Partager

La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal

Par Antoine Decrouy. Actualisé: 14 septembre 2018
La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal
Image: www.bookdoreille.com

Rêveur inlassable, Stendhal de son vrai nom Henri Beyle est ce que l'on peut appeler l'un des plus grands écrivains français de son époque et de nos jours. Ayant donné son nom à un syndrome, celui vous l'aurez compris de Stendhal, il est fasciné par la beauté qui se dégage de la nature, des bâtiments, etc. Le syndrome de Stendhal est une maladie psychosomatique qui génère chez une personne des accélérations du rythme cardiaque, des vertiges, des suffocations et même des hallucinations lorsque cette dernière est exposée à ce que l'on pourrait qualifier comme une surcharge d'oeuvre d'art. Plutôt poétique d'avoir donné son nom aux vertiges ressentis par la vue du beau artistique, non ?

C'est de sa plume qu'est né Le Rouge et le Noir, ainsi que le livre auquel nous allons nous intéresser aujourd'hui : La Chartreuse de Parme, deux chefs d’œuvres incomparables et incomparés ! C'est pour cette raison qu'aujourd'hui nous avons eu envie de vous proposer ce nouvel article de toutCOMMENT "La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal !"

Cela pourrait aussi vous intéresser : Résumé chapitre par chapitre de Zadig - Voltaire

Chapitre I

Lors du premier chapitre de la Chartreuse de Parme Stendhal décrit l'arrivée des armées Napoléonienne à Milan en 1796. Durant les premières lignes, on nous explique que l'invasion française génère un important changement dans les mœurs Lombardes, les pauvres soldats de l'armée napoléonienne ont enchanté les locaux. Plus la lecture avance et plus on prend le point de vue d'un lieutenant nommé Robert, ce dernier a réussi à avoir une invitation pour aller se loger au palais de la marquise. Lorsqu'il y pointa le bout de son nez il se trouva accueilli par la marquise ainsi que son amie Gina Del Dongo. Ces dernières l'ont très bien reçu et ils ont passé deux ans de vie très heureuse en Italie. Le destin du lieutenant est semblable à celui de tous les soldats de l'armée de Napoléon. Cependant, le marquis del Dongo était furieusement contre l'occupation de ses terres par Napoléon et s'est exilé au château de Grianta et laissa sa femme à Milan afin qu'elle gère ses affaires. Après deux ans d'occupation, les autrichiens reviennent occuper Milan durant 13 mois jusqu'à ce que Napoléon gagne la bataille de Marengo. C'est pile à ce moment là que le second fils du marquis del Dongo naît, 10 ans s'écoulent, le père de Fabrice (marquis del Dongo) vit toujours dans son château de Grianta et refuse catégoriquement de voir sa sœur, cette dernière prend en charge l'éducation de son neveu et lui présente la haute société napoléonienne italienne. Ces excursions permettent à Fabrice de découvrir des nouvelles choses, lui qui n'aimait que faire du cheval et de l'exercice !

Chapitre II

Stendhal entame le second chapitre en nous parlant de l'abbé Blanès qui est en charge du château de Grianta et qui possède une très bonne relation avec Fabrice, ils discutent beaucoup, montent au clocher ensemble. De cette relation amicale est née l'amour des présages de Fabrice. En 1813, Napoléon est détrôné, ainsi les troupes autrichiennes entrent dans Milan, c'est alors que le jeune Fabrice décide de rejoindre les rangs de l'armée Napoléonienne, c'est à la frontière qu'on le prend pour un espion, il est jeté en prison. Il y restera plus d'un mois jusqu'à ce que la femme du geôlier le fasse évader en lui donnant un uniforme de Hussard. Ainsi, Fabrice se retrouva sur la route de Waterloo.

 

Chapitre III

Grâce à la rencontre fortuite d'une cantinière, Fabrice se retrouve à chevaucher aux côtés du Maréchal Nevy. Durant la bataille on a finit par lui voler son cheval, à pied, il erre sur le champs de bataille jusqu'à ce qu'il retrouve la cantinière qui s'occupa encore une fois de lui en lui permettant de pouvoir se reposer.

