Partager

Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques

 
Par Alexandra Beaume Gonzales. 7 février 2019
Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques

Des sujets du bac de SES comme Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques peuvent nous questionner sur les normes et valeurs que peuvent transmettre un groupe social pour influer sur des comportements électoraux voire des modes d'expression contestataires.

Dans ce nouvel article de ToutCOMMENT nous nous intéresserons sur l'influence qu'ont les cultures politiques sur la socialisation politique des individus et leurs constructions politiques, notamment électorales. Continuez l'article Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques pour tout savoir des modes de socialisations politiques d'un individu et leurs limites.

Bonne lecture !

Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques

Les attitudes politiques des personnes sont intrinsèquement liées à la culture politique. En effet, la culture politique subit une socialisation, processus qui pourrait se définir comme l'acquisition (et souvent, l'appropriation et la réinterprétation) de valeurs, de coutumes et de pratique par l'individu qui appartiennent au groupe social auquel il appartient.

La culture politique peut s'observer directement sur les attitudes politiques, qui se définissent comme étant les opinions et les comportements politiques d'un individu. Dans cet article nous parlerons uniquement de la culture politique en démocratie, spécifiquement celle à la République française. Ladite culture s'inscrit ainsi autour de la citoyenneté. Nous allons donc observer par quelle culture politique un individu devient citoyen, avec un attachement pour son système politique.

Selon Philippe Braud dans son ouvrage Sociologie politique de 2008, la culture politique aurait d'une part un rapport au passé très fort, où l'histoire collective servirait à intérioriser des valeurs appartenant à un groupe social. D'autre part, cette culture politique serait pérenne, aurait un modèle, des objectifs communs à un groupe social.

Culture politique : définition simple

Avant de répondre à la question "Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques", il faut d'abord définir les termes composant cette problématique.

Selon l'encyclopédie Larousse,

La culture est, dans un groupe social, l'ensemble de signes caractéristiques du comportement de quelqu'un (langages, vêtements, etc.) qui le différencient de quelqu'un appartenant à une autre couche sociale que lui.

En d'autres termes, l'ensembles de signes caractéristiques désignent des valeurs, des modes de vie, des coutumes, des comportements, des normes qui vont être socialement hérités et transmis par les individus appartenant à un groupe social. Dans une définition simplifiée on pourrait définir la culture comme un ensemble de normes et valeurs d'un groupe social (et plus globalement d'une société).

Selon l'encyclopédie Larousse,

Quelque chose de politique désigne quelque chose relatif à une conception particulière du gouvernement, des affaires publiques. Exemple : une opinion politique.

Ainsi, si l'on assemble les deux notions, une culture politique apparaîtrait alors comme l'ensemble des normes et valeurs d'un citoyen (appartenant à un pays) qui vont diriger ses intentions de vote pour une future élection.

Selon des sociologues comme Pierre Bourdieu ou Pierre Rosanvallon, les intentions de vote des citoyens peuvent être devinées précisément par cette culture politique. Analyser chaque culture politique permettrait alors d'observer les différentes attitudes politiques. Certains facteurs, comme la catégorie socio-professionnelle (CSP), soit le travail des individus, permettent également de regrouper certains comportements politiques similaires.

Il ne faut pas oublier les sous-cultures politiques, puisqu'il existe une multitude de groupes sociaux qui renvoient à plusieurs systèmes de valeurs. Dans une vision binaire, les cultures politiques principales en France apparaissent dans un clivage entre la droite et la gauche. À l'intérieur de ces deux cultures se développent d'autres cultures politiques qui se définissent sur leurs visions politiques, sociétales et économiques.

La culture politique est un phénomène mouvant : elle rentrera toujours en relation avec d'autres cultures (religieuses, sociales, diaspora, etc), et d'autres cultures politiques. La culture politique pourra se développer et se diffuser grâce à plusieurs domaines (les nouvelles technologies), les médias (l'information et la communication) ou processus (la migration). Par le biais de ces derniers et de l'interprétation des normes et des valeurs de cette culture politique, celle-ci évoluera, changera et s'agrandira à l'échelle régional (pour la France, européenne) et mondiale. Des questions de la culture politique française pourront alors s'ouvrir vers des questions plus globalisées, comme par exemple la question de l'écologie dans le débat national qui pourra se développer à l'intérieur de réformes européennes ou même lors de convention international comme la COP21 de 2015.

Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques

Comme dit précédemment, l'influence politique sur les attitudes politiques se fait par l'intégration de normes et de valeurs propres à un groupe social. Son influence dépend ainsi d'une socialisation politique. La socialisation peut se définir comme le processus où un individu apprend à vivre en société. Pour Pierre Bourdieu, la personne va intégrer, intérioriser les normes et les valeurs de la société. C'est avec cet ensemble que l'individu va construire sa propre identité. Ce phénomène est un effet de la socialisation se prénommant l'habitus, le processus d'intériorisation sociale. Par exemple, l'école, le travail ou la famille va influencer d'une manière ou d'une autre l'intention de vote d'un électeur. De par leur éducation, l'école et la famille apporteront des valeurs, une idéologie à un enfant par le biais d'activités, des cours, de la participation à la vie du collège ou du lycée (les délégués, le CVL) et des amie.s que l'enfant aura à l'école. En dehors de sa volonté, cet enfant construira une attitude politique. Le choix de l'école (notamment le collège et le lycée) sera également important en fonction de sa localisation géographique que ce soit au niveau national puisqu'on note des différences économiques, sociétales et politiques entre les régions ; mais également entre la périphérie et le centre puisque ces différences sont ressenties entre le centre ville et les banlieues. Par exemple, la participation à des événements comme des blocus ou des manifestations qui est donc une attitude politique dépend énormément des relations qu'un élève peut avoir avec ses pairs.

Enfin, les médias sont également un vecteur puissant dans la socialisation politique de l'enfant. Les émissions dites politiques choisit par l'enfant (ou les parents) vont être orientées de telle sorte que l'individu va acquérir les normes et les valeurs d'une culture en particulier. Exemple : Quotidien présenté par Yann Barthès sur TMC. Même les médias non politiques véhiculent des normes et des valeurs. Exemple : touche Pas À Mon Post présenté pr Cyril Hanouna sur C8.

Bien que nous parlons de l'enfance, puisque la socialisation politique se fait notamment jusqu'à l'adolescence, la socialisation politique se développe tout au long de la vie d'un individu. Attention, quand nous parlons de socialisation et de culture politiques, le déterminisme et la fatalité sont écartées. Il n'y a pas de type d'individu ni d'individu conditionné. Une personne interagit avec sa famille, ses pairs, les médias, soit les agents de la socialisation. Ces derniers forment à la politique l'individu.

Pour être plus représentatif, la culture politique oriente les attitudes et les comportements politiques. Par exemple, cela se traduit par le fait pour un individu d'aller voter ou non, de voter blanc, de voter pour un candidat. Cette culture politique peut également être présenter au sens pratique par l'identification partisane, l'appartenance à un parti politique.

La famille fait-elle les préférences politiques ?

Les limites de l'existence de cultures politiques sont nombreuses, notamment lorsqu'on développe le fait que la famille ou l'école construit les préférences politiques d'un individu. L'auteur et sociologue le plus critique peut être Pierre Rosanvallon qui, dans son ouvrage Le modèle politique français de 2004, développe l'idée d'une culture politique française de la "généralité", de la reproduction. Celle-ci renvoie à la critique même de la culture "jacobine" qui fait croire dans une volonté générale que les lois comprennent les cas singuliers. Ce point de vue sur le jacobinisme français critique en réalité une centralisation du pouvoir qui pense que les particularités locales peuvent être effacées si l'État-nation serait puissant, pouvant contrôler l'ensemble des citoyens.

L'idée que la culture politique influence les attitudes politiques sous-entend que la famille construirait les préférences politiques, toujours dans une approche sociologique et non généraliste. Dans son ouvrage "La politique, une affaire de famille(s) ?, Anne-Cécile Broutelle questionne "la transmission familiale" et la place qu'occupe la famille dans la socialisation politique, qui serait pour elle plus que de simples comportements électoraux mais regrouperait également des modes d'expression. La famille fabriquerait les préférences politiques dans des enjeux d'acceptation ou de rejet de l'héritage politique.

Les individus reproduisent les préférences politiques de leurs parents, que ce soit dans le fait de voter à gauche, à droite, ou ne pas voter. On constate ainsi une "reproduction intergénérationnelle" des préférences électorales. Si cette vision sera constatée aux États-Unis dans les années 1970 (l'humain serait un homo politicus qui aurait une idéologie propre et rationalisé en fonction de ses propres intérêts), elle demeure toutefois majoritaire pour la sociologie française, où la classe social et le statut social expliqueraient largement les intentions de vote.

Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques - La famille fait-elle les préférences politiques ?
Image: https://www.cairn.info/revue-idees-economiques-et-sociales-2011-4-page-31.htm

Si notre article Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques de ToutCOMMENT vous a été utile, nous vous conseillons les liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Références

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/culture/21072

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/politique/62189?q=politique#61489

"La culture politique républicaine en question et la critique du jacobinisme français", Pierre Rosanvallon, https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2004-3-page-111.htm#

Philippe Braud, Sociologie politique, 2008

https://www.cairn.info/revue-idees-economiques-et-sociales-2011-4-page-31.htm

Écrire un commentaire sur Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques
Image: https://www.cairn.info/revue-idees-economiques-et-sociales-2011-4-page-31.htm
1 sur 2
Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques

Retour en haut