Partager

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962)

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962)
Image: www.ina.fr

Nous tenterons ici de faire un résumé des causes et des conséquences de la guerre d'Algérie, conflit qui eu lieu de 1954 à 1962 désignant la guerre d'indépendance de l'Algérie, appelée aussi Guerre de libération nationale. Historiquement, l'Algérie a été un territoire à part entière pour l'Empire colonial français. En effet, l'Algérie a été une des premières colonies françaises en 1830 et un des seuls territoires colonisés à être considéré comme un département français depuis 1848.

Nous verrons comment commence et comment se termine les conflits durant ces huit années en Algérie, alors territoire français, mais aussi en France (entendu comme la France métropolitaine), avec ces différents attentats, assassinats et massacres de manifestants.

Entre 500 000 et 1 million de morts sont à déplorer au cours de cette guerre, laissant toujours des cicatrices et des conflits sociétaux non résolus. En effet, le déroulement des conflits et la responsabilité des gouvernements français sur les crimes de l'humanité commis lors de cette guerre restent toujours non officiels. Ceci s'explique par des archives que partiellement disponibles avec certains dossiers encore classés "secret défense".

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Résumé court de la Guerre du Vietnam (1960 - 1975)

La Guerre d'Algérie : 1954-1962

La Guerre d'Algérie peut se définir comme une guerre asymétrique, ce qui signifie que ce conflit n'a pas opposé deux Etats belligérants mais deux entités : d'une part les nationalistes algériens représentés sous la bannière du FLN (Front de Libération Nationale) et la France d'autre part. De plus, la complexité de cette guerre est telle que les protagonistes et les causes ont été multiples.

La Guerre d'Algérie peut être ainsi perçue comme une guerre de décolonisation, un conflit politique, diplomatique, une guerre civile entre les communautés pro et anti-indépendance, une guerre civile au sein même de l'Algérie et une guerre civile au sein même des communautés. Pour simplifier cette période, nous tenterons de décortiquer chaque aspect de ce conflit tout en expliquant l'imbrication de chaque acteur. Les principaux acteurs impliqués sont donc :

  • Le FLN (Front de Libération Nationale)
  • Le Gouvernement Français
  • L'OAS (Organisation de l'Armée Secrète)
  • Le peuple algérien
  • Le peuple français
  • Les Harkis
  • Les Pieds-Noirs
Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - La Guerre d'Algérie : 1954-1962
Image: www.ina.fr

Les causes de la guerre d'Algérie

Les causes de la guerre d'Algérie sont multiples. La source du conflit est ainsi dû à un contexte social, économique et politique instable. A l'échelle mondiale, un mouvement de décolonisation au sein de la Guerre Froide force les empires coloniaux (principalement la France et le Royaume-Uni) à autoriser l'indépendance à leurs colonies.

A l'échelle nationale, l'aspect social explique les tensions au sein de la population. En 1954, neuf algériens sur dix sont d'origine arabo-berbère et de religion musulmane. Les 10% restants sont des colons européens, installés par vagues depuis 1830, qui contrôlent à majorité les terres ou les usines dans lesquelles travaillent plus de 90% de la population arabo-berbère. On les appelle les "Pieds-Noirs". Autrement dit, les inégalités socio-économiques entre colons et Algériens sont flagrantes.

À ces inégalités s'ajoute d'une part un problème grave de représentation politique : les colons ont autant de représentants à l'Assemblée que les arabo-berbères ; en outre, on vote selon son origine. Les colons refusent l'égalité des droits et les arabo-berbères hésitent quant aux actions à prendre pour s'opposer à la présence française. D'autre part, la différence des statuts juridiques entre les Pieds-Noirs et les Algériens appelés "Musulmans" ou "indigènes" provoque une inégalité au sein de la population (les deux parties possédaient les mêmes droits et devoirs, mais les Algériens ne bénéficiaient pas de tous les droits civiques, comme par exemple le vote). Ces derniers étaient donc sous le statut de l'indigénat.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Les causes de la guerre d'Algérie
Image: www.lexpress.fr

Les causes de la guerre d'Algérie : 1954

Des nationalistes algériens entrent en scène la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, événement que les historiens appelleront "La Toussaint Rouge". Ils revendiquent 70 attentats et annoncent la création du FLN dans une Déclaration émise à la radio depuis Tunis.

Anciennement appelé CRUA (Comité Révolutionnaire d'Unité et d'Action), le FLN sera l'acteur principal représentant la partie en faveur de l'indépendance de l'Algérie.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Les causes de la guerre d'Algérie : 1954
Image: www.ina.fr

Événements du 20 Août 1955

Dans un premier temps, le FLN est démantelé et peu soutenu. François Mitterrand, alors ministre de l'intérieur, annonce que l'Algérie restera française lors d'une visite en Algérie. Cependant, conscient des raisons de la rébellion, le gouvernement français lance un vaste programme de scolarisation et tente de relancer l'économie algérienne. On parle de politique d’intégration. Le 1er Avril 1955, Edgar Faure, remplaçant tout juste Pierre Mendès France en tant que Président du Conseil, instaure la politique de l'état d'urgence pour toute une partie de l'Algérie.