Chapitre IV

Après s'être bien reposé, on assiste au réveil de Fabrice, l'armée de Napoléon est en train de subir une lourde défaite. Dans la fuite générale, Fabrice recueilli par le caporal Aubry tue son premier Prussien, il vole un cheval, retrouve la cantinière et s'enfuit. Le caporal explique à Fabrice qu'il ne doit surtout pas dire qu'il a participé à la bataille, le jeune homme est ensuite chargé de garder un pont, il s'acquitte très mal de cette tâche et reçoit des coups de sabres par des cavaliers qui voulaient passer. Il est blessé et est amené dans une auberge.

Chapitre V

Sa remise sur pied ne sera pas évidente, en effet, il se met en route et arrive jusqu'à Amiens où il se demande toujours s'il a participé ou non à la bataille de Waterloo. C'est dans cette ville du nord de la France qu'il reçoit une lettre de sa tante lui disant qu'il doit s'arrêter à Lugano car il a été dénoncé par son frère aîné comme espion de Napoléon, la police prussienne le recherche activement... Il arrive toutefois à aller voir sa mère et sa tante qui réussissent à le dissimuler durant une nuit, le lendemain, ils prennent ensemble la route de Milan. C'est aux portes de Milan que leur voiture rencontre celle du général Fabio Conti de Parme et de sa fille Clélia. Les gendarmes arrêtent le général et sa fille, durant quelques instants, le courant à l'air de passer entre Fabrice et la fille du général. Après cette rencontre, Fabrice, sa mère et sa tante arrivent à Milan, ils apprennent que Fabrice est recherché par la police autrichienne, il décide de s'exiler en Piémont, pendant ce temps, la comtesse joue des pieds et des mains pour que la police ne recherche plus son Fabrice.

Chapitre VI

Le chapitre VI commence avec une révélation étrange de la part du narrateur : les sentiments de la comtesse envers son neveu sont des plus ambigus... Elle finit par rencontrer le comte Mosca qui aimerait bien que les choses aillent plus loin avec elle. Bien que le comte soit fou d'elle, il lui propose d'épouser le comte Sanseverina-Taxis qui est un homme très riche mais qui souffre d'un nom trop peu noble, l'arrangement est qu'ils se marient ensuite ils n'auraient plus à se revoir, elle vivrait dans un luxe incroyable dans le palais de Milan de Sanseverina et lui serait finalement ambassadeur. Grâce à cet arrangement la nouvelle comtesse de Sanseverina conquit littéralement la ville, la vie souriait à la comtesse mais sa préoccupation pour son neveu n'est jamais bien loin... Le comte Mosca lui conseille d'en faire un évêque, Fabrice accepte la proposition du comte et part pour Naples.

Chapitre VII

4 ans passent et ce n'est qu'en 1821 que Fabrice revient à Parme. Il rencontre le prince qui ne l'aime pas du tout car il lui a fait une trop forte impression, piqué au vif, afin d'enflammer la jalousie du comte, il décide de dénoncer au comte Mosca la relation étrange qui existe entre la comtesse et son neveu.

Chapitre VIII

Afin de tromper l'ennui, Fabrice rencontre une actrice qu'on appelle Marietta dont l'acteur Glietti est éperdument amoureux. Dès que le comte de Mosca apprend cette relation naissante, il s'empresse de le dire à la comtesse, cette dernière est jalouse, elle demande donc à la comtesse del Dongo d'écrire à Fabrice pour lui demander de lui rendre visite. Fabrice part donc pour aller voir sa mère, il la voit et décide d'aller voir l'abbé Blanes. Sur le chemin il est subjugué par la beauté des paysages, lorsqu'il arrive au clocher, l'abbé se jette dans ses bras et lui prédit une vie très heureuse aux yeux des hommes mais raisonnablement heureuse aux yeux du sage.

Chapitre IX

Il passe un certain temps dans le clocher qu'il considère comme une des journées les plus heureuses de sa vie. Vers 10 h il s'en va de Grianta.

Chapitre X

Afin de rentrer à Parme pour rejoindre sa tante, il vole un cheval. Une fois qu'il est arrivé à Parme il apprend que sa tante est devenue veuve.

