Partager

Analyse de Zazie dans le métro de Raymond Queneau

 
Par Rafadam. Actualisé: 5 février 2017
Analyse de Zazie dans le métro de Raymond Queneau

Découvrez dans cet article toutComment.com une analyse de Zazie dans le métro (1959), un roman de Raymond Queneau. Cette parodie burlesque du roman d'apprentissage est le premier grand succès de l'auteur. Au delà de l'effet comique produit par Queneau, nous aborderons le message philosophique qu'il fait passé.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Résumé de "Zazie dans le métro" de Raymond Queneau

Contexte historique

Queneau situe son histoire dans le Paris populaire d'après-guerre : Pigalle, cabarets, bistrots, marché aux puces... mais cet univers n'est pas décrit fidèlement. Même le taxi confond les Invalides avec le Panthéon.

Du style & de la l'intrigue

Du style comique

Le style, le titre et l'intrigue font penser à un roman burlesque. La langage parlé est riche d'inventions, tant dans les dialogues que dans les passages narratifs. Des mots inventés, avec une lettre en trop ou en moins, des expressions qui suggèrent... Queneau joue avec la langue et le style entraîne le lecteur.

L'intrigue du roman

L'intrigue est plus déroutante encore que le style. Elle ne semble avoir aucun sens. Tous les personnages, leur attitude et leurs actes, semblent iréels et le lecteur se demande s'il n'est pas dans un rêve. Trouscaillon, par exemple, a plusieurs noms : Pedro Surplus, Bertin Poirée, Aroun Arachide. Et tous sont si pittoresques qu'on ne peut s'identifier à eux.

Quel est le message de l'auteur ?

L'auteur ne cherche pas à rendre crédible l'histoire. Il n'attend pas que le lecteur s'identifie aux personnages. Le message de fond n'est pas explicite et il n'est pas sûr que ce roman soit un roman à message. Nous pouvons dire que le roman ressemble à la vision fantasque d'un enfant, Zazie, et que Queneau nous invite peut-être à mettre de la magie, de la fantaisie et de l'extravagance dans nos vies, comme peuvent le faire les enfants.

La déclaration finale de Zazie - J'ai vieilli - est ambiguë : elle le pense très certainement, mais a-t-elle réellement grandie au cours de son aventure ? Qu'a-t-elle appris ? Que les adultes mènent une vie absurde et qu'ils ne sont aussi perdu que des enfants, voire plus ? Queneau laisse le lecteur trancher.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Analyse de Zazie dans le métro de Raymond Queneau, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Analyse de Zazie dans le métro de Raymond Queneau

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Analyse de Zazie dans le métro de Raymond Queneau
Analyse de Zazie dans le métro de Raymond Queneau

Retour en haut