Partager

Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine

Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine
Image: rosemar.over-blog.com

Fabuliste émérite et poète inspiré, Jean de la Fontaine a tiré parti de son temps imparti sur notre sphérique astre bleuté afin de rédiger, afin de composer, afin d'écrire des versets, le bégaiement de verbe n'est que la manifestation de l'hésitation du bon mot, du juste terme. Sa plume n'aura parcouru des pages que quelques années, ce qui incroyablement ne rend pas sa production mineure, majeur de ces 240 fables écrites, c'est aussi celui-là qu'il a levé bien haut emmitouflé dans ces fables centenaires, un majeur érigé mais invisible à l’œil inexpérimenté, inattentif, des fables qui lui permettaient d'exprimer ce que son cœur aurait voulu murmurer tout haut.

Aujourd'hui ? Une fable moins connue, une fable sans animaux mais avec une morale percutante l'esprit cinglant qui finira sanglotant en découvrant la véracité de sa vérité.

Dans cet article Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine de toutCOMMENT, nous nous efforcerons de répondre à la question suivante Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron.

Qui est Jean de la Fontaine ?

Rappelons en quelques mots, si vous le permettez, qui était cet écrivain, nommé Jean de la Fontaine. Il est né à château-Thierry le 8 juillet 1621 et s'est évanoui le 13 avril 1695 dans cette belle ville qu'est Paris. C'est l'un des poètes français les plus réputés, principalement connu pour sa pléthore de fable mettant en scène des animaux. Il est très important de comprendre ce qu'est une fable avant de se lancer dans l'analyse de l'une d'elles, comme il est tout aussi essentiel que de savoir ce qu'est l'alphabet afin d'écrire sa plus belle poésie.

Qu'est ce qu'une fable ?

Une fable est une courte histoire teintée d'humour, le plus souvent écrite en vers. Elle a pour but de distraire le lecteur tout en l'instruisant : c'est pourquoi, elle se conclut sur une leçon que l'on appelle la morale.

Jean de la Fontaine vivait donc sous Louis XIV, à cette époque la liberté créatrice n'était pas sensiblement la même que celle d'aujourd'hui, si par ses écrits un artiste désirait émettre une critique, il valait mieux se montrer malin et la dissimuler. La malice se niche dans la dénonce déguisée, sous couvert de bon mots et de situation pittoresquement théâtrale Jean de la Fontaine dénonce la société du roi Soleil. À cet exercice, Jean de la Fontaine se voit là érigé en maître car les héros de ces fables lui permettent de critiquer les acteurs principaux de la société dans laquelle il vit.

Dans le prochain paragraphe nous vous mettons une copie de la fable la mort et le bûcheron. Continuez votre lecture pour découvrir Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron.

La fable : la mort et le bûcheron

"Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,

Sous le faix du fagot aussi bien que des ans

Gémissant et courbé marchait à pas pesants,

Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.

Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,

Il met bas son fagot, il songe à son malheur.

Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?

En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?

Point de pain quelquefois, et jamais de repos.

Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,

Le créancier, et la corvée

Lui font d'un malheureux la peinture achevée.

Il appelle la mort, elle vient sans tarder,

Lui demande ce qu'il faut faire

C'est, dit-il, afin de m'aider

A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.

Le trépas vient tout guérir ;

Mais ne bougeons d'où nous sommes.

Plutôt souffrir que mourir,

C'est la devise des hommes."

Résumé et analyse de la fable : la mort et le bûcheron

Résumé de la fable La mort et le bûcheron :

Cette fable conte l'histoire d'un pauvre bûcheron fatigué de travailler, épuisé par la vie, au bout de sa misère, il invoque la mort pour lui demander de l'aide à charger son fagot. La mort ne tarde pas à apparaître et lui demande ce qu'il attend de lui, il lui explique qu'il aimerait de l'aide afin de porter son petit bois. Ce vers est contentieux, on ne sait pas vraiment qui le prononce :

"A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère."

