Partager

Quelle est la morale du Vieil Homme et la Mer d'Hemingway

 
Par Rafadam. Actualisé: 19 janvier 2017
Quelle est la morale du Vieil Homme et la Mer d'Hemingway

Nous ferons ici une courte analyse du livre Le Vieil Homme et la Mer (1952), un roman court parfois qualifié de nouvelle ou encore de novella, dont la morale est plus complexe qu'il n'y paraît. Écrit par Ernest Hemingway à Cuba en 1951, ce livre est le plus célèbre de l'auteur. Il obtient le prix Pulitzer en 1953 et le prix Nobel en 1954.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Résumé du "Vieil Homme et La Mer" de Hemingway

Le style littéraire d'Hemingway

Le style d'Hemingway séduit par son apparente simplicité et la force du message qu'il délivre : il pose des mots communs et justes sur des réalités universelles et poignantes. Le roman est fait des monologues intérieurs du pécheur, de quelques scènes d'actions et de descriptions factuelles sur la banalité du quotidien d'un pécheur. Tout sonne vrai et authentique, ce qui permet au lecteur de s'immerger complètement dans l'histoire.

Hemingway a expliqué ses intentions littéraires : raconter une histoire simple et accessible à tous, mais qui sous la surface cache des messages insoupçonnées à la première lecture, des messages qui touchent le coeur et l'inconscient.

Le genre, l'intrigue & les personnages

À quel genre appartient le Vieil Homme et la Mer ?

Ce roman très court (150 pages environ) se lit d'une traite et rappelle par ses caractéristiques le genre de la nouvelle. Le langage employé est simple et les phrases sont courtes, tout comme l'intrigue, qui ne présente pour le lecteur aucune difficulté.

L'intrigue et les personnages du roman

Le roman est le récit d'une pêche, avec des détails parfois techniques et des anecdotes issues de la propre expérience de l'auteur. Hemingway décrit aussi le cadre naturel : la mer, les planctons, les poissons et les oiseaux pêcheurs.

Hemingway ne s'attarde pas sur la description des personnages : il les peint rapidement, ils sont si épurés qu'ils en deviennent des stéréotypes : le vieux pêcheur et le jeune apprenti. On peut aussi voir dans le gros poisson et les requins des personnages symboliques : respectivement la nature à la fois hostile et bienfaisante (l'espadon est dur à pécher mais il donne de quoi vivre) et le mal, symbolisé ici par des requins charognards.

En revanche, le combat pour attraper le gros poisson dure sur plusieurs dizaines de pages, et le lecteur ressent la durée, la fatigue et le courage du vieux pêcheur.

La morale du Viel Homme et la Mer

Le roman est fait de symboles, une multitude de symboles cachés derrière la banalité d'une histoire de pêche. L'auteur ne délivre pas explicitement un message unique, une morale qu'il faudrait adopter. Il présente plutôt une intrigue qui illustre des concepts et des valeurs. Mais quels sont-ils ? Nous pouvons mettre en avant les symbole suivant :

  • La lutte entre l'homme et le monde animal, le courage et la souffrance qui en découle
  • La nature et la place qu'y occupe l'homme, à la fois frère des animaux et chasseur
  • La but de l'existence et le travail, l'homme ne sait pas pourquoi il se bat et pourquoi il travaille
  • Le Savoir-faire qu'on peine à transmettre d'une génération à l'autre, le vieux aimerait que le jeune soit avec lui, mais il n'est pas à ses côtés
  • La vieillesse et la solitude, le vieux est seul face à l'adversité

La force du récit

Le Vieil Homme et la Mer s'adresse à chacun car il met en scène des symboles que le lecteur interprétera selon sa propre expérience. C'est un récit qui tient sa force du symbole, dans lequel il y a autant d'interprétations qu'il y a de lecteur et c'est là l'immense génie d'Hemingway.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est la morale du Vieil Homme et la Mer d'Hemingway, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Quelle est la morale du Vieil Homme et la Mer d'Hemingway

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quelle est la morale du Vieil Homme et la Mer d'Hemingway
Quelle est la morale du Vieil Homme et la Mer d'Hemingway

Retour en haut