Partager

Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 26 février 2018
Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine
Image: education.environnement.ecoles.over-blog

Dans ces écrits reflétant sa pensée, le philosophe Nietzsche a accusé les philosophes grecques Socrate et Platon d'être les grands moralisateurs de notre époque mais ce serait-il équivoqué ? Ce qu'il y a de sûr c'est que Jean de la Fontaine en a déclamé quelques unes des morales, toutes plus intéressantes les unes que les autres, ce n'est pas la première fois qu'à la rédaction de toutCOMMENT nous nous intéressons de plus près au morale des fables de Jean de la Fontaine. Mais aujourd'hui nous remettons le couvert afin de vous resservir des mets délicieux que nous propose le plus grand fabuliste français. Aujourd'hui nous verrons ensemble quelle est la morale de la fable l'âne et le chien.

Nous vous invitons à continuer la lecture de notre article Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine afin d'en apprendre toujours plus sur les incroyables fables de ce génie de la littérature !

Qui est Jean de la Fontaine ?

Rappelons en quelques mots, si vous le permettez, qui était cet écrivain, nommé Jean de la Fontaine. Il est né à château-Thierry le 8 juillet 1621 et s'est évanoui le 13 avril 1695 dans cette belle ville qui est Paris. C'est un des poètes français les plus réputés principalement connu pour sa pléthore de fable mettant en scène des animaux. Il est très important de comprendre ce qu'est une fable avant de se lancer dans l'analyse d'une, comme il est tout aussi essentiel que de savoir ce qu'est l'alphabet afin d'écrire sa plus belle poésie.

Qu'est ce qu'une fable ?

Une fable est une courte histoire teintée d'humour, le plus souvent écrite en vers. Elle a pour but de distraire le lecteur tout en l'instruisant : c'est pourquoi, elle se conclut sur une leçon que l'on appelle la morale.

Jean de la Fontaine vivait donc sous Louis XIV, à cette époque la liberté créatrice n'était pas sensiblement la même que celle d'aujourd'hui, si par ses écrits un artiste désirait émettre une critique, il valait mieux se montrer malin et la dissimuler. La malice se niche dans la dénonce déguisée, sous couvert de bon mots et de situation pittoresquement théâtrale Jean de la Fontaine dénonce la société du roi Soleil. À cet exercice, Jean de la Fontaine se voit là érigé en maître car les héros de ces fables lui permettent de critiquer les acteurs principaux de la société dans laquelle il vit.

Dans le prochain paragraphe nous vous mettons une copie de la fable l'âne et le chien. Continuez votre lecture pour découvrir Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien.

La fable : l'âne et le chien

"Il se faut entraider, c'est la loi de nature :

L'Âne un jour pourtant s'en moqua :

Et ne sais comme il y manqua ;

Car il est bonne créature.

Il allait par pays accompagné du Chien,

Gravement, sans songer à rien,

Tous deux suivis d'un commun maître.

Ce maître s'endormit : l' Âne se mit à paître :

Il était alors dans un pré,

Dont l'herbe était fort à son gré.

Point de chardons pourtant ; il s'en passa pour l'heure :

Il ne faut pas toujours être si délicat ;

Et faute de servir ce plat

Rarement un festin demeure.

Notre Baudet s'en sut enfin

Passer pour cette fois. Le Chien mourant de faim

Lui dit : Cher compagnon, baisse-toi, je te prie ;

Je prendrai mon dîné dans le panier au pain.

Point de réponse, mot ; le Roussin d'Arcadie

Craignit qu'en perdant un moment,

Il ne perdît un coup de dent.

Il fit longtemps la sourde oreille :

Enfin il répondit : Ami, je te conseille

D'attendre que ton maître ait fini son sommeil ;

Car il te donnera sans faute à son réveil,

Ta portion accoutumée.

Il ne saurait tarder beaucoup.

Sur ces entrefaites un Loup

Sort du bois, et s'en vient ; autre bête affamée.

L'Âne appelle aussitôt le Chien à son secours.

Le Chien ne bouge, et dit : Ami, je te conseille

De fuir, en attendant que ton maître s'éveille ;

Il ne saurait tarder ; détale vite, et cours.

Que si ce Loup t'atteint, casse-lui la mâchoire.