Chapitre XI

Fabrice désire parler à sa tante mais ne trouva pas le courage, le comte de arriva et interrompt une scène d'effusion, il annonce à Fabrice qu'il sera le successeur de l’archevêque en place. Le lendemain Fabrice croise Giletti (son rival pour l'amour de Marietta), ce dernier le défit, Fabrice finit le combat blessé mais a tué le rival. Il s'enfuit dans la voiture de Marietta et pénètre en Autriche grâce au passeport qu'il a trouvé sur le corps de son défunt rival. Il est soigné par un ancien serviteur de sa tante nommé Ludovic.

Chapitre XII

Ludovic aide Fabrice à le transporter jusqu'à Bologne, il remercie Dieu d'être encore vie et reçoit des passeports envoyés par sa tante. La lettre de sa tante explique que le prince de Parme le recherche pour le meurtre de Giletti. Une seconde lettre de la part de l’archevêque finisse de décrire le danger de sa situation, il décide de rester caché à Bologne avec Marietta qui vient lui rendre visite.

Chqpitre XIII

Fabrice vit à Bologne avec Marietta, il ne l'aime pas mais vit un bonheur tout à fait convenable. Il est énervé contre lui même de ne pas connaitre ce sentiment... À la recherche de l'amour il met tout en oeuvre pour séduire la cantatrice Fausta, cependant, à ce moment là, la cantatrice est sous le charme d'un comte installé à Bologne. Fabrice courtise Fausta est a la sensation d'être amoureux mais il se méprend car ce qu'il ressent ce n'est pas de l'amour mais de l'ennui ! Sous le charme du futur archevêque, elle le fait passer pour le prince de Parme aux yeux de son amant. Ce dernier qui vit à Parme capture et humilie Fabrice en le transportant en procession dans la ville de Parme, il finit par s'échapper en luttant pour sa vie et s'enfuit à Bologne. Il est triste car selon ses propres mots il est amoureux de l'amour et n'arrive pas à réellement le ressentir... Pour prendre sa revanche, il défie le comte, le tue et s'enfuit à Florence.

Livre second : Chapitre XIV

Alors que les poursuites judiciaires à son égard prennent forme, Fabrice en exile à Florence continue à courtiser la Fausta. Le ministre de la Justice Rassi met tout en oeuvre afin d'emprisonner le jeune Fabrice, la duchesse de Sanseverina (tante de Fabrice) menace le prince de Parme de quitter le pays si les poursuites suivent leur cours. Étonné, le prince cède au chantage, la tante obtient une lettre de grâce sur laquelle Mosca omet d'écrire une phrase : « Cette procédure injuste n’aura aucune suite à l’avenir. ». Le prince de Parme profite de cet oubli et en profite pour revenir sur sa décision et envoi Rassi à la poursuite de Fabrice, il est convenu que si Fabrice franchit la frontière du comté de Parme, il sera inculpé de 20 ans de prison. Une ennemie du comte de Mosca envoie une lettre à Fabrice se faisant passer pour sa tante dans laquelle elle lui demande de la rejoindre à CastelNuovo situé dans l'état de Parme.

Chapitre XV

Fabrice est attrapé et est emmené à la citadelle de parme où il est dès son arrivé maltraité. Il s'avère que la citadelle de Parme est sous le contrôle de Fabio Conti (que nous avons rencontré au Chapitre V) qui est du parti de Rassi et du prince de Parme car il pense que Fabrice et sa tante sont amants. Dans ce chapitre XV de la chartreuse de Parme, Fabrice aperçoit Clélia qui est devenue une belle jeune femme, il tombe sous son charme immédiatement.

Chapitre XVI

Lorsque la tante de Fabrice apprend son emprisonnement, elle est dévastée mais ne laisse pas tomber les bras, elle feint d'oublier son neveu dans le but de réussir à le faire évader. Elle rompt aussi avec le comte de Mosca et désire être amie avec celui avec qui elle a partagé 5 ans de sa vie. Le comte de Mosca décide de tout mettre en oeuvre afin de faire libérer Fabrice et pour ce faire, il demande à Rassi de venir lui rendre une petite visite.

