Partager

Comment Israël a été créé - Résumé complet !

 
Par Estelle Corre. Actualisé: 30 novembre 2017
Comment Israël a été créé - Résumé complet !

69 ans après la déclaration d'indépendance d'Israël le 14 mai 1948, nombreux sont ceux qui parmi vous se demandent encore quand et comment fut inventé l'état d'Israël et quels pays ont joué un rôle majeur dans son établissement.

Aujourd'hui, sur toutCOMMENT, nous allons vous expliquer comment Israël a été crée étape par étape, depuis la fin du XIXe siècle.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quels pays parlent espagnol - La liste complète !

D'où vient Israël ?

Né du premier Congrès sioniste mondial en 1897, ce projet avait pour objectif principal de faire immigrer massivement les Juifs d'Orient et d'Europe centrale vers la Terre sainte, Jérusalem. Les Pogroms sont l'une des causes majeures qui ont poussé à la formation de ce projet sioniste.

Qu'est-ce que les Pogroms ?

Les Pogroms antisémites de Russie sont des actions de masse et violentes visant les Juifs, en tant que minorité nationale et religieuse. Ces Pogroms ont existé jusqu'en 1917 dans l'Empire russe, puis ensuite dans la République Socialiste fédérative Soviétique de Russie, après la Révolution russe.Le Tsar Nicolas de Russie, au début du XXe siècle, avait instauré des lois encourageant la population de son pays à se dresser contre les juifs. Il s'agit de l'un des Pogroms les plus connus et les plus influents de l'époque.

En 1917, surgit la Déclaration Balfour. Il s'agit d'une lettre ouverte datée du 2 novembre 1917 et signée par Arthur Balfour, le Foreign Secretary (équivalent du ministre des Affaires étrangères) britannique. Elle est adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), éminence de la communauté juive britannique et financier du mouvement sioniste, aux fins de retransmission. La déclaration est publiée dans le Times de Londres le 9 novembre, dans l'encart "Palestine for the Jews. Official Sympathy" ( "La Palestine aux Juifs. Soutien Officiel")

Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclare en faveur de l'établissement en Palestine d'un foyer national juif. Cette déclaration est considérée comme l'une des premières étapes dans la création de l'État d'Israël.

Par la suite, la montée drastique du nazisme et l'accession d'Adolf Hitler au pouvoir en 1933 ont fait grandir l'Alya (appellation donnée aux Juifs immigrant vers la Terre sainte, par opposition à la Yerida désignant l'émigration des Juifs hors de Jérusalem). Cette augmentation de l'immigration a fortement participé à l'accélération du processus de création de l'Etat d'Israël.

Qu'est-ce que le sionisme ?

Le sionisme est un mouvement né à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, visant à la création d'un Etat juif indépendant en Palestine. Il s'est développé sous la pression de l'antisémitisme et des pogroms d'Europe centrale, mais aussi à cause du choc provoqué par l'affaire Dreyfus.

Il s'agit d'une idéologie politique fondée sur un sentiment national juif, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l'existence d'un centre territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d'Israël (Eretz Israël).

Comment Israël a été créé - Résumé complet ! - Qu'est-ce que le sionisme ?

Création de l'état d'Israël en 1948

Déjà à la veille de la Seconde Guerre mondiale, la communauté juive avait créé ce que l'on appelle un Quasi-Etat en Palestine : elle ne possède à ce stade que 6% des terres mais représente un tiers de sa population et fournir une bonne partie de sa production agricole et industrielle. Elle dispose à cette époque d'une armée clandestine non-officielle.

La montée du nazisme et le génocide nazi vont complètement changer la donne. La persécution de la communauté juive en Europe va pousser le mouvement sioniste à tout mettre en oeuvre pour convaincre la Communauté internationale de la nécessité absolue de la création d'un Etat Juif. On finira par lui donner raison. Face aux centaines de milliers de survivants de la guerre, de survivants des camps de concentration qui végètent dans des camps de "personnes déplacées", la Communauté internationale décide qu'il faut trouver une solution.

La question de la Palestine a donc été portée devant l’Assemblée générale par le Royaume-Uni au lendemain de la création de l’Organisation des Nations Unies. Une Commission spéciale pour la Palestine, comptant 11 membres, a été constituée à la première session extraordinaire de l’Assemblée, en avril 1947.

Plan de partage de la Palestine

Un plan de partage est finalement adopté par l'ONU, le 29 novembre 1947. Ce plan prévoit la partition de la Palestine en trois entités, avec la création d’un État juif et d’un État arabe, Jérusalem et sa proche banlieue étant placées sous contrôle international en tant que corpus separatum.

L’Agence juive accepte cette résolution bien qu’elle ne fût pas satisfaite de la solution apportée à des questions comme l’immigration juive d’Europe et les limites territoriales imposées à l’État juif proposé. Le Plan n’a pas été accepté par les Arabes palestiniens et les États arabes, qui ont fait valoir qu’il violait les dispositions de la Charte des Nations Unies reconnaissant à chaque peuple le droit de décider de son propre destin.

