Partager

Anatomie de la bouche et de la gorge

Par Juliette Caprais. Actualisé: 16 janvier 2017
Anatomie de la bouche et de la gorge

La cavité buccale est située sous les narines et est limité dans cinq de ses six côtés par des parois molles, soit des parois musculaires striées. Les éléments contenus dans la cavité buccale sont : la langue et les dents. De plus, attachées à la cavité buccale, se trouvent les glandes salivaires majeures : la parotide, la glande submandibulaire et la glande sublinguale dont conduits excréteurs s'ouvrent à l'intérieur. Nous allons revoir les éléments de la cavité buccale.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Anatomie du nez

La partie antérieure de la cavité buccale

La paroi antérieure de la zone buccale, est formée par les lèvres, les plis cutanés musculaires (muscle orbiculaire) et muqueux délimitant l'ouverture buccale. La peau du bord libre ou rouge de la lèvre est mince, très irriguée et innervée, permettant de différencier la température et la texture des aliments.

La partie postérieure de la cavité buccale

La paroi postérieure de la zone buccale ou la bouche, est formée par le voile du palais, le pli musculaire et muqueux qui est inséré dans le palais osseux ou dur. Il présente des muscles élévateurs ou tenseurs du voile du palais afin de lui permettre de fonctionner comme une soupape qui organisera le passage de la nourriture ou de l'air dans le pharynx. La partie arrière ou buccale du voile du palais est très sensible et sa stimulation génère le reflux nauséeux.

Depuis la partie antérieure du voile du palais, s'étendent vers le bas les piliers antérieurs (muscle palato-glosse) délimitant ainsi l'isthme de l'arrière-bouche (entre la cavité buccale et l'oropharynx) et plus loin, se trouvent les piliers postérieurs (palato-pharyngien), qui délimitent l'isthme rhinopharyngé séparant le rhinopharynx de l'oropharynx. De chaque côté, entre le pilier antérieur et le postérieur, se trouvent les amygdales ou tonsilles palatines. Depuis le bord inférieur du voile du palais pend un mamelon muqueux appelé luette.

Les parois latérales de la cavité buccale

Les parois latérales de la bouche, formées par les joues, constituées de plans cutanés musculaires (muscle buccinateur) et muqueux de l'extérieur vers l'intérieur. La muqueuse est épaisse, blanchâtre et soutient le frottement des arcades dentaires lors de la mastication. Dans l'épaisseur de la paroi, il y a un pannicule adipeux bien développé chez les nourrissons et les femmes.

La zone inférieure de la cavité buccale

Paroi du fond ou plancher de la bouche ou la cavité buccale, qui se révèle quand la langue se lève. Il est couvert par une muqueuse très mince, transparente, qui vous permet de voir les structures sous-jacentes. Cette muqueuse est si mince que certains médicaments peuvent être administrés par voie sublinguale pour l'absorption. La partie libre de la langue se cale sur ce plancher de la bouche.

La paroi supérieure de la bouche

La paroi supérieure, paroi formée par le palais dur, est couverte par une muqueuse épaisse de type masticatoire, qui supporte la pression des aliments pendant la mastication ainsi que des températures élevées. Dans la zone antérieure du palais, on retrouve une série de rugosités très caractéristique.

La présence des arcades dentaires supérieure et inférieure sépare deux zones dans la cavité buccale. À la périphérie des arcades dentaires, entre celles-ci et les joues et les lèvres, se trouve le vestibule buccal, une fissure très profonde dans la zone antérieure. Au centre des arcades se trouve la cavité buccale proprement dite, qui abrite la langue. Ces deux régions, le vestibule et la cavité buccale, communique par l'espace rétromolaire, situé derrière les dernières molaires.

La langue

Langue : corps constitué de muscles striés, couvert par la muqueuse. La muqueuse de la face dorsale est très spécialisée, couverte par des papilles linguales de différentes formes (filiformes, fongiformes, caliciformes), et comporte des récepteurs gustatifs. La langue présente une zone postérieure fixe et une zone antérieure mobile qui est située sur le plancher de la bouche.

La langue comporte un squelette fibro-osseux, formé par une feuille aponévrotique qui s'étend de l'os hyoïde à la pointe de la langue. Les muscles intrinsèques et extrinsèques de cette dernière se fixent sur ledit squelette. La musculature intrinsèque est représentée par des fibres musculaires longitudinales et transversales dont la contraction détermine des changements de la forme de la langue.

La musculature extrinsèque est formée des muscles qui s'étendent des structures voisines telles que l'os hyoïde (muscle hyo-glosse), la mâchoire (muscle génioglosse), le palais (muscle palato-glosse) et le crâne (muscle stylo-glosse) jusqu'à la langue, ces muscles sont responsables de mouvements d'excursion de la langue.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Anatomie de la bouche et de la gorge, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Anatomie de la bouche et de la gorge

Qu'avez-vous pensé de notre article?
2 commentaires
Valorisation :
nath_la_bouche
La bouche est une des parties les plus simple car ont peut directement la voir pour la comprendre...

Sur le réseau internationale des ordinateurs (internet), ont trouve beaucoup d'explications sur ce sujet comme par exemple https://fr.wikipedia.org/wiki/Bouche ou http://www.spcf.fr/documentation/corps_humain_tete_cou_bouche.html .

Un article bien organisé qui est complémentaire de mes autres lectures sur ce sujet! ^^
Sandrinegorge
Intéressant article sur la bouche! Merci.

Anatomie de la bouche et de la gorge
Anatomie de la bouche et de la gorge

Retour en haut