Partager

Résumé détaillé de "L'Île des esclaves" scène par scène

Par Jérémy Sorbet. Actualisé: 12 septembre 2017
Résumé détaillé de "L'Île des esclaves" scène par scène

Nous ferons un résumé par scène de L'île des Esclaves (1725), une pièce en un seul acte de 11 scènes signée Marivaux. Cette pièce de théâtre est une comédie, bien qu'elle puisse faire penser à une tragédie grecque par certains aspects. L'action a lieu sur une île grecque. Le temps est celui de la Grèce Antique. Marivaux fait une satyre déguisée des relations qui unissaient les esclaves à leurs maîtres : il critique chez les aristocrates de son temps leur cruauté à l'égard des serviteurs, mais aussi leur malhonnêteté et leur vacuité. Il incite aussi le spectateur à faire preuve de bonté et d'honnêteté envers les autres. Découvrez le résumé détaillé de l'île des esclaves de Marivaux

Personnages et contexte de l’île des Esclaves

Contexte

L'île des esclaves est une pièce de Théâtre en un seul acte qui traite des thèmes populaires du 18ème siècle, le siècle des Lumières, et dont la littérature remet en cause l'ordre social et du pouvoir de l'église. Les thèmes des naufrage et îles desserte sont également très utilisées par les auteurs des Lumières comme cadre de leur histoire. Marivaux se sert de la pièce pour dénoncer la relation de servitude qu'il existe entre les nobles et leurs domestiques, en les comparant à des esclaves. Cependant pour que sa critique n'offense pas trop la société de l'époque, il joue sur le ton de la pièce, alternant ton comique et ton tragique. De plus le cadre utopique de l'île aide également à adoucir le ton de la pièce.

Personnages

  • Iphicrate, général athénien. Son prénom signifie "celui qui gouverne avec la force", et renvoie donc à l'ordre social établie.
  • Arlequin, esclave d'Iphicrate. Arlequin est un personnage de la Commedia dell'arte. Personnage de ton comique et désinvolte
  • Euphrosine, dame athénienne. Elle est également issue de la Commmedia dell'arte. Elle est définie par sa mauvaise foie et sa vanité
  • Cléanthis, esclave d'Euphrosine . Rancunière, elle profite de la situation pour se venger de sa maîtresse
  • Trivelin, ancien esclave et gouverneur de l'île. C'est un personnage mesuré et compatissant

Scène I

Iphicrate et son esclave Arlequin, ont fait naufrage sur l'île des esclaves, une île où vivent d'anciens esclaves qui se sont affranchis de leurs maîtres. Iphicrate craint pour sa vie dans ce nouvel ordre social et tente d'amadouer Arlequin pour qu'il l'aide à s'échapper. Mais Arlequin refuse en lui rappelant combien son maître le battait. Hors de lui, Iphicrate dégaine son épée et Arlequin prend la fuite.

Scène II

Alors qu'Iphricrate est prèt à donner une correction à Arlequin, Trivelin entre en scène, accompagné d'Èuphrosine et Cléanthis, elles aussi rescapée du naufrage. Il désarme Iphicrate et ordonne que maîtres et esclaves échangent leurs noms et leurs vêtements, de sorte qu'ils échangent leur position. Les maitres deviennent esclaves et vice versa. La loi de l'île stupile que les maîtres devenus esclaves peuvent être libérés au bout de 3 ans s'ils deviennent"humains, raisonnables et généreux" et qu'il auront appris de leurs erreurs.

Scène III

Cléanthis dit à Trivelin combien sa maîtresse a été odieuse : elle n'avait de cesse de la traiter d'imbécile et autres sobriquets. Trivelin demande alors à Cléanthis de dresser le portrait d'Euphrosine. Devant l'intéressée, elle dit de sa maîtresse qu'elle est égoïste, coquette et vaniteuse. On voit une Cléanthis réellement blessée, et loin d'être prête à pardonner à sa maîtresse.