Dans ce Plan, l'État juif comprenait la plaine côtière, qui s'étend de Haïfa à Rehovot, l'est de la Galilée et le désert du Néguev, incluant l'avant-poste de Umm Rashrash au sud (maintenant appelé Eilat).L'État arabe devait recevoir l'ouest de la Galilée, avec la ville d'Acre, les monts de Cisjordanie, et le sud de la côte, s'étendant du nord de Majdal (maintenant Ashkelon), et comprenant l'actuelle Bande de Gaza, avec une partie du désert le long de la frontière égyptienne. La ville de Jaffa à population majoritairement arabe, au sud de Tel-Aviv, devait initialement faire partie de l'État juif.

Ce Plan de Partage ne sera jamais réellement mis en application.

Guerre civile israélo-palestienne

Le 14 mai 1948, le Royaume-Uni mit fin à son mandat sur la Palestine et dégagea ses forces armées du territoire. Le même jour, l’Agence juive proclama la création et la reconnaissance de l’État d’Israël sur le territoire qui lui avait été alloué aux termes du Plan de Partage. De sanglantes hostilités éclatent immédiatement entre les communautés arabes et juives. Au lendemain, des troupes régulières des États arabes voisins ont pénétré sur le territoire pour venir en aide aux Arabes palestiniens : la guerre israélo-palestienne commence.

Suite à cela, l'Etat juif a augmenté d'un tiers le territoire qui lui avait été alloué par le Plan de Partage des Nations Unies et finit par expulser les quatre cinquièmes des habitants arabes de ces terres.

Comment Israël a été créé - Résumé complet ! - Création de l'état d'Israël en 1948

Conséquences de la création de l'état d'Israël

Soixante-neuf ans de conflits

  • En 1956 : la crise du canal de Suez, parfois appelée l'opération Kadesh est une guerre qui éclata en 1956 en territoire égyptien. Le conflit opposa l'Égypte et une alliance secrète actée par le protocole de Sèvres, formée par l'État d'Israël, la France et le Royaume-Uni, à la suite de la nationalisation du canal de Suez par l'Égypte le 26 juillet. La percée des troupes israéliennes sera assez fulgurante. Néanmoins sous les pressions soviétiques et américaines, Israël devra se retirer du Sinaï.
  • 1967 La Guerre des Six Jours : en 6 jours, Israël s'empare et envahit le reste de la Palestine, ainsi que le Sinaï et le Golan. Au lieu d'échanger les territoires occupés contre la paix, Israël décide d'en entreprendre la colonisation.
  • 1973 : les blindés syriens et égyptiens bousculent l'état major israélien. Finalement, celui-ci lancera une contre-offensive et finira vainqueur de ce conflit.
  • 1982 : invasion du Liban qui engrange un conflit interminable, sanglant et meurtrier. Israël finira par se retirer partiellement en 1985, et totalement en 2000.
  • 2006 : Le conflit israélo-libanais, également appelé "deuxième guerre du Liban" ou "la guerre de juillet", est un conflit armé qui a opposé Israël au Liban (constitué de forces armées telles que le Hezbollah et de l'armée libanaise) à partir du 12 juillet 2006. Trêve proclamée le 11 août de la même année. Ce conflit a été provoqué par un accrochage entre le Hezbollah et l'armée israélienne à la frontière, qui a abouti à la capture de deux soldats israéliens en vue d'un échange, comme ce fut le cas plusieurs fois avec des prisonniers libanais en Israël, ainsi qu'à la mort de 8 autres soldats. Conséquence de cette opération du côté libanais : plus de 1000 morts civils dont 30% étant des enfants de moins de 12 ans. Du côté israélien : plus de 150 morts et 500 000 fuites de résidents.

A travers le monde, ce conflit interminable suscite fatalement la réaction. Ces réactions sont bien évidemment diverses et variées, certaines favorisant un processus de paix, tandis que d'autres semblent tendre vers un soutien engagé à un mouvement idéologique et/ou politique. Israël bénéficie de l'aide des USA, alors que les Palestiniens bénéficient d'aides au développement des Etats du Golfe, de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) et de l'Union Européenne. Si les dirigeants palestiniens se sont d'abord tournés vers l'Allemagne nazie, puis l'Union soviétique afin de trouver un soutien, ils se tournent aujourd'hui vers l'Union Européenne.

Voilà pour notre article sur comment Israël a été crée, nous espérons qu'il vous aura appris des choses ! N'hésitez pas à le partager !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment Israël a été créé - Résumé complet !, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Comment Israël a été créé - Résumé complet !

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment Israël a été créé - Résumé complet !
1 sur 3
Comment Israël a été créé - Résumé complet !

Retour en haut