Partager

Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 26 février 2018
Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine

Jean de la Fontaine a écrit des dizaines et des dizaines de fables, toutes aussi surprenantes et percutantes que les autres, l'auteur à la plume inspiré des récits grecques n'a pas fini de nous surprendre. En effet, Jean de la Fontaine nous étonne encore aujourd'hui par l'incroyable qualité poétique de son mot et la justesse de son esprit.

Dans ce nouvel article de toutCOMMENT nous avons décidé de mettre sous les projecteurs une fable un petit peu moins célèbre mais qui n'en reste pas moins excellente. Que le suspens cesse ! Aujourd'hui nous vous décortiquerons ensemble la douzième fable du livre X"la lionne et l'ourse" que l'on trouve dans le second recueil des fables de la fontaine édité la première fois en 1678.

Continuez la lecture de notre article Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine afin de découvrir quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse.

Qui est Jean de la Fontaine ?

Rappelons en quelques mots, si vous le permettez, qui était cet écrivain, nommé Jean de la Fontaine. Il est né à château-Thierry le 8 juillet 1621 et s'est évanoui le 13 avril 1695 dans cette belle ville qui est Paris. C'est un des poètes français les plus réputés principalement connu pour sa pléthore de fable mettant en scène des animaux. Il est très important de comprendre ce qu'est une fable avant de se lancer dans l'analyse d'une, comme il est tout aussi essentiel que de savoir ce qu'est l'alphabet afin d'écrire sa plus belle poésie.

Qu'est ce qu'une fable ?

Une fable est une courte histoire teintée d'humour, le plus souvent écrite en vers. Elle a pour but de distraire le lecteur tout en l'instruisant : c'est pourquoi, elle se conclut sur une leçon que l'on appelle la morale.

Jean de la Fontaine vivait donc sous Louis XIV, à cette époque la liberté créatrice n'était pas sensiblement la même que celle d'aujourd'hui, si par ses écrits un artiste désirait émettre une critique, il valait mieux se montrer malin et la dissimuler. La malice se niche dans la dénonce déguisée, sous couvert de bon mots et de situation pittoresquement théâtrale Jean de la Fontaine dénonce la société du roi Soleil. À cet exercice, Jean de la Fontaine se voit là érigé en maître car les héros de ces fables lui permettent de critiquer les acteurs principaux de la société dans laquelle il vit.

Dans le prochain paragraphe nous vous mettons une copie de la fable la lionne et l'ourse. Continuez votre lecture pour découvrir Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse.

La fable la lionne et l'ours

Mère Lionne avait perdu son faon (enfant),

Un chasseur l'avait pris. La pauvre infortunée

Poussait un tel rugissement

Que toute la forêt était importunée.

La nuit ni son obscurité,

Son silence et ses autres charmes,

De la Reine des bois n'arrêtait les vacarmes :

Nul animal n'était du sommeil visité.

L'Ourse enfin lui dit : Ma commère,

Un mot sans plus : tous les enfants

Qui sont passés entre vos dents

N'avaient-ils ni père ni mère ?

Ils en avaient. S'il est ainsi,

Et qu'aucun de leur mort n'ait nos têtes rompues,

Si tant de mères se sont tues,

Que ne vous taisez-vous aussi ?

Moi, me taire ? moi, malheureuse !

Ah ! j'ai perdu mon fils ! Il me faudra traîner

Une vieillesse douloureuse !

Dites-moi, qui vous force à vous y condamner ?

Hélas ! c'est le destin qui me hait. Ces paroles

Ont été de tout temps en la bouche de tous.

Misérables humains, ceci s'adresse à vous :

Je n'entends résonner que des plaintes frivoles.

Quiconque en pareil cas se croit haï des Cieux,

Qu'il considère Hécube, il rendra grâce aux dieux.

Résumé et analyse de la fable "La lionne et l'ourse"

Résumé de la fable lionne et l'ourse :

C'est l'histoire d'une lionne dont le lionceau a été enlevé par un chasseur. Inconsolable elle rugit jour et nuit, privant de sommeil la totalité de la forêt. L'ourse agacée de cette situation vient la voir et la met face à la situation, la lionne par son appétit et sa place sur la chaîne alimentaire a par sa mâchoire privé bien des mères de leurs enfants :

"L'Ourse enfin lui dit : Ma commère,

Un mot sans plus ; tous les enfants

Qui sont passés entre vos dents

N'avaient-ils ni père ni mère ? "

Ces dernières n'ont jamais empêché les autres de dormir :

"Et qu'aucun de leur mort n'ait nos têtes rompues"

La lionne est fataliste face à sa misère, elle blâme le destin et se complaît dans son chagrin au lieu d'essayer de trouver un moyen de retrouver son fils elle gémit. C'est une véritable tragédie.

Analyse de la fable la lionne et l'ourse :

Quand Jean de la Fontaine parle de la lionne en utilisant le terme "la reine des bois", la fable prend directement une autre direction, la lionne n'est plus qu'une mère endeuillée, elle devient politisée. La discussion entre l'ourse et la lionne (qui sont s'adressent l'une à l'autre sur un pied d'égalité) nous permet de nous rendre compte que la lionne qui est la reine des bois ne respecte pas ses sujets car elle se nourrit de leurs enfants et ne respecte absolument pas leur besoin de se reposer. L'ourse (qui représente un noble puissant) n'y va pas de main morte envers la lionne, en effet elle lui reproche de ne voir le malheur que lorsque il s'abat sur elle et d'être aveugle au désespoir qu'elle a généré en ayant mangé les enfants d'autres animaux de la forêt. L'ourse ici prend le parti des plus faibles et

Continuez la lecture de notre article car dans le prochain paragraphe nous verrons ensemble quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse.

 

Quelle est la morale de la fable "La lionne et l'ourse"

La morale de la fable la lionne et l'ourse se trouve à la fin de la fable :

"Quiconque en pareil cas se croit haï des Cieux,

Qu'il considère Hécube , il rendra grâce aux dieux"

La lionne dans cette fable est enfermée dans sa misère, enfermée sur elle-même, elle est en deuil indéfini et ne pourra en sortir, l'ourse représente la sagesse elle prend l'altérité afin d'ouvrir les yeux de la lionne mais celle-ci reste complètement hermétique à ces arguments.

En décortiquant la morale de cette fable on comprend quel est le message que désire transmettre Jean de la Fontaine et il est multiple, la première lecture nous permet de comprendre que les personnes qui se pensent malheureuse ou "hait des cieux" ferait mieux de comparer la vie des autres et reconsidérer leur jugement car bien souvent ce qui les fait souffrir n'est en rien comparable à ce que d'autres personnes endurent :

"Qu'il considère Hécube, il rendra grâce à dieux". (Hécube est l'épouse de Priam qui a perdu ses enfants, son mari, qui a été vendu en esclavage et bien d'autres malheurs).

En seconde lecture, on s'aperçoit que la lionne a en effet fait subir les exacts mêmes malheurs aux autres animaux de la forêt (en mangeant leurs enfants), en ayant causé ce mal aux autres animaux elle s'est elle-même ôtée le droit de protester et de se plaindre de son malheur.

Nous espérons que cet article Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine vous a plu et nous vous invitons à laisser en commentaire des fables que vous voulez qu'on traite dans nos prochains papiers.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine, nous vous recommandons de consulter la catégorie Formation.

Écrire un commentaire sur Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine
Quelle est la morale de la fable la lionne et l'ourse - Jean de la Fontaine

Retour en haut