Chapitre XVII

Dans le chapitre XVII de la chartreuse de Parme on retrouve Mosca qui reçoit le ministre de la Justice Rassi, ils s'entretiennent longuement et le Comte Mosca met tout en oeuvre pour libérer Fabrice, malheureusement, ses efforts restent vain. Il menace de démissionner et malgré tout ce qu'il essaye de faire pour libérer son neveu, la duchesse se refuse de le voir.

Chapitre XVIII

Après avoir assisté à tous les efforts mis en oeuvre par le comte de Mosca et sa tante, dans ce chapitre XVIII de la chartreuse de Parme on repasse au point de vue de Fabrice. Il est enfermé dans une tour de la Citadelle, il n'est pas forcément mécontent car il peut voir la cime des alpes. Cependant, au grand dam de Fabrice, un menuisier travaille d'arrache pied pour lui ôter cette petite fenêtre sur le monde. Durant son enfermement Fabrice se rend compte qu'il est éperdument amoureux de Clélia, il regrette de ne pas lui avoir confessé son amour. Il réussit à créer une petite ouverture dans son volet et c'est au travers de cette meurtrière qu'il tente de professer son amour à Clélia aux moyens de signes. Clélia fait la sourde oreille à toutes les tentatives de communication de Fabrice car elle est terriblement partagée entre son intérêt pour le prisonnier, sa fidélité envers son père et son mariage prochain avec le marquis Crescenzi.

Chapitre XIX

Reprenons la suite de notre article La chartreuse de parme résumé par chapitre - Stendhal en voyant ensemble ce qui pourra bien se passer pour notre héros !

Le gouverneur de la citadelle insiste lourdement auprès de sa fille afin qu'elle épouse son promis le marquis de Crescenzi, en effet, il n'hésite pas à la menacer de l'envoyer dans un couvent si elle refuse cette union. De son côté l'esprit de la jeune et jolie Clélia est chargé de nombreuses préoccupations et empoisonné par la jalousie qu'elle ressent pour la tante de Fabrice car elle est persuadée qu'ils sont amoureux l'un de l'autre. Elle n'arrive pas vraiment à croire que Fabrice soit amoureux d'elle, elle finit par accepter le mariage de peur d'être envoyée au couvent et de ne plus voir son doux Fabrice. Enfin, Fabrice arrive à établir une communication avec Clélia, il lui confesse son amour et est heureux car il ne s'attendait en aucun cas à trouver le bonheur en prison !

Chapitre XX

À l'aide de signaux lumineux, la tante de Fabrice arrive aussi à établir une communication avec son neveu, elle veut le faire évader, il refuse. Il en parle à Clélia qui le pousse à s'évader s'il en a l'opportunité. Après une rencontre entre Clélia et sa tante, Fabrice reçoit une lettre dans laquelle il trouve toutes les étapes de son évasion.

Chapitre XXI

La tante de Fabrice fait la rencontre d'un médecin qui tombe sous son charme, dans le cœur de Ferrante Palla sommeille un révolutionnaire qui rêve de renverser la royauté de Parme afin d'y instaurer une démocratie. Elle demande donc à ce médecin d'empoisonner le prince qui ne désire que tuer son cher Fabrice. Au cour du mariage d'une des soeurs de marquis de Crecenzi, la duchesse donne un somnifère au père de Clélia, cette dernière pense que son père a été empoisonné à cause de son comportement, culpabilise et jure devant Dieu de ne plus jamais voir Fabrice si son père survit. Elle envoie une missive à Fabrice lui annonçant qu'elle ne le reverrait jamais.

Chapitre XXII

L'évasion de Fabrice se passe sans aucun problème, il est par la suite emmené dans un petit village en Piémont. En ouvrant les vannes d'eau de son palais, la duchesse donne le signe au médecin d'assassiner le prince. La tante de Fabrice est quelque peu désespérée de le voir aussi triste, il envoie même une lettre au gouverneur de la citadelle de Parme dans laquelle il s'excuse de s'être évadé... À la citadelle en lisant les écrits de Fabrice, Clélia se rend compte de l'amour infini que Fabrice lui porte...