Les 20 et 21 Août 1955 ont lieu les massacres du Constantinois, marquant le début sanglant de la Guerre d'Algérie. Ces dates sont marquées par la cruauté des deux parties et la forte répression de l'armée française ainsi que des civils Pieds-Noirs (tueries, tortures, prisonniers politiques).

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Événements du 20 Août 1955
Image: www.ina.fr

Le Putsch d'Alger du 13 Mai 1958 : l'arrivée du général De Gaulle

Suite à ces événements, la France est accusée par l'ONU pour sa politique coloniale. En 1956, la France perd l'Indochine et fait transférer son armée en Algérie pour rétablir l'ordre. On fait aussi appel aux jeunes en service militaire obligatoire. Tant l'armée française que le FLN recruteront parmi la population arabo-berbère. Certains d'entre eux étaient favorables à la présence française, comme par exemple les Harkis.

Le 20 Août 1956 le FLN va établir sa politique au sein du célèbre Congrès de La Soummam, réunissant les principaux dirigeants. En réponse, une partie des Français d’Algérie organise le Putsch d'Alger (ou coup d'Etat) le 13 Mai 1958 mené principalement par Pierre Lagaillarde. Ils appellent Charles De Gaulle à revenir gouverner.

Dans se contexte de crise, le 1er Juin 1958 l'Assemblée nationale octroie des pouvoirs spéciaux au général Charles De Gaulle, considéré à l'époque comme le seul capable de solutionner la crise. Trois jours plus tard, ce dernier prononce son discours destinés aux colons d'Alger avec la phrase désormais célèbre "Je vous ai compris".

En réponse, les nationalistes algériens forment un gouvernement provisoire appelé GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne). L'année 1958 est également perçue comme une année charnière avec la création de la Vème République officialisée par la nouvelle Constitution. Peu de temps après, Charles De Gaulle, ainsi Président de la République, reconnait le droit à l'autodétermination du peuple algérien. L'ONU reconnait ce droit une année plus tard, le 19 Décembre 1960.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Le Putsch d'Alger du 13 Mai 1958 : l'arrivée du général De Gaulle
Image: www.ina.fr

La semaine des Barricades du 24 Janvier au 1er Février 1961

Le 24 Janvier 1961, une partie des Pieds-Noirs en faveur de l'Algérie française manifeste à Alger en plaçant des barricades suite au retrait du Général Massu en Algérie. La manifestation, principalement portée par le député d'Alger Pierre Lagaillarde, se transforme en véritable conflit avec plusieurs morts.

Les auteurs de cette révolte (Pierre Lagaillarde et son camarade Joseph Ortiz) sont jugés à Paris mais s'enfuient à Madrid et fondent l'OAS (Organisation de l'Armée Secrète).

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - La semaine des Barricades du 24 Janvier au 1er Février 1961
Image: www.ina.fr

Guerre d'Algérie : l'OAS

Se sentant trahis, les colons extrémistes fondent donc un groupe terroriste clandestin le 11 Février 1961: l'OAS. Ils tentent de s'emparer du pouvoir à Alger et organisent des attentats en France métropolitaine. Cette organisation lutte principalement pour garder une présence française en Algérie avec son célèbre slogan "l'Algérie est française et le restera". Celle-ci est connue pour ses nombreux actes de barbarisme et de torture envers les personnes luttant pour l'indépendance algérienne.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Guerre d'Algérie : l'OAS
Image: www.ina.fr

Le Putsch des généraux du 21 Avril 1961

Le 21 Avril 1961, l'OAS décide d'organiser ce qu'on appellera le Putsch des Généraux ou le Putsch d'Alger, mené principalement par quatre militaires de l'armée française : Maurice Challe, Edmond Jouhaud, Raoul Salan et André Zeller. Cet événement est une réponse au référendum sur l'autodétermination de l'Algérie organisé par De Gaulle le 8 Janvier 1961 où 75% des Français de la Métropole ont voté en faveur de l'indépendance. Le Putsch dure six jours durant lesquels les insurgés de l'OAS prennent la ville d'Alger pour se rendre en fin de compte au gouvernement français.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) -  Le Putsch des généraux du 21 Avril 1961
Image: www.ina.fr

