Partager

Quelle est l'origine d'un séisme

 
Par Juliette Caprais. 7 mars 2019
Quelle est l'origine d'un séisme

Tout le monde a en tête l'image d'un séisme, tout le monde sait la terreur que représente un tremblement de terre, nous l'avons vu au cinéma, à la télévision et sur internet dans des films ou sur des chaînes d'information. Les séismes sont associés au mouvement du sol, amenant à faire trembler tout ce qui nous entoure et qui, dans de nombreux cas, entraînent de larges dévastations.

Mais, que sont les séismes ? Quelle est l'origine des séismes ? Combien de types de séismes est-ce qu'il existe ? Qu'impliquent-ils ? Si vous souhaitez le découvrir, continuez la lecture de notre article Quelle est l'origine d'un séisme et découvrez tout ce qu'il y a à savoir à leur propos !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment se crée l'électricité statique

Séisme : définition

Commençons notre article Quelle est l'origine d'un séisme en vous proposant une petite définition du mot séisme :

nom masculin

  • Mouvement brusque ou secousse de l'écorce terrestre, produit à une certaine profondeur, à partir d'un épicentre.
  • Énorme bouleversement de l'ordre des choses : Un séisme électoral

Qu'est-ce qu'un séisme ?

Le mot séisme vient du latin et signifie littéralement "mouvement de terre". De fait, c'est dans son origine qu'ils soient associés aux tremblements du sol, qu'ils soient d'un type ou d'un autre. De manière générale, tout tremblement de terre peut être considéré comme séisme, cependant, un séisme n'est considéré en tant que tel qu'à partir du moment ou les mouvements de la Terre atteignent une certaine magnitude.

Pour exemple, lorsqu'un train ou un métro circule en ville, il est courant que leurs passages fassent trembler la terre quelques instants mais on ne peut pas non plus considérer leurs passages comme un séisme car après quelques instants, la normalité revient. Dans ces cas-là et bien que nous soyons face à un mouvement de terre, on ne peut pas le cataloguer comme séisme.

Quelle est l'origine d'un séisme - Qu'est-ce qu'un séisme ?

Quelle est l'origine d'un séisme ?

Un séisme peut avoir deux origines : naturelles ou artificielles

Causes naturelles des séismes

Ils sont la conséquence de l'activité de la tectonique des plaques de notre belle planète. La planète Terre est composée d'un noyau solide qui est suivi d'une couche appelée manteau et qui est liquide. Cette couche est composée principalement de magma qui, étant liquide, est en mouvement. Enfin, parlons de la dernière couche, la croûte est composée de plusieurs plaques appelées plaques tectoniques qui flottent sur ce manteau liquide. Quand l'activité du mouvement du manteau bouge les plaques tectoniques qui se trouvent à la surface, la terre tremble et c'est ce qui cause les séismes dits naturels. Comme ça ne peut pas être d'une autre manière, les zones où se trouvent les failles (c'est à dire, les séparations entre les plaques tectoniques) enregistrent une activité sismique bien supérieure car les mouvements du manteau (magma) amènent ces plaques à se heurter entre-elles. Si la composition structurelle de la Terre vous intéresse, c'est par ici : Structure de la Terre.

Causes artificielles des séismes

Ce sont la conséquence directe d'une activité humaine. Dans ces cas, les tremblements de terre ne viennent pas de l'activité de la planète sinon qu'ils sont une conséquence des actions humaines qui peuvent faire trembler la terre exactement comme le font les séismes. Un exemple de ce type de séisme est la conséquence sismique provoquée par la détonation d'une bombe atomique qui, en plus de la dévastation causée par la bombe elle-même ainsi que sa radiation, elle provoquera également un tremblement de terre qui pourrait être qualifié à tous les niveaux comme séisme.

Quelle est l'origine d'un séisme - Quelle est l'origine d'un séisme ?

Types de séismes

Une des manières pour cataloguer les séismes serait de les séparer en fonction de leur nature (naturel ou artificiel). Néanmoins, le plus courant est que la typologie des séismes soit associée à l'énergie libérée. C'est à dire, à la force avec laquelle la terre tremble et qui, par conséquent, est associée directement à son pouvoir destructif.

On peut cataloguer les types de séismes avec ce qu'on appelle l'échelle de Richter. Cette échelle établit la force des séismes de 0 à 10 en terme de point de force, établissant jusqu'à 8 types de séismes possibles. Voici les différents types de séismes qui existent :

  • Séismes de moins de 2 points sur l'échelle de Richter : ces séismes sont appelés micro-séismes et sont à peine perceptibles.
  • Séismes de 2 à 3,9 points sur l'échelle de Richter : ce sont des séismes mineurs car ils ne produisent que très rarement des dommages.
  • Séismes de 4 à 4,9 points de magnitudes sur l'échelle de Richter : ce sont des séismes légers ; ils provoquent peu de dégâts et se limitent généralement au mouvement d'objets dans les pièces.
  • Séismes de 5 à 5,9 points sur l'échelle de Richter : ce type de séisme est modéré car il peut endommager des structures dites faibles.
  • Séismes de 6 à 6,9 points sur l'échelle de Richter : ces séismes sont considérés comme forts et, dans ce cas, il s'agit de séisme capable de détruire des zones et des immeubles habités.
  • Séismes de 7 à 7,9 points sur l'échelle de Richter : ce sont les séismes majeurs, ils peuvent causer des dommages très sérieux s'ils se produisent en zone habitée.
  • Séismes de 8 à 9,9 point sur l'échelle de Richter : ce type de séismes est considéré comme cataclysme, ils peuvent faire des dégâts sur plusieurs centaines de kilomètres.
  • Séisme de plus de 10 points sur l'échelle de Richter : on les appelle séisme légendaire ou apocalyptique, aucun n'a jamais été enregistré.
Quelle est l'origine d'un séisme - Types de séismes

Conséquences d'un séisme

Les conséquences des séismes dépendent toujours de leur intensité. Néanmoins, on peut tout de même vous mentionner deux conséquences principales :

Conséquences mauvaises pour les êtres humains

Il s'agit de conséquences qui causent des dommages à la population humaine dû à la destruction provoquée par ce phénomène. Comme nous l'avons vu, en fonction de la force du séisme et du niveau d'intensité (calculé avec l'échelle de Richter) un séisme sera plus ou moins destructeur qu'un autre.

Conséquences de l'évolution géographique

D'un autre côté, les séismes ont comme conséquence le changement du paysage planétaire. Dû à l'activité des séismes, les plaques tectoniques se déplacent, un phénomène connu sous le nom de dérive des plaques tectoniques. Ce lent déplacement peut changer complètement la topologie de notre planète en constant changement.

Si notre article Quelle est l'origine d'un séisme vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est l'origine d'un séisme, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Quelle est l'origine d'un séisme

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quelle est l'origine d'un séisme
1 sur 4
Quelle est l'origine d'un séisme

Retour en haut