Partager

Quelle est la morale de "Peau d'âne" de Charles Perrault

 
Par Rafadam. Actualisé: 19 mars 2017
Quelle est la morale de "Peau d'âne" de Charles Perrault

Découvrez ici la morale de Peau d'âne, un conte transmis oralement de génération en génération et dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault (1694). EN 1697, le conte fait partie du recueil d'histoires Contes de ma mère l'Oye.

Image : affiche du film Peau d'âne (1970)

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelle est la structure d'un conte traditionnel ?

Résumé de l'histoire

La reine est mourante. Elle demande à son époux le roi de n'épouser qu'une femme dont la beauté dépasse la sienne. Le reine meurt et le roi ne trouve aucune femme plus belle que son épouse défunte, excepté sa propre fille.

Le roi demande sa fille en mariage. Pour éviter ce mariage incestueux, la jeune fille demande au roi une dot impossible à payer : le sacrifice de l'âne qui défèque de l'or et assure la richesse du roi. Mais le roi s’acquitte de sa dot et fait quand même sacrifier son âne. La princesse, voyant que le roi ne recule devant rien, s'enfuit revêtue de sa peau : on l'appelle désormais Peau d'âne.

La princesse arrive dans un royaume où personne ne la reconnaît. Mais un jour, la princesse laisse tomber sa bague. Le Prince du royaume fait venir femmes et demoiselles pour savoir à qui appartient cette bague. Aucune ne peut passer la bague au doigt, sauf Peau d'âne, qu'il prend pour épouse.

La peau d'âne, symbole de l'inceste

L'inceste est le thème central autour duquel gravite la morale de Peau d'âne. L'inceste, qui est ici incarné par le roi et symbolisé par la peau d'âne, vient du latin incesto, qui veut dire souillure ou encore "rendre impur" : il désigne toute rapport sexuel entre les membres d'une même famille. Dans Peau d'âne, il y aurait inceste entre un père et sa fille si la princesse venait à se marier au roi.

En psychanalyse, on utilise l'expression "complexe d'Électre" pour parler de l'inceste. Toutes les civilisations humaines condamnent l'inceste comme un acte inhumain. Dans Peau d'âne, le roi utilise la promesse qu'il a faite à sa femme sur son lit de mort comme un prétexte pour consommer l'inceste, et ce sans aucun remord. Il est aidé par un druide.

Dans nombre de contes, revêtir la peau d'un animal permet de ne pas perdre son âme.

La fée marraine, garante de la morale

La fée marraine est la garante de la morale. Elle rappelle à la princesse qu'on aime ses parents mais qu'on ne les épouse pas. La souillure que représente l'inceste est symbolisé par la peau d'âne que la princesse doit porter pour fuir.

Le prince sauveur

Le prince est le sauveur, celui épousera la princesse et la délivrera la princesse de sa condition de servante, de la peau d'âne et de l'inceste. La scène de la bague rappelle celle du soulier dans le conte Cendrillon.

La bague, symbole d'union pure

La bague ne peut être portée que par la princesse, qui a les doigts les plus fins du royaumes. La bague représente la beauté et la pureté retrouvée.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est la morale de "Peau d'âne" de Charles Perrault, nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Écrire un commentaire sur Quelle est la morale de "Peau d'âne" de Charles Perrault

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quelle est la morale de "Peau d'âne" de Charles Perrault
Quelle est la morale de "Peau d'âne" de Charles Perrault

Retour en haut