Le Massacre du 17 Octobre 1961

Bien que le gouvernement français soit de plus en plus favorable à une Algérie indépendante avec une opinion publique de plus en plus prononcée, un dernier massacre a lieu à Paris le 17 Octobre 1961. En effet, ce soir-là, un groupe d'Algériens organise un boycott du couvre-feu établi pour tous les Nords-Africains vivant à Paris, aidé par le FLN. Cette manifestation, qui se voulait pacifique, se répand aux quatre coins de la capitale. En réponse, la police française ouvre le feu et exerce une très forte répression. Longtemps nié par la police française, il faudra attendre les années 1990 pour découvrir que ce massacre compte des centaines de morts et disparus, dont nombre de femmes et d'hommes ont été jetés dans la Seine pour faire disparaître les corps. Cet exemple est un des exemples les plus caractéristiques des actes qu'on pu être commis du côté français.

Le préfet de police de Paris de l'époque Maurice Papon sera jugé à la suite de ces actes de barbarie.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Le Massacre du 17 Octobre 1961
Image: www.ina.fr

Guerre d'Algérie : fin

La date de fin de la Guerre d'Algérie est précisément le 18 Mars 1962, officialisée par les Accords d'Évian.

Les accords d'Évian font cesser les combats et résultent de négociation entre le Gouvernement français et le Gouvernement provisoire de la République algérienne. A cette date, l'Algérie devient indépendante. Officiellement, l'indépendance prend effet avec le référendum du 8 Avril 1962 en France et le référendum d'autodétermination du 1er Juillet 1962 en Algérie. Les accords mettent fin à une guerre qui aura durée précisément 7 ans et 5 mois.

Par la suite des lois d’amnisties ont été signées en France et en Algérie concernant les actes commis durant ces conflits.

Pour certains historiens cette date peut être contestée puisqu'elle a donné lieu à un long processus de sortie de guerre. Effectivement, la fin de la guerre désigne aussi un déplacement des Algériens et des Pieds-noirs en France ainsi que des violences entre tous les acteurs. Les actes les plus notoires ont été ceux commis par l'OAS qui a pratiqué la politique de la Terre brûlée (une destruction totale des biens et des personnes en Algérie pour rendre ce pays à son état de 1830).

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Guerre d'Algérie : fin
Image: www.ina.fr

Guerre d'Algérie : conséquences

Comme nous l'avons dit en introduction, entre 500 000 et 1 million de morts sont à déplorer au cours de cette guerre, laissant toujours des cicatrices et des conflits sociétaux non résolus. En tout, 2 à 3 millions d'Algériens ont été déplacés.

Les cicatrices du passé ont plusieurs explications, notamment celles de la reconnaissance du mot "Guerre" et des responsabilités du gouvernement français. L'ONU (Organisation des Nations Unis) n'avait pas reconnu le conflit comme une Guerre en 1958 puisque la France (membre du Conseil de Sécurité de l'ONU) avait posé son véto désignant le conflit comme "un problème interne".

De plus, ce n'est qu'en 1999 avec l'ancien président Jacques Chirac que la France a reconnu qu'elle avait fait la Guerre en Algérie. En effet, auparavant, le texte officiel du Sénat signalait seulement des "opérations de maintien de l'ordre" par l'armée française.

En Septembre 2016, François Hollande a reconnu les responsabilités du régime français concernant le cas des Harkis. Comme dit précédemment, entre 55 000 et 75 000 harkis ont été laissés en Algérie, où la plupart ont été victimes de représailles, ou encore sont venus en France dans des "conditions inhumaines". A l'occasion de la Journée Nationale d'Hommage aux Harkis, l'ancien président a reconnu les tords des gouvernements français, pour leur abandon et les "conditions d'accueil inhumaines".

Plus récemment, en Septembre 2018, le président Emmanuel Macron a reconnu la responsabilité de la France dans la mort du célèbre mathématicien communiste Maurice Audin, torturé pour être en faveur de l'indépendance algérienne. La responsabilité ne se porte que sur une seule personne, mais la symbolique de ce discours est bien plus profonde. Effectivement, en 2002 le général Aussaresses avait déjà reconnu dans ses mémoires avoir torturé et tué Maurice Audin ainsi que d'autres personnes, comme le confirme le célèbre documentaire de Marie Monique Robin "Les Escadrons de la mort, l'école française" de 2003.

