Partager

Quelle est l'origine du mot "travail"

Par Rafadam. Actualisé: 17 mars 2017
Quelle est l'origine du mot "travail"
Image: Lewis Wickes Hine

Découvrez ici l'origine du mot "travail". Le travail englobe les activités rémunérées de production de biens et services. Il est considéré comme l'un des facteurs clés de l'économie capitaliste, avec le capital lui-même. Le marché du travail ou encore marché de l'emploi permet la rencontre de l'offre et de la demande, des travailleurs et des employeurs.

La Journée internationale des travailleurs ou fête du travail est célébrée le 1er mai. Elle tire son origine des grèves organisées pour obtenir la journée de huit heures. Ce jour est aussi celle de Saint-Joseph, patron des travailleurs. D'importantes manifestations ouvrières sont organisées pour l'occasion.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelle est la signification du mot capharnaüm

Étymologie du mot "travail"

Antiquité romaine

Le mot "travail" vient du latin tardif "trepallium", une déformation de "tripalium" attestée en l'an 582. Tripalium désignait :

  • un instrument pour ferrer ou soigner les chevaux et d'autres animaux à sabots
  • un instrument de torture pour punir les esclaves

Le tripalium est formé de trois pieux (cf. image).

Au Moyen-âge (XIIe siècle)

Le verbe latin "tripaliare" a donné "travailler" qui a donné "travail". Le travail désignait au XIIe siècle l'instrument de torture mais aussi un tourment physique ou psychologique.

L'Église catholique, omniprésente et omnipotente au Moyen-âge, a donné au mot travail le sens d'activité manuelle pour expier le péché originel et pour sustenter la communauté. Le travail est un mal nécessaire pour l'homme.

XVe siècle

On distingue progressivement les deux sens du mot "travail" :

  • Labor = Labeur = peine et châtiment
  • Opus = Ouvrage = création manuelle

À la Renaissance

Au XVIe siècle, le travail signifie "se donner de la peine pour quelque chose". Il est synonyme d'effort.

Quelle est l'origine du mot "travail" - Étymologie du mot "travail"

La critique du travail

Dès son origine, le mot "travail" a une connotation négative : instrument de torture, méthode expiatoire, conséquence du péché originel... il existe trois grands axes de réflexion sur le travail :

  1. La répartition du travail et des richesses
  2. Les conditions de travail
  3. Le travail lui-même

Marxistes, partisans de la décroissance, militants pour le développement durable, altermondialistes, anarcho-communistes et libres penseurs développent une critique du travail capitaliste. Voici quelques-unes des idées débattues :

  • La mécanisation du travail soulage le travailleur mais supprime des emplois
  • La production a augmenté plus vite que l'allègement des tâches laborieuses
  • Le travailleur est le rouage d'un système de surproduction superflue et absurde
  • Le travail soutient un système de croissance obsolète, qui épuise des ressources limitées
  • Pour changer le système capitaliste, il faut réinventer la conception du travail
  • Le travail salarié manque de sens, ce n'est qu'une obligation sociale qui ne procure aucun plaisir ou trop peu, qui ne permet pas un véritable épanouissement mental (créativité, imagination, besoin de reconnaissance, sentiment de gratitude...)
  • Le travail n'est pas l'élan naturel de l'homme
  • ...

Certains verront dans le travail un moyen de s'auto-accomplir et d'évoluer. "Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le besoin et le vice" disait Voltaire. Autre proverbe utile pour nuancer la critique radicale du travail :

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie"

Confucius

Quelle est l'origine du mot "travail" - La critique du travail

Le travail aujourd'hui

Le travail en France est aujourd'hui réglementé par le Code du Travail, le droit européen et l'Organisation internationale du travail. L'inspection générale du travail et le conseil des prud'hommes veillent à la mise en oeuvre du droit du travail. Cette réglementation progressive est le résultat des luttes ouvrières :

  • Élimination du travail infantile
  • Réduction du temps de travail
  • Amélioration des conditions de travail
  • Syndicalisation
  • ...

La vérité sur le travail et sa valeur se trouve quelque part au milieu, entre partisans du travail et critiques radicales. Le travail doit permettre de vivre en société et de s'épanouir en tant que travailleur-créateur.

Si le salariat ne convient pas toujours, il existe des alternatives : micro-entreprise et auto-entreprenariat par exemple. Le travail, malgré l'effort qu'il demande, peut devenir une source d'épanouissement s'il en accord avec nos valeurs personnels et qu'il donne un sens noble à notre vie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est l'origine du mot "travail", nous vous recommandons de consulter la catégorie Culture et Société.

Écrire un commentaire sur Quelle est l'origine du mot "travail"

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Bastos
J'ai considéré très utiles toutes les informations que j'ai lu sur le mot "travail". Tout bien expliqué. Merci à vous.

Quelle est l'origine du mot "travail"
Image: Lewis Wickes Hine
1 sur 3
Quelle est l'origine du mot "travail"

Retour en haut