Cela pourrait très bien être l'homme qui lui dit et l'histoire n'irait pas plus loin, cependant si la mort prononce ces paroles, elles prennent de suite une autre amplitude et la menace latente est bien perceptible. Nous entrerons plus en détails dans l'analyse dans la suite de cet article Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine. Le bûcheron finit par ramasser son fagot et continue à avancer sur la souffrance qu'est sa vie.

Analyse de la fable La mort et le bûcheron:

La fable La mort et le bûcheron est l'une des fables les plus intéressantes à analyser, elle nous donne la possibilité de la scanner sous différents points de vue.

Point de vue philosophique :

Cette fable a en effet une portée philosophique, une réflexion sur la relation entre l'homme et la grande faucheuse, ce dernier même si elle est proche, même s'il souffre de la dureté de la vie, se battra pour continuer à respirer. La métaphore du fagot est aussi très bien pensée, le fagot n'est que le poids de la vie, si le bûcheron n'est plus capable de le charrier, cela signifie qu'il n'est plus capable de vivre sa vie et la mort le soulagera aussi bien du poids du fagot que celui de son existence.

Point de vue naturaliste :

Il est étrange que dans cette fable Jean de la Fontaine ait choisi de mettre en scène un homme et non un animal avec la mort, non ? Cela se révèle même de plus en plus bizarre lorsqu'on se rend compte que l'homme a un comportement réellement animal dans cette fable, comme en témoigne son instinct de survie qui le pousse à surpasser la rigueur de la vie et à ne pas se laisser tomber dans les bras de la voleuse de dernier soupir. Est-ce un moyen de la part de l'auteur de remettre l'homme où il se doit d'être ? L'homme n'est qu'un animal et son instinct de survie le prouve jour après jour. Alors, quel meilleur moyen d'illustrer ce propos en lui faisant avoir le premier rôle dans cette fable ?

Point de vue social :

À l'aide de cette fable, l'auteur nous dresse un portrait des conditions de vie du paysan à l'époque de Louis XIV, comme en témoignent les vers suivants, la vie ne semblait pas être d'une incroyable douceur :

"Point de pain quelquefois, et jamais de repos.

Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,

Le créancier, et la corvée"

Ce qu'il est important de savoir est que Louis XIV à cette époque livrait de nombreuses guerres, les paysans devaient donc se livrer à la corvée (période pendant laquelle les paysans travaillaient sans être payés à l'entretien des routes), dans cette situation le bûcheron a du mal a subvenir aux besoins de sa famille : l'homme asservit l'homme.

Point de vue religieux :

La religion à cette époque était très dure, il fallait souffrir sur cette Terre afin de pouvoir aller au paradis, la souffrance faisait partie intégrante de la vie des hommes.

Continuez la lecture de notre article afin de découvrir quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron !

Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron ?

Nous voilà arrivés à l'encadré tant attendu, au paragraphe tant espéré, oui, nous y voici, oui nous allons (enfin) répondre à la question qui nous brûle les lèvres : Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron ?

La morale de cette fable se trouve à la fin du texte:

"Le trépas vient tout guérir ;

Mais ne bougeons d'où nous sommes.

Plutôt souffrir que mourir,

C'est la devise des hommes."

Jean de la Fontaine voit la mort comme une délivrance quand la majorité des hommes la vit comme une punition et préférera souffrir plutôt que de mourir. Jean de la Fontaine considère la mort comme une sorte de guérison : "Le trépas vient tout guérir ;" mais il considère que les hommes sont trop lâches pour voir la mort comme ce qu'elle est réellement.

Si notre article Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine vous a plu, nous vous conseillons nos autres analyses des fables de De la Fontaine :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine

Que vous a semblé cet article ?
1 commentaire
Valorisation :
Hossein Sadre
Je pense que ce serait une bonne idée que de soigner sa syntaxe et son orthographe dans des articles de cette nature.
freboa jean
Hossein Sadre critique .

Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine
Image: rosemar.over-blog.com
Quelle est la morale de la fable la mort et le bûcheron - Jean de la Fontaine

Retour en haut