, comme le romani ou le yiddish.

Dans l'ensemble de l'UE, on compte plus de 60 de langues appartenant à ce groupe de langues "minoritaires" ou "régionales" pour un total d'environ 40 millions de locuteurs.

Voici quelques unes des langues minoritaires les plus répandues au sein de l'Union Européenne :

  • Alsacien : originaire d'Alsace en France, environ 800.000 locuteurs.
  • Bavarois : originaire de Bavière en Allemagne, environ 14 millions de locuteurs.
  • Catalan : originaire de l'ancien Royaume d'Aragon, le Catalan est aujourd'hui principalement parlé dans la Communauté Autonome de Catalogne, environ 10 millions de locuteurs.
  • Gallois : originaire du Pays de Galles au Royaume-Uni, environ 720.000 locuteurs.
  • Basque : originaire du Pays Basque, un territoire séparée en deux parties, une en Espagne et une en France, environ 750.000 locuteurs.
  • Yiddish : cette langue est parlée par des communautés juives d'Europe, environ 500.000 locuteurs.
  • Galicien : originaire de Galice en Espagne, environ 3.000.000 de locuteurs.
  • Sicilien : originaire de Sicile en Italie, environ 4.700.000 locuteurs.
  • Suisse allemand : originaire de Suisse, environ 4.640.000 locuteurs.

Dans le cas de ces langues, leur gestion n'est pas du ressort de l'Union Européenne, qui elle n'émet que des recommandations concernant leur sauvegarde, mais du pays dans lequel chaque langue est parlée. Ce sont les gouvernements de chaque nation qui décident de leur appui institutionnel ou non et de la situation de chacune de ces langues. Cependant, il est vrai que la Commission européenne intervient pour garantir la pluralité et la diversité linguistiques.

Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne - Langues minoritaires de l'Union Européenne
Image: https://www.cartograf.fr/continent-europe-3.php

Langues minoritaires en France

Maintenant que nous connaissons les langues officielles de l'Union européenne, nous allons nous pencher un instant sur la réalité linguistique de notre pays et allons donc voir quelles sont les langues minoritaires en France. La première chose à savoir est qu'il n'existe qu'une seule langue officielle en France qui est le français, tel que c'est inscrit dans la constitution qui précise que "la langue de la République est le français".

En 1992, l'Union Européenne proposa la Charte européenne des langues régionales et minoritaires afin de permettre la sauvegarde de ces langues, cependant la France fut l'un des rares pays de l'UE à ne pas la signer : cela renseigne donc sur cette volonté de construire une nation autour d'une seule langue sans que des langues régionales ne viennent menacées l'indivisibilité du pays.

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des principales langues régionales ou minoritaires que l'on trouve en France :

L'alsacien

Il s'agit d'une langue germanique (c'est à dire qu'elle a beaucoup de similitudes avec l'allemand) qui est parlée en Alsace. Elle est essentiellement utilisée dans les foyers de familles alsaciennes et, comme pour la plupart des langues régionales que nous verrons, peu de locuteurs de cette langue savent l'écrire, elle se transmet généralement à l'oral. On compte environ 800.000 locuteurs, ce qui représente tout de même près de 40% de la population totale de la région.

L'arpitan

L'arpitan, francoprovençal ou romand (en Suisse) est une des dernières langues romanes d'Europe. Elle est encore parlée par quelques 100.000 locuteurs dans l'Est de la France, en Suisse et dans le Nord de l'Italie. Cette langue à vocation à disparaître : en effet, la majorité sont des personnes âgées, il y a très peu de traces écrites de cette langue et les États ne la considèrent pas.

Le basque

Le basque (ou euskara) est langue parlée à la fois en France, dans le Sud de l'Aquitaine, et en Espagne, dans le Communauté autonome du Pays Basque. Elle a pour particularité d'être un isolat, c'est à dire que c'est une langue dont on ne connait pas l'origine ni ces racines linguistes, elle ne ressemble de près ou de loin à aucune langue européenne connue. On dénombre environ 750.000 locuteurs.

Le breton

C'est une langue celtique parlée par 200.000 locuteurs en Bretagne, ce nombre s’essouffle peu à peu bien que depuis les années 90, nombre de médias et d'organisations mettent en place des programmes de sauvegarde de la langue. Du fait de ces origines celtiques, elle partage des similitudes avec les dialectes cornique et gallois que l'on retrouve au Royaume-Uni.

Le corse

Le corse est une langue romane, assez proche des dialectes italiens, notamment ceux parlés en Toscane. Elle est parlée en Corse et dans le nord de la Sardaigne. On en compte environ 100.000 locuteurs. Elle est reconnue uniquement dans la région.

L'occitan

Plus qu'une seule langue, il s'agit plus de plusieurs dialectes très proches qui se retrouvent dans le Sud de la France, en Catalogne et dans le Nord de l'Italie, tels que le provençal, l'auvergnat, le limousin ou le baléare. Certains considèrent même le catalan comme une langue occitane. Au total, on compte entre 1 et 4 millions de locuteurs.

Langues et créoles d'outre-mer

On trouve en Martinique, Guadeloupe ou à la Réunion des créoles propres à chaque îles, qui sont en fait des mélanges de plein de langues différentes toutes articulées selon une syntaxe et grammaire d'origine africaine. Si l'on ajoute à tout cela les langues austronésiennes parlées en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie, le nombre de langues minoritaires en France atteint plusieurs centaines. Parmi les plus populaires, on retrouve par exemple le tahitien qui comptabilise près de 70.000 locuteurs.

Pour plus d'informations au sujet des langues parlées en France, nous vous invitons à consulter cet article : Quelles langues parle-t-on en France

Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne - Langues minoritaires en France
Image: http://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/francepolminor-cartelng_regionale.htm

Si cet article Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne de ToutCOMMENT vous a plu, n'hésitez pas à consulter les articles suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne, nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Références
  1. https://www.ladocumentationfrancaise.fr/pages-europe/pe000086-l-union-europeenne-et-ses-langues-regionales-et-minoritaires-par-herta-luise-ott

Écrire un commentaire sur Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne
Image: https://www.cartograf.fr/continent-europe-3.php
Image: http://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/francepolminor-cartelng_regionale.htm
1 sur 3
Quelles sont les langues officielles de l'Union Européenne

Retour en haut