menu
Partager

Shikata ga nai : Signification et philosophie

 
Par Juliette Caprais. 2 mars 2023
Shikata ga nai : Signification et philosophie

Au Japon, il y'a de nombreuses philosophies qui nous permettent de saisir l'intangible de la vie et qui nous expliquent à l'affronter de la meilleure façon possible. Pour les Japonais, se retrouver sans rien à un moment donné de sa vie peut signifier faire un pas important vers la lumière d'un très grand savoir. Cela fait partie d'une expression populaire de la culture japonaise de ces dernières années, le Shikata ga nai.

Le fait d'être capable d'assumer sa vulnérabilité est une forme de courage, un mécanisme qui initie l'art sain de la résilience (le fait de ne jamais perdre la volonté de vivre en dépit des malheurs qui peuvent se présenter). L'expression Shikata ga nai met l'accent sur cette approche vitale.

Vous voulez savoir ce qu'est le Shikata ga nai, sa signification et sa philosophie ? Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter une excellente lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Symbole de genre : Signification et origine

Définition et signification de Shikata ga nai

La signification de Shikata ga nai est : " qu'il n'y a pas de choix, pas d'alternative ou rien à faire". Loin de comprendre cette expression d'un point de vue négatif, soumis ou défaitiste, comme le feraient probablement la plupart des citoyens occidentaux, les Japonais s'en inspirent pour l'interpréter autrement afin d'en tirer une signification plus digne et transcendante.

Selon la philosophie du Shikata ga nai, dans les cas d'injustice vitale, la colère ou la rage ne servent à rien. Il n'est pas non plus utile de résister à la souffrance, qui nous oblige à éternellement nous demander "pourquoi moi ?".

Le Shikata ga nai préconise l'acceptation comme premier pas vers la libération spirituelle. Une personne ne peut jamais se débarrasser complètement de la douleur et du chagrin, mais après avoir accepté ce qui est arrivé, elle se permettra d'aller de l'avant et de retrouver quelque chose de fondamental : la volonté et l'envie de vivre.

 

Origine du Shikata ga nai

Le terme Shikata ga nai a été de plus en plus utilisé au Japon après les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Le terme est revenu sur le devant de la scène, sous une forme ou une autre, après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011.

Ce séisme est le responsable de la catastrophe nucléaire à la centrale de Fukushima. Dès lors, de nombreux journalistes occidentaux se sont rendus au Japon, plus précisément dans le nord-ouest, pour découvrir comment les traces et les conséquences de l'accident nucléaire de Fukushima persistent, en essayant de raconter comment le peuple japonais parvient progressivement à aller de l'avant.

Grâce à certains courants de philosophies telles que Shikata ga nai, il est fascinant de voir la manière dont la société japonaise est capable de gérer la douleur de la perte.

 

Shikata ga nai : Signification et philosophie - Origine du Shikata ga nai

Philosophie Shikata ga nai

La philosophie inhérente à cette expression souligne le fait que certaines choses sont incontrôlables, et qu'il faut donc apprendre à les accepter et à s'en accommoder. Accepter que l'on ne peut pas changer ce qui s'est passé afin d'aller de l'avant est une étape essentielle pour vivre en paix et en toute sérénité.

Bon nombre des journalistes occidentaux qui font le long voyage vers le nord-ouest du Japon emportent avec eux une expérience de vie qui va bien au-delà du simple reportage, de la collecte de témoignages et de photographies. Ils partent du Japon nourris d'une nouvelle manière de voir la vie.

Avoir le courage d'accepter sa propre vulnérabilité nous permet de nous reconnecter à nous-même afin d'arriver à nous renouveler, comme la nature elle-même le fait. On se doit de comprendre que la vie est pleine d'incertitudes et est parfois impitoyable.

Cependant, apprendre à accepter ce qui s'est passé ou se dire "Shikata ga nai", c'est-à-dire "accepte-le, tu n'as pas d'autres choix", permet de mettre de côté l'angoisse afin de se concentrer sur ce qui est vraiment nécessaire : reconstruire sa vie et sa terre.

Dès qu'on comprend qu'il y a beaucoup de choses dans la vie qui ne peuvent pas être contrôlées, la peur qu'elles se produisent diminue, ce qui nous permet de nous concentrer sur ce que l'on peut contrôler, c'est-à-dire nos propres réponses aux événements qui se sont produits. Face à une injustice ou à une situation, se concentrer sur les raisons de ce malheur vous conduira à un état de désespoir, alors que si vous concentrez vos efforts pour y faire face de la meilleure façon possible, vous serez en mesure de la surmonter plus facilement.

En résumé, l'expression Shikata ga nai et la philosophie qu'elle véhicule consistent à se concentrer uniquement sur ce que l'on peut changer, en mettant de côté ce que l'on ne peut pas contrôler. Cela peut s'appliquer à de nombreuses situations quotidiennes dans lesquelles il n'y a pas d'autre solution que d'accepter.

Si vous aimez la philosophie, c'est par ici :

Shikata ga nai : Signification et philosophie - Philosophie Shikata ga nai

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Shikata ga nai : Signification et philosophie, nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?
Shikata ga nai : Signification et philosophie
1 sur 3
Shikata ga nai : Signification et philosophie

Retour en haut