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) - Guerre d'Algérie : conséquences
Image: www.ina.fr

Si l'Histoire vous intéresse et que l'article Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962) vous a plu, ToutCOMMENT a décortiqué plusieurs conflits comme :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962), nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Bibliographie
  • Bonnefous Bastien, "François Hollande reconnaît « les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis »", Le Monde, 29 Septembre 2016
  • Robin Marie Monique, "Les Escadrons de la mort, l'école française", 2003 (documentaire)

Écrire un commentaire sur Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962)

Qu'avez-vous pensé de notre article?
21 commentaires
Valorisation :
CLAUDEL
Bonjour,votre photo est-elle vraiment d'Algérie?On dirait plutôt l'Indochine?
Cheikh
Pourquoi vous n’avez pas écrit l’événement de 1946 à savoir l’arraisonnement en plein vol de l’avion qui transportait BEN BALLA, KHIDER, HOCINE et BOUDIAF ?
Mais aussi les rastonnades et la «chasse à l’arabe» qui a fait plus de 1000 morts en 1955
Valorisation :
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
quand pensez-vous me répondre ??
Valorisation :
VALLI
Excellente synthèse
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
le commentaire des ALGERIENS est scandaleusement gonflé sur le contingent (2000 000)avec des écoles dans le bled ,ce que n'avaient pas fait les "pieds-noirs " en 132 ans de colonisation les tortures infligées aux musulmans et les tortures du FLN sont équivalentes de 1954 /1962 ,ensuite surtout les premières années de l'indépendance les HORREURS DU FLN et des "MARTIENS"ont été dramatiques sur les HARKIS, MOGHAZNIS,civils restés PRO-FRANCAIS (entre 10 000 et 150 000 morts)
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
du début à la fin de votre dossier ,c'est une présentation érronée le FLN était peut suivi des populations et SEUL le GENERAL DE GAULLE visionnaire a permis l'indépendance àprès les ACCORDS d'EVIAN que le FLN n'a jamais RESPECTES( 19 mars 1962 ) seuls les français qui ont créés les conditions de l'indépendance ont respectés l'indépendance
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
j'ai déjà répondu , j'attend de vos nouvelles, !!!
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
vos articles PRO-FLN sont scandaleux ,vous savez bien que l'histoire de la GUERRE D'ALGERIE à l'aube du 21 ième siècle est toujours falsifiée par les autorités algériennes et le FLN toujours en rapport avec le gouvernement et les "anciens combattants" algériens
Alexandra Beaume Gonzales (Éditeur chez toutCOMMENT)
Bonjour, nous tentons à chaque article de faire notre possible, avec des sources fiables, pour avoir un contenu de qualité, essayant d'être le plus objectif possible bien que cela soit délicat, notamment pour des sujets comme celui-ci. En espérant que vous comprendrez, belle journée,
L'Équipe ToutCOMMENT
Valorisation :
porc
merci beaucoup pour ton resume, il est tres utile pour l'exame de college, bonne journee
Mohamed
1.2.3 vive l’Algérie.
hocine alger
votre résumé est injuste, c'est une révolution d'un peuple contre un colon criminel qui a exercé tout les moyens de crime de guerre contre l'humanité , torture, bombardement des civil innocents, massacre des enfants et des femmes innocents, harcèlement, violence,vol.....ce système doit être jugé pour ses criminalités...un jour.
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
c'est FAUX l'indépendance DONNEE par de GAULLE le 19 mars 1962 alors que le FLN était vaincu et MEME pas 20% des populations musulmanes le suivait les mois d'indépendance suivant ont été désastreux 80% des PIEDS NOIRS sont partis cause DES EXACTIONS DU FLN et des "MARTIENS" tortures, (pire que celles reprochées au contingent!! ) ordures diverses (énucléations,éventrations)
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
à HOCINE ALGER peut étre pas né il y a 60 ans!! il y avait 20 000"colons" peut étre moins qui ont "fait suer le burnous" sur le million de "pieds noirs" qui en 6 générations ont transformé l'ALGERIE ce marécage désaffecté en une belle région que le FLN a récupéré en 1962 SANS empécher une énorme guerre CIVILE en fin d'années1990/2000 près de 300.000 morts autant que durant les huit années de la GUERRE D'ALGERIE !!!les crimes du FLN ont été pirent que les bavures des soldats français !!!!
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
hocine ALGER vous vous moquez du monde ,j'espère que vous n'étiez pas né en 1962 OU alors militant pro FLN vous approuvez les démarches de MACRON qui suivent celle de HOLLANDE avec la défense des communistes ,forts en 1957 ,comme les pro-FLN dont AUDIN!!!
mohamed alger
merci khoya tu as bien dit
Valorisation :
Martin Briet
Pourquoi parle t'on de torture que du coté FLN et non français? C'est un peu limite votre résumé...
CHANOURDIE S/Lt SAS AIN ZANA
c'est absolument important de penser aux TORTURES DU FLN sur les français et musulmans pro français dès 1956 et àprès l'indépendance de 1962/ :corps noyés, ébouillantés dans les CUVES DE L'ARMEE on met le feu en dessous , énucléations, barbe culs sur humains , etc .....

Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962)
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.lexpress.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
Image: www.ina.fr
1 sur 12
Résumé court de la guerre d'Algérie (1954 -1962)

Retour en haut