Partager

Temps du récit : passé simple, imparfait, passé composé & présent

Par Rafadam. Actualisé: 20 janvier 2017
Temps du récit : passé simple, imparfait, passé composé & présent

Les temps du récit sont au nombre de quelques-uns seulement (passé simple, imparfait, passé composé & présent), mais leur combinaison donne une grande liberté narrative. Le récit est considéré comme un genre littéraire, le plus répandu à l'heure actuel. Dans un récit, les événements se succèdent selon un schéma narratif et en fonction des interactions des personnages, le schéma actanciel. Le récit contient aussi des éléments descriptifs, et peut être lu ou raconté. Font partie du genre narratif : les romans, les biographies, les contes, les nouvelles...

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment écrire un récit de voyage
Étapes à suivre:
1

Le passé simple. C'est le temps du récit le plus habituel. Le passé antérieur peut aussi apparaître dans une subordonnée (dite temporelle). Ces temps sont utilisés pour parler d'une action ou d'une suite d'actions.

Exemple : quand il eut fini son plat (passé antérieur), il mit son baluchon sur le dos et partit (passé simple).

2

L'imparfait. Ce temps du récit sert à décrire une action dont la durée est indéterminée. On peut aussi décrire le décor à l'aide du plus-que-parfait et du conditionnel (présent et parfois passé).

Exemple : il lisait au soleil, tandis que les vagues se brisaient sur les rochers en contrebas (imparfait). Les mouettes avaient déjà emporté les miettes de pain qu'il avait volontairement jetées sur la terrasse (plus-que-parfait). Il faudrait qu'il aille à la ville, faire deux ou trois courses (conditionnel).

3

Le passé composé peut aussi être utilisé pour décrire une suite d'actions, dans un récit écrit et lu à haute voix. Pour les descriptions, on utilisera alors l'imparfait, le plus-que-parfait ou le conditionnel (comme pour le passé simple).

Exemple : elle a été arrêté pour vol à main armée (passé composé). Ce n'était pas la première fois (imparfait). Elle avait braqué une banque l'été précédent (plus-que-parfait).

4

Le présent est un temps du récit, plus rare. Il permet de s'immerger pleinement dans l'action, mais aussi de décrire le décor dans lequel on évolue. Pour les descriptions, on pourra aussi utiliser le passé composé, l'imparfait et le futur (parfois le futur antérieur).

Exemple : il lit au soleil, tandis que les vagues se brisent sur les rochers en contrebas (imparfait). Les mouettes ont déjà emporté les miettes de pain qu'il a volontairement jeté sur la terrasse (passé composé). Il faudra qu'il aille à la ville, faire deux ou trois courses (futur)

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Temps du récit : passé simple, imparfait, passé composé & présent, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Conseils
  • Outre le passé simple et l'imparfait, sachez que d'autres temps peuvent apparaître au cours du récit (dialogues, hypothèses...).

Écrire un commentaire sur Temps du récit : passé simple, imparfait, passé composé & présent

Que vous a semblé cet article ?

Temps du récit : passé simple, imparfait, passé composé & présent
Temps du récit : passé simple, imparfait, passé composé & présent

Retour en haut