Scène IV

Trivelin demande à Euphrosine de reconnaître la vérité, ce qu'Euphrosine fait, mais de bien mauvaise fois.

Scène V

Trivelin demande à Arlequin de décrire son maître. Arlequin s’exécute, sur un ton comique mais en dressant tout de même un portrait peu flatteur, et Iphicrate doit admettre que le portrait est véridique.

Scène VI

Arlequin et Cléanthis se prennent au jeu et imitent leurs maîtres Iphicrate et Euphrosine en se faisant la cour comme on la faisait à l'époque. Une fois la farce de la cour terminée, Arlequin décide de courtiser Euphrosine et Cléanthis de courtiser Iphicrate.

Scène VII

Cléanthis annonce à Euphrosine qu'elle est désormais destinée à Arlequin. Euphrosine est offensée et Cléanthis lui répond qu'Arlequin a un coeur sincère, non comme les aristocrates que sa maîtresse à l'habitude de fréquenter.

Scène VIII

Arlequin tente de séduire Euphrosine par des phrases simples mais sincères. Elle l'implore de cesser, exprimant une certaine souffrance et désarroi . Arlequin reste sans voix.

Scène IX

Arlequin ordonne à Iphicrate d'aimer Cléanthis. Iphicrate refuse et rappelle l'amitié qui les unissait. Arlequin rappelle quant à lui la violence et l'égoïsme de l'ancien maître, avant de lui pardonner. Arlequin promet à Iphicrate de le libérer... en cas d'échec, il lui promet d'être son ami. Iphicrate est saisi par l'émotion, reconnaît ses torts et remercie Arlequin. Ce dernier décide de reprendre son habit d'esclave et de redonner son habit de maître à Iphicrate.

Scène X

Cléanthis est étonné par la décision d'Arlequin. Ce dernier incite Cléanthis à accorder son pardon à Euphrosine, ce qu'elle finit par accepter car elle ne veut pas engendrer plus de souffrance qu'elle n'en a subit.

Scène XI

Trivelin considère que les maîtres ont retrouvé un peu d'humanité. Maîtres et esclaves se sont réconciliés. Ils ont le droit de repartir pour Athènes.

Analyse des thèmes abordés dans l'île des Esclaves

L'utopie et exotisme

L'île des esclaves est une utopie celle de Thomas More, Utopia. dans laquelle l'écrivain décrit un endroit où les hommes vivent en harmonie, sans injustice ni conflits. L'île des esclaves est aussi une utopie car elle proposent un endroit imaginaire dans lequel se produit un inversement des rôles dans le but de corriger les injustice de l'ordre social établit. Cependant,il faut nuancer le concept d'utopie car dans ce monde idéal, la servitude n'est pas abolie, sinon inversé. le cadre de l'île renvoi à un exotisme dont était très friands les auteur du XVIIème siècle.

La relation maîtres/domestiques

la trame de la pièce est base sur un chamboulement de l'ordre établit dans lequel les esclaves deviennent les nouveaux maîtres et inversement. Cela permet de dénoncer les fautes des maîtres et leur défauts, comme le sont la colère, la vanité, l'orgueil, la mondanité, la paresse et l'abus de pouvoir en général. Mais même les esclaves ne sont pas à l'abri de la critique, car il font preuve de beaucoup d'envies à se comporter comme leur maîtres.

L'amour

un des thèmes récurrent de Marivaux, puisque il est sans rappeler qu'il est à l'origine du terme "marivaudage" pour évoquer un échange de propos galants dans un but de séduction Dans L'île des esclaves, une fois passé les propos de galanterie sans grande signification, on assiste a une expression plus honnête et simple de véritables sentiments.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Résumé détaillé de "L'Île des esclaves" scène par scène, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Résumé détaillé de "L'Île des esclaves" scène par scène

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Résumé détaillé de "L'Île des esclaves" scène par scène
Résumé détaillé de "L'Île des esclaves" scène par scène

Retour en haut