Chapitre XXIII

Dans le chapitre 23 de la chartreuse de Parme, on apprend que la tante de Fabrice mettra tout en oeuvre afin que le mariage de Clélia se célèbre et c'est à ce moment là qu'on lui annonce la mort du prince de Parme. Elle apprend que le comte Mosca a réprimé d'une poigne de fer les troubles qui ont suivi, cette nouvelle place le comte de Mosca sous un nouvel éclairage et elle a la sensation de l'aimer, elle décide de l'épouser. C'est en arrivant à Parme qu'elle apprend que le nouveau souverain ne voit pas le comte de Mosca et Fabrice d'un bon œil... Grâce à une ruse, elle arrive à faire pénétrer Fabrice dans l'enceinte de la ville, il s'installe en face de la citadelle.

Chapitre XXIV

Le ministre de la justice arrive à remonter la piste jusqu'au médecin Ferrante Palla et l'accuse au moyen de 182 dépositions. Le nouveau souverain annonce les avancées de l'enquête à la duchesse, cette dernière doit user de tous ses charmes afin de convaincre le nouveau souverain de brûler ces documents. Elle raconte son sauvetage héroïque au comte de Mosca qui l’incite à en faire plus, ainsi, elle demande à ce que Fabrice soit jugé contradictoirement. De son côté Fabrice se fait emprisonner à la citadelle où habite encore Clélia. Le comte de Mosca et la duchesse redoute fortement l'empoisonnement de Fabrice.

Chapitre XXV

Fabrice est sauvé par Clélia qui a rompu sa promesse de ne plus jamais le voir afin de le sauver d'un repas empoisonné. Clélia désinhibé s'offre à lui, ils sont malheureusement interrompu par le général Fontana qui est parvenu à la citadelle parce que sa tante la duchesse a promis au prince une nuit avec elle si il sauvait son neveu. Il est finalement acquitté et sort de la prison, il est nommé coadjuteur de l'archevêque et loue une chambre en face de la maison de Clélia.

Chapitre XXVI

En se déguisant, Fabrice arrive à voir Clélia, ils passent ensemble une nuit merveilleuse mais le jour venu, le mariage entre Clélia et le marquis Crescenzi est décidé, Fabrice sombre dans la tristesse du désespoir. Le comte de Mosca guéri de sa jalousie envers Fabrice tente de le consoler mais rien n'y fait. Il demande la main de la tante de Fabrice qui accepte.

Chapitre XVII

La tante de Fabrice est rappelée à son devoir par le nouveau souverain, elle honore sa parole et passe une nuit entière avec lui. Ensuite, la duchesse s'enfuit avec le comte de Mosca qu'elle épouse, elle jure de ne plus jamais revenir à Parme. Fabrice décide de prêcher dans l'église jouxtant le palais Crescenzi mais Clélia ne montre pas le bout de son nez. Durant ces prêches il s'avère qu'une femme qui s'appelle Anetta Marini tombe éperdument amoureuse de Fabrice.

Chapitre XXVIII

Nous finissons notre article La chartreuse de parme résumé par chapitre - Stendhal en voyant ensemble la conclusion de ce magnifique roman de Stendhal !

Clélia se décide enfin à aller rendre visite à Fabrice, elle le trouve si maigre qu'après un sermon qui a fait pleurer toute la salle elle fait passer une invitation à Fabrice pour la nuit suivante. Ils passent la nuit ensemble et de cette union est né un enfant appelé Sandrino. Fabrice est devenu archevêque et désire passer plus de temps avec son fils et en pourchassant ce but, ils décident malgré les réticences de Clélia de faire croire au monde que l'enfant est malade et à sa mort. À force d'être retenu au lit, Sandrino tombe réellement malade et finit malheureusement par mourir. À cette mort s'ensuit celle de Clélia qui est persuadée d'être la cause de la mort de son fils parce qu'elle a rompu tant de fois ses vœux de ne plus revoir Fabrice . Après la mort de Clélia, Fabrice démissionne de toutes ses fonctions et se retire dans la chartreuse de Parme qui se trouve à deux lieus de Sacca.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal

Que vous a semblé cet article ?
1 commentaire
Valorisation :
jonh
Génial !!!

La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal
Image: www.bookdoreille.com
La Chartreuse de Parme résumé par chapitre - Stendhal

Retour en haut