On t'a ferré de neuf ; et si tu me veux croire,

Tu l'étendras tout plat. Pendant ce beau discours

Seigneur Loup étrangla le Baudet sans remède.

Je conclus qu'il faut qu'on s'entraide."

Résumé et analyse de la fable L'âne et le chien :

Résumé de la fable l'âne et le chien :

Dans cette fable Jean de la Fontaine nous raconte l'histoire d'un âne et d'un chien qui sont sur les chemins accompagnés de leur maître. Après une longue promenade, le maître décide de s'assoupir à l'abris de l'ombre clémente d'un chêne millénaire on suppose. Durant ce temps de repos, l'âne détaché se mit à festoyer de l'herbe savoureuse d'un champs voisin, le chien lui aussi affamé demande l'aide de l'âne afin qu'il puisse aussi se sustenter. Ce dernier a la nature généralement gentille et serviable refuse de donner un coup de patte au chien, car il ne veut même pas perdre un coup de dent lui prétextant d'attendre que leur maître se réveille pour qu'il lui serve sa pitance. L'excuse dissimulant son égoïsme eut elle à peine été prononcée qu'un loup pointa le fameux bout de son nez, bien décidé lui aussi à satisfaire sa faim. L'âne affolé appela le chien afin qu'il ne vienne à sa rescousse, cependant le chien qui n'avait pas apprécié le comportement du baudet conseille à son compagnon de fuir et d'attendre que le maître ne se réveille car cela ne devrait plus tarder. Le loup ne fit qu'une bouchée de l'âne et sa faim fut apaisée.

Analyse de la fable l'âne et le chien :

Cette fable n'est pas la plus évidente à analyser et la première étape afin de réaliser une analyse pertinente et de remettre l'écrit dans son contexte historique, comme nous l'avons dit plus haut, Jean de la Fontaine écrivait lorsque Louis XIV rayonnait sur la France et l'Europe. Le maître pourrait donc quelque part représenter la royauté et ses animaux représenteraient ainsi le peuple. Nous pensons que ce qu'il y a d'important à saisir dans cette fable est le fait que le maître est indisposé, il est présent mais n'est pas en état de pouvoir subvenir ni aux besoins de l'âne ni aux besoins du chien. Si nous suivons le train de nos pensées il n'est pas difficile de comprendre que face à l'indisposition du maître l'âne a réagit d'une manière très égoïste en refusant d'aider le chien, c'est un acte qui frôle la cruauté que celui de manger à sa faim face à un être affamé. Le chien non plus ne fait pas preuve de grandeur d'âme et il n'hésite pas à laisser l'âne mourir pour se venger de lui et du fait qu'il ne l'a pas aidé à se saisir du pain. Sans contrôle du maître, les animaux se livrent une bataille coup pour coup par pure cruauté et égoïsme, c'est pourquoi nous nous demandons si dans cette fable Jean de la Fontaine ne susurre pas entre les lignes une certaine éloge de la royauté. Car sous le contrôle du maître le chien aurait eu à mangé et l'âne aurait été sauvé des crocs du loup. On peut donc y voir une analogie de la société dans laquelle les personnes afin de vivre de manière correcte les unes envers les autres ont besoin de contrôle.

Une autre façon de percevoir cette fable est de baser sur la morale mais ça, nous en parlerons dans le paragraphe suivant de notre article Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine.

Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien ?

La morale de la fable l'âne et le chien se trouve au premier vers ainsi qu'à la conclusion de la fable:

  • "Il se faut entraider, c'est la loi de nature :"
  • "Je conclus qu'il faut qu'on s'entraide."

Avec la morale de cette fable Jean de la Fontaine nous livre une double leçon :

  • Si une personne nous demande de l'aide il ne faut pas la lui refuser car on ne sait jamais si on ne va pas être confronté à une situation dans laquelle nous allons avoir besoin de la sienne.
  • Demander de l'aide n'est pas un signe de faiblesse, au contraire c'est courageux d'admettre qu'on ne pourra pas y arriver tout seul.

Si notre article Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine vous a plu et que vous êtes intéressés par les fables de Jean de la Fontaine, nous vous recommandons :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine

Que vous a semblé cet article ?

Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine
Image: education.environnement.ecoles.over-blog
Quelle est la morale de la fable l'âne et le chien - Jean de la Fontaine

Retour en haut